agenda
- mercredi 22 octobre 2014 19h30 : [CCL] Présentation du livre Le Soleil ne vient pas
- vendredi 24 octobre 2014 19h00 : Refuser d’être mère 19h30 : Apéro Brique / sortie du n° 41
- samedi 25 octobre 2014 16h00 : Refuser d’être mère
- samedi 8 novembre 2014 16h00 : [L’insoumise] Débat contre la gauche
- samedi 15 novembre 2014 16h00 : [L’Insoumise] Alternative et révolution sociale
Communiqué de sôs

SôS Soutien ô Sans-papiers dénonce la collusion entre le ministère de l’Intérieur et la Plateforme12. Avides de pouvoir et de subventions, ces organisations syndicales et associatives se substituent de nouveau aux sans-papiers pour négocier à leurs places.

En effet, depuis plusieurs années, des syndicats et des associations militent pour la régularisation de "leurs adhérents travailleurs sans-papiers". Le cadre de cette lutte est très clair : il s’agit pour ces organisations de demander l’application de la loi sur l’immigration choisie.

Comme à l’habitude, ces mouvements de grève suscitent l’espoir chez d’autres sans-papiers isolés qui imaginent qu’une régularisation est en cours. Ils se rendent alors en préfecture déposer leur dossier, s’exposant ainsi à un fichage et une arrestation.

In fine, cette lutte exemplaire des grévistes n’a débouché que sur quelques centaines de régularisations : dossiers "choisis" pour une immigration"choisie"… Ce mélange des genres ne pouvait qu’aboutir à ce résultat.

Que sont devenus cette majorité de sans-papiers qui ont perdu leur travail, leur logement et ont gagnés des OQTF ?
La misère, l’exploitation, la discrimination et la casse du code du travail ne "s’aménagent pas", si ce n’est à trahir les luttes et les acteurs de leurs propres luttes.

Si, à son époque, Sarkozy a été obligé de régulariser quelques sans-papiers sur des critères très stricts de travail afin de casser la dynamique des luttes, cette procédure n’était qu’une pseudo-régularisation. Il s’agissait purement et simplement de réduire l’être humain à une simple force de travail (CESEDA).

SôS ! Soutien ô Sans-papiers se doit de mettre fin à cette désinformation. Il n’y a pas, pour l’heure, de régularisation massive par le travail !

Les centres de rétention sont pleins de sans-papiers qui ont déposé leur dossier avec ou sans soutien. Ils ne sont pas régularisés mais se voient signifier une obligation de quitter le territoire.

Si les syndicats ne se sentent pas responsables des espoirs suscités, le mouvement social lui, doit en tenir compte.

Nous appelons l’ensemble du mouvement social et tous les sans papiers à rejoindre les différents collectifs de sans-papiers en lutte.

Fermeture des centre de rétention
Des papiers pour tous
Libre circulation, libre installation

SôS ! Soutien ô Sans-papiers


Article publié le 11 octobre 2012
Avertissement

Toute contribution validée peut faire l'objet de commentaires. Ces derniers ont pour objectifs de :

  • compléter l'information donnée dans la contribution
  • apporter un argument ou contre-argument à la contribution
  • apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution
Tout commentaire ne répondant pas à ces trois objectifs, ou étant contraire à la politique éditoriale du collectif Indymedia Lille sera suprimé définitivement du site

Seul les compléments d'information sont autorisés pour les événements présentés dans l'agenda.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

modération à priori

Les commentaires de cet article sont modérés à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un membre du collectif Indymedia Lille.


Saisissez votre commentaire

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)


www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

SyndicationSyndication |  Site réalisé avec spip 2.0.10 [14698] |  Version du squelette 4.0