RSS articles
L’islamophobie affichée de lutte ouvrière
posté le 25/01/17 Mots-clés  contrôle social   racisme  

De tous les trucs islamophobes, puants, en plus d’être stupides, que j’ai déjà lus de la part de l’extrême gauche, je crois que le texte de Lutte Ouvrière (LO) intitulé « le piège de la lutte contre l’islamophobie » se place très largement dans le cortège de tête (et pourtant il y a du niveau à l’extrême gauche). Ce n’est pas une surprise, surtout avec LO, et ça montre bien que ça ne s’arrange pas : http://donotlinkfb.com/78o6

En plus des raccourcis, des mensonges, des raisonnements bidons, ainsi que les sempiternelles polémiques sur l’usage du mot « race » (syndrome gauchiste du disque rayé), voici les deux passages qui selon moi valent de l’or :

« Mais nous estimons que c’est notre rôle, en tant que communistes, de dénoncer l’emprise de la religion musulmane sur la jeunesse d’origine immigrée ; de nous battre, de militer pour essayer d’arracher celle-ci au « brouillard de la religion », comme écrivait Marx, pour lui ouvrir les yeux, lui faire comprendre que son émancipation ne se fera pas par la soumission à des principes religieux d’un autre âge, mais dans l’union de classe avec le reste du prolétariat. »

« Dans ce combat, il est indispensable de gagner au communisme des jeunes travailleurs issus de l’immigration, non pas en encourageant leurs préjugés religieux mais en en faisant des révolutionnaires, c’est-à-dire des athées, capables de contrebalancer dans leur propre milieu les idées propagées par les ennemis du mouvement ouvrier. »

Merci, Lutte Ouvrière, d’assumer ce que vous êtes avec ce passage que je viens de citer : des assimilationnistes (de gauche), des civilisateurs (de gauche) sûrs d’avoir pour mission de « transformer » les travailleurs issus de l’immigration en « révolutionnaires », c’est-à-dire en « athées ». Les uns veulent christianiser (droite), les autres, ici communistes, veulent séculariser et rendre athées. Je suis presque heureux que cette version assimilationniste et colonialiste de gauche soit poussée à s’assumer avec une telle décomplexion face à la structuration toujours plus grande du mouvement antiraciste autonome. Et sur ce point, ça ne se limite pas à LO, et c’est justement ça le problème. Car LO, encore, on pourrait ignorer... Mais c’est toute une extrême gauche aux abois qui est forcée de prendre position et de publier (de la merde, certes) sur un sujet dont elle voudrait pourtant qu’on reconnaisse le caractère secondaire. Et rien que pour ça on a gagné : le sujet devient incontournable, tout le monde doit se positionner, plus souvent, ou de façon plus affirmée (et donc plus raciste).

Ici, dans cet exemple, ils écrivent sans aucune honte qu’ils doivent transformer et rendre athées des populations. Le « nous » ici est évidemment implicitement communiste, blanc, européen. C’est ce « nous » blanc qui a la mission de « transformer » ces « eux » trop réactionnaires, remplis de préjugés religieux, incapables de révolution et qu’il faut « arracher » à sa barbarie culturelle et religieuse « d’un autre âge ». (Comment pensent-ils pouvoir recruter politiquement des gens en balançant ça, au fait ?!) Prenons la mesure de la violence symbolique du propos. Il symbolise le rapport de pouvoir entre gauches et immigration, à l’avantage des premiers. Mais bon, ça prouve à quel point ils sont aux abois, incapables qu’ils sont de mobiliser le prolétariat post-colonial, c’est-à-dire le plus fragilisé, le plus vulnérable. Et, plutôt que d’être poussés à l’introspection face à cet échec, ils préfèrent enrager et se trouver des excuses (racistes) que l’on peut résumer comme suit : les racisés sont réactionnaires, parce que particulièrement religieux, raison pour laquelle ils ne nous rejoignent pas (alors qu’on possède la Vérité, et les seules voies possibles d’émancipation, of course). Il faut donc s’atteler à les libérer de ces religion et culture qui entravent leur marche vers le progrès.

