Informations locales
Expulsion d’un lieu occupé et arrestation d’une vingtaine de personnes publié le 22 novembre 2014 dernier commentaire le 24 novembre 2014 à 00h38
[anti tht] la préfecture du nord/pas-de-calais pratique le dialogue ! publié le 13 novembre 2014 dernier commentaire le 13 novembre 2014 à 07h46
Zapzalap, après la mort de rémi fraisse publié le 7 novembre 2014
Appel féministe à la manif du 8 novembre publié le 6 novembre 2014
Rémi, c’est chacun de nous ! publié le 28 octobre 2014
Texte lu lors de la venue d’alexis escudero à l’insoumise publié le 27 octobre 2014 dernier commentaire le 30 octobre 2014 à 08h02
Contre le patriarcat, révolution sociale ! publié le 22 octobre 2014
Alexis escudero publié le 13 octobre 2014 dernier commentaire le 24 octobre 2014 à 08h39
Violences racistes : la justice dans le dÉni publié le 13 octobre 2014
Lille[big brother]xxl

NOUS PUCER COMME DU BÉTAIL : voilà le dernier projet des élus de Lille Métropole. C’est en toute discrétion que les élus ont décidé d’équiper tout le réseau de transports en commun de l’agglomération de puces RFID. C’est prévu pour fin 2011.

Les puces RFID, ce sont de minuscules étiquettes électroniques qui contiennent des informations personnelles et sont lisibles à distance. Bientôt, elles équiperont les cartes et les tickets de transport de toute la région : bus, métro, TER, tram, parking, vélos libre service. Finis les tickets en papier, la carte à puce sera obligatoire, et permettra à Transpole de contrôler et d’enregistrer tous nos déplacements. Cette carte pourra aussi être intégrée directement aux téléphones portables.

Elle comportera nos nom, prénom, adresse, photo, mail, téléphone… Au début, nous aurons encore la possibilité de demander une carte anonyme. Mais contrairement à la carte personnalisée, elle sera payante : la liberté aura donc un coût.

QU’EST-CE QUE ÇA IMPLIQUE ?

Le compostage sera obligatoire à chaque trajet et chaque correspondance. Lille Métropole et la Commission Nationale Informatiques et Libertés (CNIL) laissant la possibilité à Transpole de ne pas crypter les données, il leur sera possible de savoir précisément qui se trouve où et à quelle heure sur le réseau.
à partir de nos profils et habitudes de déplacements, nous serons assaillis de publicités personnalisées. LMCU prévoyant déjà des « actions de marketing direct ciblées » ou des « réductions chez des enseignes partenaires ».
Une « liste noire » des fraudeurs et des « fausses identités » sera conservée éternellement. Elle sera échangée avec la SNCF et les réseaux de bus du bassin minier, Douai, Valenciennes et Dunkerque.
Les contrôleurs munis de leur « Compteur de courtoisie » auront accès à l’identité des voyageurs et pourront mettre des amendes plus ou moins chères selon le nombre d’amendes déjà reçues par le porteur de la carte.

MAIS CE N’EST PAS TOUT. Pour 2012, Lille Métropole veut étendre le Pass transport pour en faire une « Carte de Vie Quotidienne » utilisée dans tous les services municipaux. Nous devrons biper à l’entrée des bibliothèques municipales, des cantines scolaires, des salles de sport, des cinémas locaux, des crèches… Les salariés de Lille Métropole devront également être pucés pour entrer sur leur lieu de travail. Et cette carte pourra être utilisée comme moyen de paiement. Le bétail est géré, contrôlé, surveillé en temps réel.

LA TRANSPARENCE EST TOUJOURS À SENS UNIQUE. Avec la « Carte de vie quotidienne », nos déplacements, nos lectures, nos loisirs, nos achats, et bientôt toute notre vie deviennent transparents aux yeux de LMCU, de Transpole, de la grande distribution et de la police. A l’inverse, quel contrôle avons-nous sur les choix que fait Lille Métropole, et qui pourtant nous concernent tous ? La décision de nous pucer a été prise sans aucun débat public, à notre insu.

NOUS EXIGEONS (et ce n’est pas peu dire) :

- L’abandon de la carte RFID pour les transports en commun.
- L’abandon du projet Lille[Numérique]XXL qui instaure la Carte de vie quotidienne.
- L’arrêt des financements publics de Lille Métropole pour les projets de Recherche et Développement des RFID (CITC-EuraRFID, IRCICA, PICOM, Digiport…), qui ne feront que le bonheur des industriels de la « sécurité », des transports et de la grande distribution.

