RSS articles
Préparons la grève du 5 décembre posté le 24/11/19 - Locales
[La récré.e ] Ce n’est qu’un au-revoir posté le 15/11/19 - Locales
Saisir la situation de Hong-Kong posté le 15/11/19 - Locales
Manifestation pour Georges Abdallah posté le 28/10/19 - Locales

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 13

Avis de tempêtes #23 posté le 18/11/19 - Analyses
Aux voiles et à vas peur ! posté le 08/11/19 - Analyses
Il y a 40 ans posté le 03/11/19 - Analyses
Avis de tempêtes #22 posté le 15/10/19 - Analyses
Avis de tempêtes #21 posté le 16/09/19 - Analyses

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 20

[Vidéo] Qu’est-ce que la propriété ? posté le 21/11/19 - Articles d’ailleurs
Du Yémen à Gaza, la France complice des criminels posté le 18/11/19 - Articles d’ailleurs
[Bolivie] INVISIBILISER C’EST AUSSI DE LA VIOLENCE posté le 16/11/19 - Articles d’ailleurs
De Moix à Trump : ces amis qui ne nous veulent pas du bien posté le 14/09/19 - Articles d’ailleurs
Quand le Peuple est V@chement Populaire posté le 04/09/19 - Articles d’ailleurs
A propos de la flic infiltrée débusquée au contre-sommet du G7 posté le 02/09/19 - Articles d’ailleurs
Marx/Bakounine de Maurício Tragtenberg posté le 20/08/19 - Articles d’ailleurs

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 13

PETITION CONTRE L’ACHAT PAR LA FRANCE DE 318 MILLIONS D’EUROS DE DRONES A ISRAEL
posté le 01/01/12 par BDS FRANCE Mots-clés  antimilitarisme   proche et moyen orient   contre les guerres  

Non à l’achat par la France de 318 millions d’euros de drones à Israël ! Embargo militaire immédiat contre Israël !

Le ministère de la Défense français a pris le 20 juillet la scandaleuse décision d’acheter pour plus de 318 millions d’euros d’armes de guerre à Israël. Alors que cet état hors-la-loi se rend, jour après jour, coupable de graves violations du droit international, alors que l’heure est à la démilitarisation, aux économies budgétaires et aux sanctions contre l’impunité d’Israël, le choix du ministère de la Défense français est indigne, et nous indigne.


Israël a un bilan bien établi de violations du droit international et des droits humains au cours de ses diverses opérations et agressions militaires, invasions et occupations de territoires palestiniens et d’autres pays arabes, par l’emploi abusif et indiscriminé de la force et le ciblage délibéré des civils et des infrastructures. Il en résulte une répétition incessante de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité.

La Campagne BDS France, comme le BNC palestinien, appelle donc à un embargo militaire immédiat contre Israël, similaire à celui imposé contre l’Afrique du Sud dans le passé.

 Nous demandons l’annulation immédiate de ce contrat d’achats de drones à Israël. 


Nous appelons tou-te-s les citoyen-ne-s engagé-e-s à signer la pétition initiée par la Campagne BDS France et qui sera ensuite adressée au Ministre de la Défense.

http://www.bdsfrance.org/petition/ Campagne BDS France - Site : www.bdsfrance.org


posté le 1er janvier 2012  par BDS FRANCE  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • 2 remarques :

    - le BDS est tellement anti-sioniste qu’il lance une pétition contre l’achat de drônes à Israël, mais pas contre les drones en général. Acheter des drones américains c’est sans doute mieux ?

    - le sénat bloque cet achat :
    http://www.israel-infos.net/article.php?id=7461

    La commission des Affaires étrangères du Sénat a virtuellement bloqué l’achat de drones franco-israéliens Héron produits par Dassault aviation et la société israélienne IAI -Israeli Aircfrat Industry-.

  • La remarque de 23h39 est tellement inutile qu’elle devrait être supprimée...
    "tellement anti-sioniste" ; c’est mal ?
    Il existe même des gens qui sont tellement anti-racistes !
    Ils en viennent à se scandaliser du statut de sous-citoyens des arabes israeliens !
    Chose étrange, c’est le seul commentaire de la rubrique "non locales"...
    Ah, c’est vrai on parlait d’Israel, il fallait à tout prix un commentaire, le pacifisme débile et à géométrie variable cache mal les sympathies douteuses...