LOL

https://www.facebook.com/blogjoaogabriell/posts/874222919347820


posté le 25 janvier 2017 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • 12 février 09:00, par Vieux Sympathisant de la Gauche Communiste Internationaliste

    Au-delà du texte de LO, très classiquement stalinien mais c’est un autre débat, on a ici les « arguments » des « racisés » qui s’étalent au grand jour, et le moins que l’on puisse dire est qu’ils ne valent pas tripette !

    1) «  Les uns veulent christianiser (droite), les autres, ici communistes, veulent séculariser et rendre athées. Je suis presque heureux que cette version assimilationniste et colonialiste de gauche soit poussée à s’assumer avec une telle décomplexion […].  ».
    - Primo : la christianisation et l’athéisme sont ici mis sur le même plan, ce qui est évidemment une escroquerie, la religion étant UN MENSONGE alors que l’athéisme est une compréhension de ce mensonge en tant qu’élément de l’idéologie dominante. L’auteur de ce triste poulet est donc bien en train de nous faire croire que le mensonge serait une force…
    - Secundo : ce sont les colonisateurs qui ont cherché, par tous les moyens, à imposer une religion - la leur ou une autre, aucune importance - aux colonisés, aux esclaves, aux autochtones. Dire que ce seraient les athées qui seraient les « colonialistes » est donc un mensonge patent. Ça fait donc déjà deux mensonges en une phrase : c’est beaucoup !
    - Tertio : oui, les révolutionnaires communistes ont le devoir historique d’indiquer quelle est la voie révolutionnaire à l’ensemble de leur classe, le prolétariat. « Pratiquement, les communistes sont donc la fraction la plus résolue des partis ouvriers de tous les pays, la fraction qui stimule toutes les autres ; théoriquement, ils ont sur le reste du prolétariat l’avantage d’une intelligence claire des conditions, de la marche et des fins générales du mouvement prolétarien. » (Manifeste communiste) Alors que ce texte reproche aux communistes leur propre conception de ce qu’ils sont, c’est évidemment fort amusant. Mais on peut demander à son auteur s’il ne parle pas de la paille dans l’œil des communistes pour dissimuler qu’il cherche lui-même à imposer une idéologie parfaitement raciste à une partie de la classe ouvrière… Le PIR est bien un parti, non ?…

    2) « ils écrivent sans aucune honte qu’ils doivent transformer et rendre athées des populations. Le « nous » ici est évidemment implicitement communiste, blanc, européen. »
    Il s’agit là d’une petite manœuvre idéologique visant à faire passer les athées pour des racistes parce qu’opposés à la religion, qui devrait donc logiquement d’après ce texte être « non-blanche et non-européenne » !
    Jusqu’à preuve du contraire, il y a des prolétaires et des athées partout sur terre, et beaucoup d’entre eux luttent contre la religion et les agents religieux de l’État là où ils sont ! La vision de ce petit texte est donc clairement un tissu de mensonges et de calomnies visant à imposer une vision raciste des luttes. L’idée qu’il existerait un « prolétariat post-colonial » fait partie de ce tissu de foutaises : sur quelles bases devrions-nous définir ce soi-disant prolétariat qui ne serait pas le même que le « prolétariat blanc » ? Et les prolétaires dans les pays qui n’ont jamais connu la colonisation, ils sont quoi ? Et le prolétariat des anciennes colonies, qui se trouve tous les jours confronté à la répression religieuse DE L’ÉTAT, que doit-il faire ? Suivre l’État et sa religion ou les combattre ?…

    Le prolétariat se définit, non par ses origines ethniques ou sa religion, mais par sa place dans les rapports de production, lesquels sont les mêmes partout sur terre ! C’est même pour cela que « les prolétaires n’ont pas de patrie » et que la religion n’est qu’une idéologie de division des exploités !

