Des nouvelles de Boris envoyé le 23/11/21 - Non Locales
Attaque d’éoliennes envoyé le 23/11/21 - Non Locales

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 20

COVID-19 : La grande réinitialisation envoyé le 23/11/21 - Analyses
Butch envoyé le 20/11/21 - Analyses
Femmes en prison : Qu’advient-il de nous ? envoyé le 20/11/21 - Analyses
Avis de tempêtes #47 envoyé le 18/11/21 - Analyses

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 20

Ce que veut dire Apartheid dans le cas d’Israël envoyé le 21/11/21 - Articles d’ailleurs
Du trou noir de la postmodernité envoyé le 13/11/21 - Articles d’ailleurs
Lire et soutenir : Travail salarié et capital. K. Marx envoyé le 11/11/21 - Articles d’ailleurs
« Police partout, médias nulle part » envoyé le 01/11/21 - Articles d’ailleurs
TPMP au service d’Éric Zemmour ? envoyé le 30/10/21 - Articles d’ailleurs
Amira Hass : je subventionne des groupes terroristes envoyé le 28/10/21 - Articles d’ailleurs

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 22

Solidarité offensive avec l’autoreduc de carrefour
envoyé le 21/10/21 Mots-clés  gratuité   répression judiciaire  

Episode 1

Dans la nuit du 14 au 15 octobre (jour du procès des camarades inculpé.es pour l’autoréduc du 30/01 http://77xqldfym373pgwif6mcakdcgbc7u3k3rivpzgew4wzejwos3zqkzsid.onion/proces-suite-a-une-autoreduction-15366), dans le 13e arrondissement de Paris, le même carrefour est la cible de représailles.

Facade redécorée et mots doux laissés à l’entrée.Carrefour voleur : autoréduction !

À suivre...


envoyé le 21 octobre 2021 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Compléments
  • A propos des « autoréductions » négociées…

    Samedi 30 janvier
    2021 vers 11h s’est déroulée une dite « autoréduction » dans un Carrefour Market du 13e arrondissement de Paris, que certains de ses promoteurs n’ont pas hésité à mettre en scène sur les réseaux sociaux, comme le veut l’air d’un temps où n’existerait plus que ce qui relève du spectacle. D’autres participants ont de leur côté préféré prendre langue directement avec un journaflic de l’AFP appelé sur place, pour souligner le caractère inoffensif d’ « une action absolument non violente », tout en déplorant que « l’État ne fait rien pour les personnes précaires ».

    Selon les propres termes du tract distribué aux clients du supermarché, il s’agissait d’exiger qu’une prime effective de 1000 euros soit versée « à toutes et tous les salarié.e.s de la grande distribution sans distinction  » (vigiles inclus ?), en tant que « professionnel.les en première ligne pendant la crise sanitaire » (et bien le bonjour aux improductifs des dernières lignes). D’autre part, un peu moins hypocritement, il annonçait qu’il s’agissait d’une « action solidaire » visant à « réquisitionner des produits alimentaires et hygiéniques de première nécessité pour en faire bénéficier celles et ceux qui subissent le plus les conséquences de cette crise », mélangeant ainsi allègrement les notions d’assistance, d’entr’aide ou de soutien avec celle de solidarité. Mais nous sommes certainement trop naïfs de continuer à penser, comme au 20e siècle, que la solidarité c’est l’attaque, le soutien matériel du soutien matériel, l’entr’aide une forme de réciprocité, et l’humanitaire (y compris militant) une forme de charité laïque qui entretient dépendance et misère tout en cautionnant ses causes.

    Plus précisément encore, les assistantes sociales de choc ont tenu à préciser dans leur compte-rendu triomphaliste (Paris-luttes, 3 février 2021) : « Après une heure et demie de blocage et de négociation, nous sommes parti.es avec l’accord de la direction et le contenu de tous les caddies remplis. Concernant les pourparlers, ils ont essentiellement porté sur la nature et la qualité des produits…. Nous redistribuerons les marchandises cédées gracieusement aux collectifs dans lesquels nous militons, pour les publics les plus touchés par la crise (exilés, précaires, mères isolées, familles en galère…) ». Et pour «  des étudiants », complétera l’interviewée à l’AFP.

    Puisqu’il a semblé primordial aux nobles autoréducteurs d’insister sur le fait que cette opération avait été méticuleusement et pacifiquement dealée avec une direction par ailleurs traitée d’assassine et de raciste* –eh, ils ne sont pas comme ces vulgaires voleurs qui se passent d’accord pour exproprier aux magasins ce qui leur chante, ni de ceux qui refusent par principe de dialoguer avec les autorités, a fortiori celles d’une boîte assassine et raciste–, et sans même parler du fait que les bons pauvres devraient se contenter de « premières nécessités » dûment triées par les limitants et les proprios, on s’est rappelé d’un petit texte critique paru il y a une dizaine d’années. Nous le reproduisons ci-dessous, peut-être évoquera-t-il des souvenirs à certains.

    Quant aux autres, peut-être ébahis par un objectif affiché aussi paternaliste que misérabiliste visant à « redistribuer » des produits surtout pas trop de luxe à des « publics touchés par la crise » (ou quand la novlangue militante se calque sur celle du pouvoir), ce sera l’occasion de le découvrir. Loin d’un monde où selon la conclusion même du compte-rendu, la question est de « bloquer » l’économie plutôt que la détruire, où on n’incite plus à squatter les logements mais à les « réquisitionner », et où tous les galériens ne sont plus encouragés à s’emparer directement eux-mêmes de la précieuse marchandise, seuls ou en petits groupes, mais à la recevoir « autoréduite » grâce à de fructueux pourparlers d’ « urgence » menés entre boutiquiers des deux côtés de la barricade.

    De mauvais pauvres,
    4 février 2021

    * «  Carrefour, assassin ! Carrefour, raciste !  » disait notamment le tract distribué, en référence à João Alberto Silveira Freitas (et non pas « Joao Batista » comme il est écrit dans le compte-rendu de l’action, lui c’est son père), tabassé à mort en novembre dernier à Porto Alegre par des vigiles de Carrefour. Avant d’ajouter sans autres détails, pourtant passionnants : «  En réponse, de nombreux magasins Carrefour ont été attaqués »… De notre côté de l’Atlantique, il vaut apparemment mieux rester dans le flou en évitant de préciser que plusieurs Carrefour y ont alors été littéralement saccagés et pillés de façon autonome, débordant les charitables négociateurs qui tentaient de faire médiation. Mais ça aurait sans doute fait tâche…

    https://sansnom.noblogs.org/archives/4599

Avertissement

Les objectifs de commentaires sont :
- compléter l’information donnée dans la contribution
- apporter un argument ou contre-argument à la contribution
- apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution.

Tout commentaire ne répondant pas à un de ces trois objectifs, ou étant contraire aux précédents points de la charte sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Commentaires modérés à priori

Les compléments de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre compléments

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Ãle-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.7 [24473]
Top