Si nous ne refusons pas aujourd’hui la « Carte de vie quotidienne » et son traçage permanent, comment pourrons-nous refuser demain la centralisation de toutes nos données personnelles (transports, prestations sociales, informations médicales, habitudes de consommation…) sur une seule et même carte ; l’installation dans nos rues de caméras intelligentes, capables de reconnaître les visages, d’enregistrer les plaques d’immatriculation, de détecter les comportements « suspects » ; ou encore l’implantation d’une puce électronique dans le bras, afin de nous localiser par GPS en permanence ?

Nous ne voulons pas vivre en liberté surveillée.

Les signataires : Les Alternatifs, Chiche ! Lille, UL CNT Lille, La Digne Rage, Les Déboulonneurs, GDALE-CGA, Mouvement des Jeunes Communistes du Nord, Mutuelle des fraudeurs, No Border, NPA, Union des Étudiants Communistes, Solidaires 59/62, SUD Éducation 59/62, SUD Mairie de Lille, Turbulences Sociales.


Article publié le 4 mars 2011
Commentaires
  • Lille[Big Brother]XXL 5 mars 2011 00:54, par JE SUIS LIBRE !

    Ptin ça craint ! J’y crois pas ! La réalité dépasse la fiction… Il faut vraiment se mobiliser et ne rien lâcher là ! Si tout le monde est au courant je crois que l’on pourra rassembler, car peu importe nos opinions cette mesure vas choquer et révolter pas mal de monde…

  • Lille[Big Brother]XXL 5 mars 2011 00:59, par QU’ON ESSAI DE ME PUCER !

    IL faut que d’autres organisations rejoignent l’appel, y compris celles qui sont moins de gauche ou anarchistes…
    Ce changement vas choquer énormément de monde, de divers horizons, de divers croyances ! Là il faut se bouger le cul, savoir et ne rien dire c’est un crime… Ne rien faire c’est être complice…

  • Lille[Big Brother]XXL 10 mars 2011 09:21, par marguerite

    " nous pucer comme du bétail"

    le " bétail ", il t’emmerde, et les animaux désignés comme tel n’ont pas plus à être pucés que ta sale gueule de spéciste.

    bisou

  • Lille[Big Brother]XXL 10 mars 2011 14:53, par Freedom

    Du calme marguerite… Même si tu dis vrai concernant les animaux… C’est quand même hallucinant, l’info ne tourne même pas…

  • Lille[Big Brother]XXL 11 mars 2011 00:12

    Si, si l’information tourne peu à peu ! Différents tractages ont eu lieux, les personnes sont réceptives pour la majorité, voire choquées et totalement opposées pour certaines.

    N’hésite pas à sortir ce texte en tract, il est libre d’impression, et à diffuser si tu veux que ça tourne plus ! :)

  • Lille[Big Brother]XXL 14 mars 2011 15:21, par clubdelapresse

    lundi 14 mars à 19h00 au Club de la presse

    Projection en avant-première du film "La RFID, quelle belle idée" en présence du réalisateur Michel Delcourt.

    Ce documentaire scientifique a pour ambition de faire connaître au grand public les RFID (Radio Frequency Identification). Ces petites puces savantes qui vont bouleverser notre quotidien, comment fonctionnent-elles ? Quelles sont leurs applications et les problèmes d’éthique qu’elles soulèvent ? Le film aborde ces questions avec la plus grande objectivité et s’interroge sur l’avenir que nous réservent les savants et les ingénieurs : le « meilleur des mondes », rêve ou cauchemar, est-il pour demain ?

    lundi 14 mars à 19h00

    Lieu : Club de la presse Nord – Pas de Calais

    17, rue de Courtrai à Lille,

  • Lille[Big Brother]XXL 14 mars 2011 18:02

    Le bétail désigne tous les animaux - humains ou pas - élevés, acheminés, pucés, tracés, exploités industriellement.

  • Lille[Big Brother]XXL 17 mars 2011 11:14, par g

    J’était présent à une conférence sur le RFID (par obligation, elle a lieu dans mon école) ou des militant se sont invités et ont distribué cette lettre.

    Je suis d’accord sur les dangers du RFID, du fichage, la technologie se développe rapidement, a priori sans controle, et je ne suis pas sûr qu’un controle efficace soit possible.