    SI l’auteur de ce texte a la capacité de nous expliquer comment le prolétariat pourrait être révolutionnaire ET religieux, on sera ravis de l’écouter ! La religion et les religieux sont des agents de conservatisme, et ils ne peuvent pas être autre chose. Le combat contre la religion est toujours, et de plus en plus malheureusement, d’actualité, c’est un indiscutable fait pour n’importe qui est un révolutionnaire, vu que la religion est la défense de l’État et de l’idéologie de l’exploitation, et rien d’autre. Le fait qu’une partie des prolétaires parmi les plus inexpérimentés adhère au mensonge religieux ne les rend aucunement plus conscients des buts et des moyens de la lutte ! Quant aux soi-disants « racisés », ils ont montré contre qui ils se battaient réellement et depuis longtemps : leur petite expédition contre Mille Babords, les tentatives ridicules du PIR pour participer au processus électoral français sont de suffisantes preuves des buts de cette petite clique : réprimer les révolutionnaires et entraîner les « racisés » dans la voie sans issue des élections ! Tout le contraire de ce que font normalement des révolutionnaires authentiques…

    Mais l’auteur du texte n’est visiblement aucunement un révolutionnaire, il n’est qu’un petit-bourgeois qui divise le monde en « blancs » et « non-blancs racisés », ce qui est typiquement une vision raciste et rien d’autre. Au moins LO ne peut-il pas être accusé de ce genre de travers…

  • « comment le prolétariat pourrait être révolutionnaire ET religieux » ! ! ! Voilà un bel exemple de la langue de bois des héritiers du stalinisme. Il ne s’agit évidemment pas d’être religieux, mais de ne pas tomber dans la beauferie majoritaire et ressortir les arguments racistes de l’extrême droite. Dans ce domaine, LO et le CCI se serrent la main. « Depuis les attentats, on voit déferler un « retour » de la haine raciale la plus décomplexé caché sous les apparats de la beauferie et de la bonne morale : liberté d’expression, défense de la culture moderne, rejet de la barbarie. » Et toujours les mêmes pour défendre les valeurs du Monde libre, même déguisés en « révolutionnaires internationalistes ».

    Nier la réalité des racisé-e-s et en même temps les traiter de racistes, c’est bien dans la nature des soutiens de l’ordre établi. On peut parfaitement être révolutionnaire et athée sans accepter les lois racistes d’exception contre les femmes musulmanes. Et on n’acceptera plus de se faire traiter de « racialistes » :

    « Depuis plus d’un an une campagne politique acharnée et réactionnaire est menée par les « anti-racialisateurs ». Diffusion de textes, brochures, émission de radio, collage, perturbations.
    Ielles ont la prétention (et le culot) de se présenter en fins connaisseurs des mouvements politiques qui luttent contre le racisme et comme si ces questions politiques leurs tenaient vraiment à cœur.
    S’autoproclamant comme les vrais révolutionnaires et les vrais anti-racistes, ielles sont parties en croisade pour défendre la pureté de l’idée révolutionnaire contre l’ « idéologie racialiste » (qu’ielles ont inventé de toute pièce), qui serait en train de s’infiltrer dans « les organisations et milieux politiques qui vont de l’extrême gauche jusqu’aux libertaires ». »

    https://nantes.indymedia.org/articles/36245

    Et on se passera aussi des insultes et des fiches de renseignement du Vieux « sympathisant » :

    « Mais l’auteur du texte n’est VISIBLEMENT aucunement un révolutionnaire, il n’est qu’un PETIT-BOURGEOIS qui divise le monde en « blancs » et « non-blancs racisés », ce qui est TYPIQUEMENT une vision RACISTE et RIEN D’AUTRE. »

    On se sent vraiment tout petit devant un tel psycho-politologue qui sait tout sur tout le monde !


Commentaires modérés à priori

Les commentaires de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre commentaire

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Ãle-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.4 [23444]
Top