  • Perso, je me fous des sionistes ou antisionistes. Je constate, comme 23h39 du 3 que le BDS ne verrait aucun inconvénient à ce que la France achète des drones à un autre pays qu’Israël... et 16h54 du 4 janvier ose parler de "pacifisme débile" ? Je ne savais pas qu’il était "débile" d’être contre l’achat (ou la vente) d’armes de surveillance et de guerre ! On en reparlera quand les drones, achetés aux US puisqu’il ne faut pas les acheter à Israël, viendront survoler nos manifs !

  • ce qui est "amusant", c’est que le BDS continue à promouvoir sa pétition anti-israélienne (ça va pour les puristes ? ni "anti-sioniste", ni "antisémite") sans tenir compte du gel de cet achat de drones par le Sénat ...

  • Parlez-leur de n’importe quel crime qui se passe dans leur Etat raciste, et ils vous répondront : « Pourquoi vous ne parlez pas de ce qui se passe ailleurs ? » Alors que les trois quarts des articles parlent de l’Iran, sans qu’ils interviennent pour nous dire la même chose, Israël est un Etat tabou, pas touche !

    Quant au BDS, n’en parlons pas ! Ça leur donne tellement des boutons qu’on puisse boycotter un Etat qui pratique couramment l’occupation, le colonialisme, l’apartheid et le nettoyage ethnique qu’ils sont prêts à spammer tous les articles antiracistes.

  • Mettre l’Apartheid israélien au coeur de la cible de la campagne BDS européenne

    http://www.ujfp.org/spip.php?article2038

    10 ANS D’EXACTIONS CRIMINELLES ISRAÉLIENNES POUR QUE SOIT LEVÉ LE TABOU SUR LA NATURE DE L’ETAT RACISTE ET D’APARTHEID ISRAELIEN

    Après Durban 2001 la pression est telle, que même au sein du mouvement de solidarité, la résolution de l’ONU de 1975 (Sionisme = racisme) peine à se faire entendre. Quant à caractériser Israël d’état raciste fondé sur l’apartheid, ceux qui s’y aventurent sont immédiatement accusés d’antisémitisme, soit rapidement isolés et accusés de faire entrave au sacro-saint processus de Paix dont on mesure aujourd’hui la nocivité. Comme l’écrit Omar Barghouti (7/12/2007) le « processus d’Oslo » a été le coup le plus dévastateur pour la lutte palestinienne d’autodétermination, parce qu’il a conduit à un glissement de paradigme : d’une lutte d’un peuple opprimé contre ses occupants et colonisateurs, à une dispute entre deux groupes nationaux avec des droits et des revendications morales conflictuels mais symétriques. » Cette fameuse symétrie dont s’est emparée la « gauche » sioniste israélienne et européenne pour défendre « le droit à l’existence » de l’état d’Israël. Ce qui n’est possible qu’en évacuant du débat la question de la nature raciste de « l’état juif » d’Israël. En effet, qui oserait défendre ouvertement le droit à l’existence d’un état raciste et d’apartheid ?

    Il aura fallu 10 ans d’exactions criminelles d’Israël perpétrées pendant le « processus de paix » ( !) : « Opération rempart » en 2002, le Mur, les attaques contre la Bande de Gaza (2003, 2005 ; 2006), la guerre contre le Liban (2006) et surtout la guerre contre Gaza de l’hiver 2008-2009, et la condamnation de l’assemblée générale de l’ONU pour que le tabou sur la nature de l’état d’Israël soit levé et que soit enfin mis en oeuvre l’Appel BDS palestinien pourtant lancé en 2005…"

  • Visiblement, des personnes doivent avoir du mal à lire un article : BDS ne prétend pas faire la révolution, mais a un objet spécifique, à savoir tentez d’obtenir une rectification du tir sur la politique proche-orientale.
    On peut, et même on doit le critiquer, mais je ne vois pas le rapport avec la Chine ou les martiens, ou l’Iran.
    Ce n’est pas l’objet de la campagne, donc j’ai du mal à concevoir en quoi BDS devrait pétitionner (ce qui, à mon humble avis, ne sert à rien !) pour l’interdiction des drones tout court ; dans le cas contraire, le rôle de BDS serait dénaturé, et ne serait jamais qu’une association de défense de la paix en général, pacifiste ou antimilitariste.