    Mais attention, vous demandez l’arrêt du financement public pour les projets RIFD, comme l’IRCICA, qui est en fait un organisme qui travaille sur le RFID mais aussi de nombreux projets qui ne sont pas liés au RFID, par exemple les laser, les fibres optique, la réalité virtuelle.

  • Lille[Big Brother]XXL 17 mars 2011 17:57

    C’est pas un contrôle que l’on veut, c’est pas de RFIDs du tout, ni de tout ce qu’elles traînent avec elles…Et si ça peut arrêter la progression d’autres systèmes technologiques dangereux pour les humains, et inutiles sauf pour des besoins créés par le système, c’est encore mieux !

    Le laser et sa technologie sont en passe d’être utilisés par les flics avec leurs armes soient disant non létales.

    La fibre optique ? pour aller encore plus vite sur l’échange d’information (de nos informations personnelles potentiellement), travailler encore plus vite, se déplacer encore plus vite…aller dans le mur encore plus vite en gros. Les fibres optiques qui traversent déjà nos océans détruisent non seulement un environnement par leur installation mais même si je ne m’y connais pas, je pense que leur fonctionnement doit dégager masses de flux énergétiques néfastes pour nos ami-e-s les poissons et autres plantes marines…Mais bon c’est écologique je suppose…

    La réalité virtuelle ? C’est quoi cette merde ? Le virtuelle ne peut être le réel…le virtuel pour moi il est dans tout ce que nous ont promis et vanté la CNIL et euratechnologies aujourd’hui, l’impression d’avoir des rapports humains en étant aux 4 coins du monde, et spécialement orienté pour le travail…A lire wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A…) ; dans les applications rien ne va dans un autre sens que de détacher l’être humain de son lien avec une nature (même si dans ces recoins du monde que sont l’europe, on l’a déjà perdu) ; d’aller dans le sens de l’hyper-monde qu’on nous impose, de l’aliénation de nos vies et rapports jusqu’à leurs plus infimes parties.
    Et même si ça allait dans un autre sens ? Ca sert à quoi concrètement si ce n’est à nous isoler encore plus de notre voisin…

    Bref Big Brother est bientôt là, la Matrice approche à grand pas…il ne reste qu’à détruire tous ces projets là.

  • Lille[Big Brother]XXL 17 mars 2011 20:33, par g

    Pas de RFID, pas de laser, par de fibre optique, pas de réalité virtuelle, donc pas d’internet, pas d’endoscopie, pas de chirurgie de l’oeil, je t’envois à mon tour sur la page Wikipédia des applications du laser : http://en.wikipedia.org/wiki/List_o…

    Les technologies existent, servent à beaucoup de choses, et la plupart sont potentiellement dangereuses. Elle ne doivent pas être bannies pour certaines de leur mauvaises application. Doit on interdire les couteau qui tuent ? Doit on interdire le P2P et Internet qui diffusent de la culture copyrightée ?

    Alors on fait quoi, on n’utilise plus aucune technologie, on ne fait plus rien et stoppe complètement toute recherche ?

    Ou alors on profite de ces technologies, on améliore les choses.
    On interdit les mauvaises utilisation. Tagger des personnes ? Inadmissible, Tagger des objets, pourquoi pas.

    Sinon, la CNIL n’était pas à la conférence, mais ses oreille ont du chauffer. Elle a servi d’alibi aux industriels rassurant "pas de risque, la CNIL veille", alors qu’elle renouvelle les appels à l’aide, ne parvenant plus à suivre tellement sa tache est grande et son budget ridicule.

    Big Brother est déjà là, et renoncer à tout projet est une solution facile pour renoncer à tout risque.

  • Lille[Big Brother]XXL 18 mars 2011 01:18

    Ca sert a quoi concrètement de continuer à développer des technologies si tout est basé sur la merde capitaliste ?!

    Les ordinateurs d’aujourd’hui et internet sont bien pratiques, c’est sur, je m’en sers tous les jours. Maintenant où est l’utilité de continuer à chercher plus là dessus si c’est au point (et c’est pas d’aujourd’hui que la technologie est au point).

