RSS articles
Le Témoignage de la Maman de Sélom, mort ce 15 Décembre 2017 à Lille-Fives / La Brique N° 54 L’erreur est urbaine

La présentation du numéro 54 du média libre, La Brique (Lille)
La vie dans les quartiers de banlieue, à Fives-Lille, en France, en 2018.
Enregistré ce 29 Mars 2018 à Lille-Fives

Le lien vers la présentation (MP3), cliquez ICI

Lille-Fives Fives,le Festival « A nous la ville !
- Les luttes actuelles, cheminots, étudiants, le mouvement social, la rupture de la franchise universitaire . . .
- Le logement et les projets urbain dans la métropole de Lille.
- Répressions, La mort de Sélom et Matisse, le traitement des faits divers par la voix du nord.
- Le témoignage de la maman de Sélom.
- Le climat délétère organisé.
- Le traitement des faits divers par la voix du nord.
- Rénovation urbaine, la comédie de la consultation des habitants.

LE TÉMOIGNAGE DE LA MAMAN DE SÉLOM
Le lien vers ce témoignage MP3 2mn49s : cliquez LA

Mon fils m’avait prévenu . . . .

Les coups . . .

La voix du nord a dépeint un tableau horrible . . . .

Personne n’a le droit de mourir . . . .

Les deux entrées du commissariat . . . .

Mon fils allait entrer en Faculté en Septembre . . . 

Je dis maintenant stop ! . . . .

N°54 - Printemps 2018 - L’erreur est urbaine

p.2 Édito
p.3. Aubry au téléphone
p.4. Lille capitale des projets à la con
p.5. Luttes sociales
p.6-7. Procès Hermant
p.8-27. Dossier
p.28-29. Bayer-Monsanto au collège
p.30-31. La mare aux crevard.es
p.32. À nous la ville !

Dossier L’erreur est urbaine
p.8-9. Moulins, vent d’investissement
p.10. Le logement pour les nuls
p.11. Présentation de l’APU
p.12-13. Luttes urbaines
p.14. Sociologie de Lille
p.15. Selom et Matisse
p.16-17. Ceci n’est pas une bavure
p.18-19. Fives, quartier en guerre
p.20-21. Zone de l’union, ville fantôme
p.22-23. Saint Sauveur défriché
p.24. Quand l’urgence s’installe
p.25. Dunkerque : le port dé-concertant
p.26-27. Bienvenue à Smartland

L’EDITO !
La métropole européenne de Lille (MEL) vient de fêter en grande pompe ses cinquante ans. Cinquante années d’exploitation capitaliste, de gentrification, d’approfondissement des inégalités spatiales et sociales et d’un contrôle social exacerbé. En cinquante ans, les gens ont été écrasés par le rouleau compresseur métropolitain. Pour nous faire avaler la pilule, la MEL a sorti un beau bouquin de propagande vantant les mérites de leurs méfaits, avec le soutien de la presse locale – La Voix du Nord en tête – faisant le service après-vente de leur plan com’ parfaitement huilé. Et ça tache !

Panser l’hémorragie
Les mains dans le cambouis, les Ateliers populaires d’urbanisme (APU) réussissent depuis les années 70 à mettre un frein à l’expansion tentaculaire de la ville bourgeoise. Comme leur nom l’indique, les APU s’occupent du logement, l’une des intersections où se croisent les inégalités sociales. Dans ce numéro, on laisse en partie la place aux camarades de l’APU Fives. Ils se battent pour les dominé.es, les pauvres, ceux et celles qui se font expulser ou sont sans toit : ils et elles luttent contre les logements insalubres, les marchands de sommeil, les logements qui attirent l’oeil des promoteurs immobiliers, le démantèlement des espaces de solidarité et de convivialité...

Les APU font le boulot que la ville ne fait pas, et dont les pouvoirs publics se désengagent à coups de coupes dans les subventions. De fait, ils placent les APU dans la merde en raison de leurs démissions et déresponsabilisations.

Fives représente bien cette transformation urbaine. En janvier dernier, Selom et Matisse, renversés par un TER après avoir fui une brigade de police, ont payé le prix de cinquante ans d’embourgeoisement, d’un renouvellement de la population, plus docile, qui profite des flics, des politiques sécuritaires, de la presse locale dominante, pour stigmatiser les classes populaires, les reléguer à l’état de parasites à chasser.

Ici, on propose un autre récit que celui narré par les pouvoirs publics. L’objectif est de contrecarrer le discours dominant, de laisser la parole aux dominé.es, aux jeunes contrôlé.es de manière systématique par les flics, roué.es de coups à l’occasion pour leur couleur de peau (voir les pages 15 à 19 consacrées à Fives), aux classes populaires délogées par les élites politiques et patronales.

Forger des outils pour la lutte

Des évènements, des luttes, on en vit. La loi travail nous a mobilisé. Et depuis, ce ne sont pas les réformes qui manquent pour sortir dans la rue. Malgré un certain essoufflement, l’arrivée du monarque Macron facilite les attaques du capital contre les travailleur.ses, les soignant.es, les étudiant.es, les lycéen.nes, les exilé.es, les retraité.es et dernièrement les cheminots. Dès janvier, les réponses à la mise en place de la sélection à l’Université et la réforme du Bac se sont concrétisées par des manifestations, des assemblées, mais aussi par la création de nouveaux collectifs, à l’instar du « Collectif de résistance à la sélection » (le fameux CRS) et de Lille 0 (zéro), un nouvel espace de diffusion des savoirs en dehors des mécanismes de marchandisation de l’enseignement supérieur. Pendant que nos parents fêtent les cinquante ans de mai 68, nous, on fête la fin du projet de Notre-Dame-des-Landes, fait accompli d’une résistance populaire !

Le gouvernement est effectivement un rouleau compresseur en marche. Mais il va trouver des barricades sur sa route. Les gens étaient présents, là, dans les rues lilloises, et ils et elles seront encore plus nombreux.ses au printemps pour répondre à la privatisation en cours de la SNCF. Après La Poste, EDF, France Télécom, l’Enseignement, Macron tente d’achever ce qu’il reste de service public. Pour ce faire, il a le soutien des bons petits soldats du journalisme et autres éditocrates. Un discours martelé qui fait passer les travailleurs.ses pour des nanti.es et les chômeur.ses pour des fainéant.es. Stigmatiser pour mieux justifier les privatisations, tel est leur credo.
En multipliant les attaques, en divisant, Macron, Gattaz et les chiens de garde nous donnent l’occasion de
résister, profitons-en !

Du 7 au 11 mars, « Lille en résistance » prendra place à la bourse du travail, convergence des luttes face au Congrès du FN à Lille et aussi préfiguration des luttes à venir.
Le 22 mars prochain, les cheminots seront dans la rue, pour défendre le service public qu’était, qu’est et que restera la SNCF !

Du 26 mars au 1er avril, l’APU Fives organise son festival, « À nous la ville », qui « vous invitent donc à passer une semaine à tenter de dessiner les contours d’une ville populaire, non-marchande, choisie et transformée par celles et ceux qui l’habitent. »

Collectif de La Brique


posté le 3 avril 2018  par Radio Libre  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
selom_avait_20_a(...).jpg
une54.jpg
edito_54.jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les objectifs de commentaires sont :
- compléter l’information donnée dans la contribution
- apporter un argument ou contre-argument à la contribution
- apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution.

Tout commentaire ne répondant pas à un de ces trois objectifs, ou étant contraire aux précédents points de la charte sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Commentaires modérés à priori

Les commentaires de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre commentaire

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Ãle-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.4 [23444]
Top