RSS articles
Un gilet jaune incarcéré raconte son parcours posté le 06/05/19 - Articles d’ailleurs
Lettre de solidarité pour la libération de Ola Bini posté le 23/04/19 - Articles d’ailleurs
Émission EC=3 du Emission de Radio Vosstanie du 21 avril 2019 posté le 23/04/19 - Articles d’ailleurs
Capitalocène, racisme environnemental et écoféminisme posté le 18/04/19 - Articles d’ailleurs
D’abord, ils sont venus pour Assange… posté le 16/04/19 - Articles d’ailleurs
Toulouse la Canaille posté le 12/03/19 - Articles d’ailleurs
Les « mecs de gauche » posté le 09/03/19 - Articles d’ailleurs  - 1 commentaire

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 11

Marche du 9 mars : journée de lutte pour le droit des femmes Des manifestant.e.s brutalisées et isolées de la manif par la police... Des orgas « féministes » qui les abandonnent et poursuivent la marchemanif !
posté le 19/03/19 Mots-clés  violence policière  

Communiqué de soutien

Marche du 9 mars : journée de lutte pour le droit des femmes
Des manifestant.e.s brutalisées et isolées de la manif par la police...
Des orgas « féministes » qui les abandonnent et poursuivent la marchemanif !

Ce samedi 9 mars 2019 une marche officielle était organisée par le collectif lillois du 8 mars, ouverte à tous-tes. Plusieurs collectifs, associations et anonymes faisaient partie du cortège, certain.es impliqué.es dans l’organisation, d’autres indépendan.tes, avec des revendications propres.
Un groupe de manifestantes était présente pour renvendiquer la destruction du cis hétéro patriarcat, tout en visibilisant l’oppression subie par de nombreuses personnes à cause de leur religion, sexualité, métier, genre, religion, physique etc.
Alors qu’elles ont pris la tête de la marche pour justement mettre en avant ces revendications, elle sont été frappées et gazées par les CRS, qui les ont dégagées de la manif.

Au lieu d’une réaction de solidarité et de bienveillance, auquelle s’attendre , particulièrement dans un tel contexte, elles ont été complètement laissées à l’abandon (carrément dénoncées par certaines organisatrices) par l’ensemble du cortège qui a repris gaiement ses slogans et chansons féministes prônant l’importance de la solidarité des femmes entre elles contre toutes les oppressions de genres subies au quotidien.
Voici des extraits des slogans mis en avant lors de la manifestation du samedi 9 mars :

« Se révolter contre l’inacceptable, s’entraider, agir ensemble. » ??
« Solidarité avec les femmes du monde entier »
« Opprimées, exploitées, violentées, combien de temps ça va durer ? »
« Quand une femme dit non, c’est non. »
« Je ne suis ni ta mère, ni ta sœur, je suis ton égale »

MAIS quelle est cette révolte, qui amène à livrer à la police les quelques personnes qui ont osé « prendre leur place » calmement derrière leur banderole sans faire partie de l’orga et surtout sans demander la permission ! « Tu veux que ta situation soit visible ? Et bien, tu viens aux réunions ! ».

Belle entraide que de laisser des manifestantes se faire tabasser et gazer par la police à leurs pieds et d’annoncer haut et fort « On relance la musique et on avance ! ». La grande majorité d’entre elles ont obéi et repris gaiement leur marche. Marche ou crève : si tu respectes pas ton poste, si t’es pas à ta place, alors tu es étiquetée “casseuse, anar, parasite... etc” = t’es à exclure, t’es à mettre sur le côté, t’es à gazer.

Une organisation institutionnelle, parmi d’autres, qui, dommage, confirme sa nature : en accord avec la Préfecture « On a des ordres et des horaires à respecter, on ne fait pas ce qu’on veut... »
Elle baisse la tête, pour, à son tour, coopérer avec le patriarcat, qu’elles disent vouloir dégager...
Mais eh !oh ! Kesako ????
En sortant même de toute logique “féministe” (et d’autant plus parce-qu’on est censées avoir plus de bienveillance en raison d’un écrasement cis-hétéro-social subi quotidiennement), c’est un bel exemple de violence, de détention du pouvoir orgueilleusement maintenu par celles qui ont le plus de poids et de légitimité.

Des petits mots ont été dit à ce sujet, lors de la soirée, mais ni suffisamment mis en avant, ni assez clair sur les faits, laissant la seule responsabilité aux keufs (–> que les keufs sont des bâtards on le sait bien ) sans dire que les institutions vont dans le même sens, en reproduisant souvent cette logique, particulièrement en cette après midi de marche. Que chacun.e assume ses responsabilités !

Des marcheuses féministes anonymes et solidaires


posté le 19 mars 2019 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les objectifs de commentaires sont :
- compléter l’information donnée dans la contribution
- apporter un argument ou contre-argument à la contribution
- apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution.

Tout commentaire ne répondant pas à un de ces trois objectifs, ou étant contraire aux précédents points de la charte sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Commentaires modérés à priori

Les commentaires de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre commentaire

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Ãle-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.4 [23444]
Top