La neutralité du net ne s’oppose pas à une gestion politique des services

Depuis le début du confinement en Europe, la question d’une éventuelle surcharge du trafic internet se pose. Ci-dessous, notre point de vue communiste libertaire sur la question du réseau.

[...]

Que l’on parle de réseau Internet ou d’argent public, nous, communistes libertaires, affirmons que les ressources existantes doivent être :

  • exposées à toutes et tous avec transparence et pédagogie, afin de permettre l’appropriation populaire des enjeux du problème ;
  • renforcées et développées, et non rationnées, si elles sont réellement jugées insuffisantes (l’argent existe, il suffit d’aller le chercher là où il est) ;
  • partagées selon des décisions politiques prises par le peuple et dans son intérêt, et non par l’État dans l’intérêt des capitalistes.

Il appartient également au peuple de décider, dans un cadre autogestionnaire, comment mettre en œuvre ce partage sans remettre en cause la neutralité du net, principe égalitaire fondateur d’Internet. Dans le contexte actuel, il est par exemple envisageable :

  • de mettre en place un planning national des cours donnés par visioconférence, dans le cadre de la « continuité pédagogique », permettant de mieux répartir la charge et du même coup d’améliorer les conditions de vie des enseignant·es confinés, sans jamais les déposséder de leur métier et sans entretenir d’illusions sur les vertus pédagogiques du numérique ;
  • de contraindre YouTube à retirer l’option HD de ses vidéos ;
  • ou encore d’instaurer une très forte taxe sur le service de reproduction culturelle du patriarcat qu’est la pornographie, taxe permettant de contrebalancer la gratuité opportuniste mise en place ces derniers jours par les principales plateformes du secteur.

envoyé le 22 mars 2020 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
droit-neutralite(...).png

Compléments
  • Aucun compléments d

Avertissement

Les objectifs de commentaires sont :
- compléter l’information donnée dans la contribution
- apporter un argument ou contre-argument à la contribution
- apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution.

Tout commentaire ne répondant pas à un de ces trois objectifs, ou étant contraire aux précédents points de la charte sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Commentaires modérés à priori

Les compléments de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre compléments

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.7 [24473]
Top