5 Décembre : Lille Se Soulève !
posté le 21/11/19
jeudi 5 décembre 2019 14:30
lieu : Porte de Paris Lille
Mots-clés  éducation   chômage & précarité   contre le travail   grèves   luttes sociales   santé   service public   syndicats  

🔴 LE 5 DÉCEMBRE, TENTONS TOUT !

Un appel à la grève est lancé pour le 5 décembre contre la réforme des retraites. Il est évident pour tout le monde que les personnes qui y prendront part auront des volontés et des revendications qui iront bien au delà de cette réforme. Prenons cette date à bras le corps. Tous.tes ensemble, et tentons TOUT.

- 

Nous avons connu en France, ces dernières années de nombreux mouvements aux formes différentes.

➡ Pendant la loi travail, nous vivons des grèves massives et des manifestations radicales. La jeunesse, qui bloque facs et lycées n’hésite pas à remettre de la conflictualité dans un mouvement social complètement pacifié avec l’apparition du cortège de tête qui n’hésite pas à aller au delà de la manifestation syndicale telle qu’elle a existé pendant de longues années. Nous experimentons aussi les Nuits Debout et leurs assemblées interminables. Ces longues nuits permettent tout de même de nous organiser, de créer et d’exprimer un discours politique en plein coeur de nos villes.

➡ En avril et mai 2018, un mouvement massif d’occupation des universités a lieu dans de nombreuses villes de France. Les facs, occupées par les étudiant.e.s, deviennent alors des lieux d’organisation et d’expression politiques conséquentes. À l’époque, elles font peur au pouvoir qui n’a trouvé, comme seule réponse, que l’expulsion manu-militari des campus.

➡ Dans le même temps, une importante grève perlée des cheminot.e.s a lieu, des liens indéfectibles ont été fait durant cette période. On se souvient de ce cortège de cheminot.e.s rejoignant la fac de Lille 2, sous occupation policière le premier jour des partiels. Pour autant, la stratégie de la grève perlée a montré ses limites et il est desormais clair pour tous.tes les travailleurs.ses que seule une grève reconductible permettra d’instaurer le rapport de force nécessaire.

➡ Quelques mois plus tard, en novembre, démarre le mouvement des gilets jaunes. Ce dernier a rebattu les cartes des méthodes de contestation.
Bloquer les rond-points, en faire des lieux de convergence, mais aussi de vie. Durée, longtemps, très longtemps. 1 an. Samedi après samedi, sans en louper aucun.
Ouvrir les péages, bloquer activement les zones commerciales, les ports, les flux. Les gilets jaunes l’ont bien compris. Le pouvoir est logistique. BLOQUONS TOUT.
Toutes ces actions, conjuguées avec d’importantes manifestations insurrectionnelles, ont fait vaciller le pouvoir qui est allé jusqu’à prévoir un hélicoptère pour évacuer Macron si l’Élysée était envahi.

➡ Nous ne pouvons oublier les émeutes contre les violences policières en 2017 avec l’affaire Theo, la victoire amère sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, la multiplication des ZAD sur le territoire, les blocages lycéens de décembre 2018, et les terrifiantes images de jeunes humilié.e.s par la police à Mantes-la-Jolie, l’expérience du G7 qui, bien qu’il soit un échec, nous a permis d’apprendre de nos erreurs. Ainsi que les grèves particulières des pompiers et des urgentistes, qui se battent depuis plusieurs mois pour de meilleures conditions de travail tout en continuant à assurer leur rôle : Sauver des vies.

- 

Depuis plus de 3 ans et demi, le pays a avancé de colère en colère, de soulèvement en soulèvement. Aussi différents les uns que les autres, dans leurs méthodes, dans la diversité des personnes qui y participaient.

Aujourd’hui, 9,2 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté. La precarité tue. Des profs se suicident, un étudiant s’immole, une mère et sa fille sont retrouvées mortes de faim dans leur appartement.

Aujourd’hui, des milliers de personnes sont en prison, pour avoir ces dernières années, contestées un pouvoir autoritaire. L’Etat mutile, l’Etat enferme, l’Etat tue. Adama, Zineb, Steve, Selom, Matisse et tous.tes les autres.

Mais voilà le message que nous devons transmettre, voilà le message que nous devons porter haut et fort.
Tout est desormais possible.

Le 5 décembre semble être LA date a ne pas manquer, la coagulation de toutes les colères. Le moment où tout peut arriver.

Nous avons les forces, nous avons suffisamment d’expérience, nous avons suffisamment de colère et de rage pour faire du 5 décembre un moment important. Très important.

Nous devons prendre les différentes expériences de ces dernières années, et les pratiquer, une nouvelle fois, une ultime fois, tous.tes ensemble. Pour faire, une bonne fois pour toute, vaciller le pouvoir.

Le 5 décembre. A partir du 5 decembre, tentons tout. Bloquons et occupons les ronds-points, les places, les lieux de travail, les lycées et les universités. Propageons la grève dans tous les corps de métiers. Manifestons aussi massivement que radicalement. Autant lors des démonstrations de force déclarées en préfecture que lors de moments sauvages et spontanés.

Le 5 décembre, Bloquons tout, occupons tout, detruisons tout, créons tout, vivons tout, tentons tout. Une dernière, une ultime fois.

L’envie est là. La rage est là. La date est là.

Il ne nous reste qu’à y aller.


posté le 21 novembre 2019 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
76613116_9578179(...).jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les objectifs de commentaires sont :
- compléter l’information donnée dans la contribution
- apporter un argument ou contre-argument à la contribution
- apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution.

Tout commentaire ne répondant pas à un de ces trois objectifs, ou étant contraire aux précédents points de la charte sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Commentaires modérés à priori

Les commentaires de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre commentaire

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Ãle-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.4 [23444]
Top