    BDS n’a pas ce but, et ne s’en cache pas, ce qui est ignoble aux yeux de certains, pour qui le fond, à savoir ce qui a été affirmé plus haut, est déjà un problème...

    On ne demande pas au DAL de savoir ce qu’il pense du conflit israelo-palestinien, on s’en fout, ce n’est pas leur but, auquel cas, il se serait appeler autrement !

    En bref, les interventions de 23h39 et 23h30, qui évoquent au début le "sionisme", tout en nous expliquant, pour le second qu’il s’en fout (mais il en parle quand même, la même obsession que Dieudo ?) ne sont d’aucune utilité, sauf à aimer s’entendre parler...

    Mais je doute que ces personnages vont critiquer BDS dans ses modalités, trop obsédés à intervenir sur le moindre sujet où se trouve impliqué Israel...

  • "...Et les efforts de négociation, par ailleurs, les efforts diplomatiques, n’apporteront pas la fin des souffrances des Palestiniens sur le terrain. C’est très clair. Un énième plan de paix ne mettra pas fin à l’occupation. La question est donc : QUE POUVONS-NOUS FAIRE ?, si telle est bien, comme je le pense, la situation. Et je pense que le seul moyen non-violent qui nous soit offert, ce sont les pressions extérieures sur Israël. Si les gouvernements ne veulent pas s’en charger, c’est aux sociétés civiles de le faire. Et c’est là la différence, qui existe parfois, entre des sanctions et un boycott. Les sanctions, c’est quelque chose dont vous attendez de vos gouvernements qu’ils finissent par se résoudre à l’imposer à des pays qui doivent apprendre à se conduire comme il faut. Un boycott, c’est quelque chose que la société elle-même peut mettre en ouvre avant que le gouvernement ne le fasse. Et c’est la seule méthode susceptible de marcher, je pense. Il faut lancer des campagnes du type des campagnes de désinvestissement en cours aux Etats-Unis. La force potentielle d’une telle option n’est pas encore vraiment palpable, parce que ces actions viennent tout juste de démarrer, mais la simple information qu’elles l’ont fait a envoyé aux Israéliens un message très important. Je pense que cela envoie véritablement le message qu’une étiquette portant l’indication du prix à payer est attachée à la politique d’occupation continuée. C’est en l’occurrence la seule voie dégagée, pour le militantisme, en ce qui concerne la Palestine et Israël aujourd’hui : il faut que les Israéliens, ou plus exactement l’Etat israélien devienne un Etat paria et le reste tant que sa politique d’occupation se poursuivra."

    http://jplpboycott.canalblog.com/archives/2009/06/10/14223876.html

    A méditer par ceux dont le seul but est de banaliser les crimes de l’Etat raciste.

  • plus précisément dans un Etat raciste avec un gouvernement fasciste ?

    Nous nous souvenons des soldats qui ont détruit des familles palestiniennes, par Amira Hass

    "Le nom de Yoav Galant est le nom le plus souvent associé au troisième anniversaire de l’opération Cast Lead, mais il convient de se souvenir aussi des autres, des soldats anonymes inspirés par l’esprit de ces sommités militaires.

    En ce troisième anniversaire du massacre de Cast Lead, il faut se rappeler les soldats anonymes qui ont tiré sur une voiture rouge dans laquelle un père de famille, Mohammed Shurrab, et ses deux fils revenaient de leurs champs. Il n’est pas juste que l’officier qui occupait alors le poste de Commandant de l’armée de terre du sud israélienne, le major général Yoav Galant, soit le seul dont le nom soit mentionné à l’occasion de cet anniversaire. En fait, la liste de tous les combattants qui devraient être mentionnés est longue.

    Il ne faut pas oublier le pilote qui a lâché la bombe qui a tué Mahmoud al-Ghoul, élève au collège, et son oncle Akram, avocat, dans leur maison au nord de Gaza. Il ne faut pas oublier les soldats qui ont analysé les photos prises par les drones et qui ont décidé que les bouteilles chalumeau oxy acetilene pour la soudure que transportait Ahmad Samur, dans sa camionnette étaient des roquettes Grad, une décision qui a été suivie d’une ordre de bombarder le véhicule faisant ainsi 8 morts dont 4 mineurs.

