RSS articles
Henri abattu par un gendarme du GIGN ! posté le 29/11/18 - Locales - 1 commentaire
Un sculpteur hitlérien débarque à Roubaix posté le 17/10/18 - Locales - 1 commentaire
Saint Sauveur : et tout redevient possible ! posté le 14/10/18 - Locales
Une page se tourne … posté le 09/10/18 - Locales
La Grande Guif’ #8 posté le 05/10/18 - Locales
Olieux - communiqué 55 posté le 30/09/18 - Locales

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 13

Local Avis de tempêtes #11 posté le 17/11/18 - Analyses
Mexique : c’est toujours la bourgeoisie qui gagne les élections ! posté le 09/10/18 - Analyses - 3 commentaires
CONDITIONNEMENT TOXIQUE posté le 19/09/18 - Analyses
Avis de tempêtes #9 posté le 17/09/18 - Analyses

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 20

All Colors Are Beautiful

COMMUNIQUÉ

Action locale pour un désordre global

Lille,
le 13.06.2018

Le matin du 13 juin 2018, les habitant·e·s du quartier Vauban ont vu la façade du bâtiment de leurs gardien·ne·s de la paix repeinte de multiples couleurs, et de l’inscription « vous avez du sang sur les mains » ; « deuxième sommation ». Ils et elles pourraient légitimement se demander :
Pourquoi le commissariat rue Lavoisier a-t-il été repeint ?

Mais la vraie question que cet acte veut poser est plutôt : pourquoi des personnes subissent mortellement les coups de la police ? Pourquoi Sélom, pourquoi Matisse à Fives en décembre 2017 ? Pourquoi Maxime, étudiant lilloise mutilé à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes en mai 2018 ? Pourquoi tou·te·s les autres, pourquoi ce nombre incalculable de victimes de la police ?

- 

Il semble s’agir d’une problématique de territoire et d’État de droit. Le concept d’État est une vision du monde, une façon de faire. Le seul instrument pour nous faire avaler cette définition est la répression. Celui-ci sonne faux : c’est bel et bien de la violence, symbolique et physique.

Parce qu’une violence s’est généralisée, systémique (incluse et acquise dans le système néo-libéral qui nous entoure) et parfois systématique en fonction du contexte.

→ Le contexte qui a mis fin aux jours de deux jeunes habitants d’un quartier populaire sur-encadré.
→ Le contexte qui a mutilé un étudiant qui défendait un lieu d’expérimentation collective incarnée dans la ZAD.
→ Le contexte qui empêche les exilé·e·s, les migrant·e·s et les sans papiers, à Calais, de vivre comme ils et elles l’entendent parce que leur situation est jugée irrégulière.

Cette violence, toujours légitime si nous écoutons Gérard Collomb, peut toucher tout le monde, à tout moment. Mais l’accent est aussi porté sur les marginales et les marginaux. Ceux et celles qui sont déjà En Marge et qui peinent à s’intégrer à un système qui les oppresse quotidiennement. Celles et ceux qui refusent de se mettre En Marche et s’opposent à un système par leur mode de vie et·ou par leurs actions politiques. Les hommes qui occupent des lieux, des squats, des universités ; les femmes qui occupent leurs rues, leurs quartiers et leurs villes ; les hommes et les femmes qui manifestent non passivement, qui se manifestent ici et là, qui rêvent en poussant un cri trop souvent recouvert par une répression systématisée.

- 

Viser un commissariat, c’est donc viser non-seulement l’institution qui s’attaque directement à nous, mais c’est aussi cibler une conception de l’organisation de la société dont la police se fait le bras droit inaliénable. L’environnement économique et politique actuel n’est que la conséquence d’enchaînements historiques et de décisions politiques que nous sommes légitimement en droit de questionner. Les notions de justice (le culte de la loi), de démocratie (l’ordre social), de ce qui est institué (la politique), de peuple (les citoyen·ne·s) doivent être redéfinies avec nos propres mots (plutôt que ceux du gouvernement). Nous subissons chaque jour les effets d’un État dit de droit. Leur droit, leur justice, leur démocratie, leurs institutions… pour quel peuple ? Nous prônons plutôt l’état de non-droit.

Certain·e·s diront que cette action est violente. Mais pourquoi rester passif·ve·s face à leurs actes et leurs idées imposées à coups de matraque ? Nous refusons de banaliser le monopole de la violence par le gouvernement, et son utilisation pour régler les conflits sociaux et pour évincer toute tentative dissidente. Nous refusons d’accepter la systématisation de son emploi pour court-circuiter toute mobilisation et pour réprimer celles et ceux qui galèrent.

Par notre action, nous affirmons ne pas attendre patiemment une révolution généralisée. Nous préférons des îlots d’actions indépendants contre un ennemi commun, plutôt que d’espérer aveuglément une insurrection globale. Il n’y a pas de rupture à faire entre le fond de nos idées et la forme de nos actes. Le « vandalisme » est une réponse proportionnelle à l’absurdité du monde imposé par les gouvernant·e·s.
Ainsi posons-nous la question : qui est le plus violent, la machine policière ou des mots et des couleurs sur un commissariat ?

Dans tous les cas, ACAB, All Colors Are Beautiful.

Le commissariat rue Lavoisier avait déjà été repeint une première fois deux semaines auparavant. Malgré ce premier avertissement, ils et elles ont continué à être flics. La deuxième sommation n’était pas un luxe, elle était nécessaire.

Soutien aux mutilé·e·s

Ni oubli, ni pardon pour les assassiné·e·s

La police a du sang sur les mains

Ceci est une deuxième sommation


posté le 13 juin 2018  par Anonyme  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
b-2.jpg
c-2.jpg
d-2.jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les objectifs de commentaires sont :
- compléter l’information donnée dans la contribution
- apporter un argument ou contre-argument à la contribution
- apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution.

Tout commentaire ne répondant pas à un de ces trois objectifs, ou étant contraire aux précédents points de la charte sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Commentaires modérés à priori

Les commentaires de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre commentaire

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Ãle-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.4 [23444]
Top