    En raisonnant dans un mode capitaliste à la limite ; tout ce fric de recherche aiderait plus s’il était refilé a tou-te-s ceux et celles à qui il est volé au travers du travail et des multiples formes répressives qui existent aujourd’hui. Bref s’il permettait une avancée sociale et humaine pour la majorité, pas pour une poignée de fortuné-e-s…

    quant à l’interdiction, mais l’exemple des verts qui disent avoir interdit et enlevé les données personnelles de la puce transport (comme si nom, prenom, adresse, date de naissance & travail n’étaient pas des données perso…) ; si des puristes du totalitarisme prennent la place des commandes de la mairie de lille ou lmcu, tu crois qu’ils garderont cette "interdiction" ?! ptet ben que oui, ptet ben que non, ce sera juste une petite chose à changer avant d’augmenter le pouvoir de ces merdes.

    Et si ca choque que j’envisage le pire des cas, c’est juste un moyen pour pouvoir appréhender le mieux. Le plus bel exemple étant les centrales nucléaires…où le pire n’a jamais été envisagé réellement en terme humain, juste financier ; sinon il n’y aurait pas de centrale sur terre aujourd’hui.

  • Lille[Big Brother]XXL 18 mars 2011 17:10

    Le problème avec les critiques d’une technique, c’est qu’on nous ramène toujours les pseudo avancées médicales. Qui ne sont au final que des pansements qui ne soignent souvent rien du tout, et créent de nouvelles maladies.

    Par exemple, les IRM et les neuro-nanosciences pour soigner Parkinson. On ne dit jamais le lien entre Parkinson et la société qui le produit (la chimie, les pesticides ou autres). La médecine s’attache à soigner les conséquences et jamais les causes.
    Autre exemple : il est hors de question de remplacer les centrales atomiques, d’éviter la prolifération des cancers et des leucémies. Par contre on peut bosser sur les canons à nano-trucs pour cibler les cancers.

    Au passage, à Clinatec, le labo de recherche médicale dans les nanotechnologies de Grenoble, officine du Commissariat à l’Energie Atomique, bosse sur le contrôle des émotions, des humeurs et des comportements, autant que sur Parkinson. La flippe…

    La médecine est toujours un prétexte, une caution. Les IRM sont la caution de la bombe atomique. Les lasers, la caution des armes non létales. Les nanofibres utilisées en médecine, la caution de nouvelles tenues militaires.

    Il est vain de faire la balance coût/avantages. Prenons l’exemple des voitures ou des trains. S’il est vrai que ça peut servir à aller en vacances deux fois par an, toute l’année, c’est pour aller se faire chier au boulot à fabriquer, vendre ou affréter des saloperies.

    Mais surtout, c’est tout un monde qui se modifie : extension des métropoles, désertification des campagnes, centralisation de la production, bétonisation, individualisation, fonctionnalisation du territoire (les campagnes pour fabriquer de la bouffe, les montagnes et les plages pour s’amuser, les périphéries des métropoles pour travailler, les centre-villes pour se zombifier dans les boutiques et les sorties culturelles…) et produire toujours plus.

    Au final, à chaque fois, c’est le pouvoir qui accroît sa domination. L’Etat (l’armée) et le capital ne financent pas des recherches pour se faire entuber à la fin. Le fichage, le Renseignement, et désormais la localisation par GPS ou RFID ou l’identification par biométrie (ADN, empreintes…) sont les premières armes du pouvoir. Que ce soit dans les guerres de basse ou haute intensité.
    Rappelons-nous : la première chose que fait l’armée française face à la rébellion algérienne c’est de ficher la population, mettre des numéros aux maisons et aux rues des villes pour repérer facilement les fauteurs de trouble. De là découlent les arrestations, la torture et les disparitions.

    Le progrès technique aujourd’hui, c’est d’abord et avant tout le progrès de la domination du capital et de l’Etat. Quelques soient les usages prétendument "positifs" que viennent enrober ces techniques.

  • Lille[Big Brother]XXL 19 mars 2011 15:44, par kanémalin

    « Ou ; préférez-vous, ne rien savoir, des fois ? »
    Dans ce cas c’est que vous admettez l’utilité et l’illusoire protection du déni collectif. Les périls sont forcément pour plus tard et pour d’autres. Vous connaissez la musique : « Ils ont inventé la gégène mais ne savent pas encore bien s’en servir. »
    N’attendez pas pour défendre vos vies et vos libertés qu’on instaure un moratoire sur la guerre sociale high-tech. L’ignorance n’est même plus de rigueur. Cet état de fait, les stratèges du fait accompli ont eux-mêmes commencé à en poser les conditions.

    Leurs secrets leur pèsent…
    Et puis c’est un manque à gagner pour l’industrie du jouet.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

SyndicationSyndication |  Site réalisé avec spip 2.0.10 [14698] |  Version du squelette 4.0