    Il faut se souvenir des soldats qui ont fait de la maison de la famille Abu Eida une base d’où tirer alentour, en entassant dans uns seule pièce un vieil invalide, une femme aveugle et deux vieilles femmes. On se rappellera que ces soldats ont empêché ces 4 personnes d’aller aux toilettes pendant 9 jours. On n’oubliera pas non plus les soldats qui ont regroupé les membres de la famille Samouni dans une maison et qui se sont éloignés de 80 mètres quand elle a été bombardée avec tous ses habitants à l’intérieur sur les ordres du commandant de brigade Ilan Malka - une personne qui mérite aussi qu’on se souvienne d’elle.

    La liste n’en finit pas et nous nous excusons auprès de ceux que nous n’avons pas pu nommer à cause du manque de place. Mais en cette occasion nous devons une mention spéciale aux soldats qui occupaient un certain poste à l’est de Khan Yunis…

    Voir la suite :

    http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=11628

  • … y compris les antiracistes-antisionistes.

    Communiqué de presse du Tribunal Russell Cape Town sur la Palestine

    Israël commet le crime d’apartheid et la persécution qui est un crime contre l’Humanité

    Les résultats de cette session du TRP sont de la plus haute importance pour le BNC et le BDS international.

    Le TRP caractérise sans ambiguïté le double crime commis par l’état israélien.
    Crime d’apartheid : le TRP a conclu (...) à l’existence d’un régime institutionnalisé de domination qualifié d’apartheid selon les critères définis par le droit international. La définition légale du crime d’apartheid comporte 3 éléments :

    1) deux groupes raciaux distincts peuvent être identifiés ;
    2) des "actes inhumains" sont commis à l’encontre du groupe dominé ;
    3) de tels actes sont commis systématiquement dans le cadre d’un régime institutionnalisé de domination d’un groupe sur l’autre.

    La notion d’actes inhumains comprend : les assassinats à large échelle ou ciblés lors des incursions militaires ; la torture et les traitements dégradants de prisonniers ; la privation systématique des droits humains empêchant les Palestiniens, y compris les réfugiés, d’exercer leurs droits politiques, économiques, sociaux et culturels. Il en résulte une fragmentation territoriale et la création de réserves et d’enclaves qui séparent Palestiniens et Israéliens. Une politique décrite par l’État d’Israël lui-même comme « Hafrada » ce qui signifie en hébreu séparation.

    La notion de régime systématique et institutionnalisé renvoie à des législations différentes pour les Palestiniens et les Israéliens.

    La persécution comme crime contre l’Humanité

    La notion de persécution est définie comme une privation intentionnelle et grave des droits fondamentaux des membres d’un groupe identifiable dans le cadre d’attaques larges et systématiques contre des populations civiles. Notamment : le blocus de Gaza comme châtiment collectif, l’attaque de civils lors d’opérations militaires, la destruction de maisons non justifiée par des nécessités militaires et l’impact du Mur sur les populations et la démolition des villages bédouins.(...)

    Le TRP constate que les trois composantes du peuple Palestinien sont victimes des crimes d’apartheid et contre l’humanité (persécution) (...) Ce régime discriminatoire prend des formes et des intensités différentes selon les lieux où vivent les Palestiniens. Les Palestiniens, soumis à la réglementation militaire coloniale dans les territoires, sont sujets à une forme aggravée d’apartheid. Les Palestiniens citoyens d’Israël, bien que disposant du droit de vote, ne font pas partie de la nation juive telle que définie par la loi israélienne, ils sont donc exclus des bénéfices de la nationalité juive et sont sujets à une discrimination systématique par la violation de leurs droits fondamentaux. (...)

    (...) la privation systématique des droits humains empêchant les Palestiniens, y compris les réfugiés, d’exercer leurs droits politiques, économiques, sociaux et culturels.(...)

Avertissement

Les objectifs de commentaires sont :
- compléter l’information donnée dans la contribution
- apporter un argument ou contre-argument à la contribution
- apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution.

Tout commentaire ne répondant pas à un de ces trois objectifs, ou étant contraire aux précédents points de la charte sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Commentaires modérés à priori

Les commentaires de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre commentaire

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Ãle-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.4 [23444]
Top