Pfizer te rend ta douleur envoyé le 24/06/22 - Articles d’ailleurs
Il faut brûler l’institution psychiatrique. envoyé le 08/06/22 - Articles d’ailleurs
Pas de miracles, qui que soit le premier ministre envoyé le 02/06/22 - Articles d’ailleurs
Palestine : la violence coloniale en une image envoyé le 31/05/22 - Articles d’ailleurs  - 1 complément
Women only : men not allowed beyond this point envoyé le 31/05/22 - Articles d’ailleurs

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 27

Lettre ouverte à l’Institut du monde arabe de Paris
envoyé le 14/12/21 Mots-clés  antifascisme   antinationalisme   racisme   sans frontières   crimes de guerre  

Lettre ouverte à l’Institut du monde arabe de Paris : la culture est le sel de la terre et nous ne permettrons pas qu’elle soit utilisée pour normaliser l’oppression

Nous relayons la lettre d’artistes et d’intellectuels arabes à l’Institut du Monde Arabe (IMA) concernant la normalisation des relations avec l’Etat d’Israël que manifeste à présent cet institut. Le Comité Palestinien pour le BDS (BNC) indique que les lignes directrices qui s’appliquent dans ce cas sont celles qui concernent le monde arabe et le refus de la normalisation : L’exception israélienne : normalisation de l’anormal

Nous, soussignés, intellectuels et artistes du monde arabe, demandons à l’Institut du Monde Arabe de Paris de revenir sur les prises de position de son festival « Arabofolies » et de son exposition « Juifs d’Orient » qui donnent des signes explicites de normalisation, cette tentative de présenter Israël et son régime de colonialisme de peuplement et d’apartheid comme un État normal. Pour rappel, un rapport de Human Rights Watch publié en avril dernier condamne Israël qu’il décrit comme un État d’apartheid, ainsi que l’avait fait auparavant B’Tselem, la plus importante organisation de défense des droits de l’homme israélienne. [1] [2]

L’Institut du Monde Arabe a montré les premiers signes de sa politique de normalisation au début de cette année, quand le président de l’Institut a déclaré saluer les dits « Accords d’Abraham ». Ces accords conclus par des régimes arabes non élus ou autoritaires d’un côté et le régime colonial israélien de l’autre ont été imposés par l’administration raciste de l’ex-président des États-Unis, Donald Trump, au mépris des droits du peuple palestinien. [3]

Puis sont venues les dangereuses déclarations de Denis Charbit, un des membres du comité scientifique de l’exposition « Juifs d’Orient » qui se tient à l’Institut. Il a dévoilé que l’Institut du Monde Arabe coopère avec des institutions israéliennes impliquées dans l’appropriation de la culture arabo-palestinienne et de la culture juive-arabe. Il a déclaré son intention sans équivoque d’imposer Israël comme un fait accompli et comme une présence « normale » dans les programmes de l’Institut. Charbit s’est ainsi réjoui : « Cette exposition est le premier fruit des « Accords d’Abraham » et cela commence par la normalisation…Le ciel ne va pas nous tomber sur la tête…. si nous établissons une coopération avec Israël ». [4] [5] [6] [7]

L’Institut du Monde Arabe, qui a joué un rôle majeur en accueillant la culture arabe et en la présentant au public français, trahirait sa mission intellectuelle en adoptant cette approche normalisatrice – une des pires formes d’utilisation coercitive et immorale de l’art comme outil politique pour légitimer le colonialisme et l’oppression. Il s’agit aussi d’un manque d’honnêteté intellectuelle et morale, car il amalgame délibérément les Juifs arabes et les Juifs d’ »Orient » avec le régime colonial et d’apartheid israélien. Israël, avec l’aide du mouvement sioniste mondial, s’est non seulement rendu coupable du nettoyage ethnique de la majorité de la population palestinienne indigène, en colonisant sa terre et en pillant une partie de sa culture et de son patrimoine arabes. Il s’est aussi approprié la composante juive de la culture arabe, en la présentant comme sioniste, puis israélienne, avant de l’arracher à ses véritables racines pour l’employer au service de son projet colonial dans la région. Pourtant la culture des Juifs arabes fait partie intégrante de la culture arabe et la couper de ses racines est la négation d’une partie de la mémoire et de l’histoire arabes.

Persister dans cette approche de normalisation ferait perdre à l’Institut non seulement les intellectuels et les artistes dont il accueille la production culturelle créative depuis des décennies, mais aussi le public arabe en général.

Grâce à certains régimes arabes autoritaires qui ont soutenu et financé cette déplorable tendance à la normalisation dans l’Institut, le ciel n’est pas tombé sur nos têtes en effet. Mais la culture est le sel de la terre et nous ne permettrons à personne d’utiliser notre apport culturel au service d’un programme de normalisation qui sape la lutte du peuple palestinien pour la justice, la liberté et l’autodétermination, une lutte soutenue par tous les peuples de la région arabe et les gens de conscience de par le monde. Ce chemin d’émancipation, profondément ancré dans le sol, est l’horizon de la culture.

Cet appel peut être signé ici par d’autres artistes arabes : Lettre ouverte à l’Institut du Monde Arabe de Paris : La culture est le sel de la terre et nous ne permettrons pas qu’elle soit utilisée pour normaliser l’oppression

Signataires

Elias Khoury, romancier, Liban
Rima Khalaf, ancienne Sous-Secrétaire générale de l’ONU, Jordanie
Marcel Khalife, musicien, Liban
Ahdaf Soueif, écrivaine, Égypte
Farida Benlyazid, réalisatrice, Maroc
Samia Halaby, peintre et écrivaine, Palestine
Mohammed Bennis, poète, Maroc
Anouar Brahem, musicien et compositeur, Tunisie
Rashid Khalidi, historien, Palestine/États-Unis
Natasha Atlas, chanteuse et compositrice, Égypte/France/Royaume-Uni
Elia Suleiman, réalisateur, Palestine
Robin Yassin-Kassab, écrivain, Syrie/Écosse
Anis Balafrej, écrivain, Maroc
Hanan Ashrawi, écrivaine, Palestine
Emel Mathlouthi, chanteuse et auteure-compositrice, Tunisie
Sulayman Al-Bassam, dramaturge, Koweït
Vera Tamari, artiste plasticienne, Palestine
Kamilya Jubran, musicienne, Palestine/France
Sinan Antoon, poète et romancier, Irak/États-Unis
Abdulrahim Al Shaikh, poète, Palestine
Annemarie Jacir, réalisatrice, Palestine
Massoud Hayoun, écrivain et journaliste, Égypte/États-Unis
Suleiman Mansour, artiste plasticienne, Palestine
Rasha Salti, commissaire, Liban
Yazid Anani, commissaire, Palestine
Aissa Deebi, artiste et écrivain, Palestine
Ziad Majed, écrivain, Liban/France
Hany Abu Assad, réalisateur, Palestine
Yasmine Hamdan, musicienne, Liban
Ibrahim Nasrallah, romancier, poète, Palestine/Jordanie
Nai Barghouti, musicienne, Palestine
Patrick Lama, musicien, Palestine
Omar Qattan, producteur de film, Palestine/Royaume-Uni
Michel Khleifi, réalisateur, Palestine/Belgique
Oumeima El Khalil, musicienne, Liban
Nahla Chahal, journaliste, Liban
Abdul Amir Al-Rekaby, écrivain, Irak
Bashir Abu-Manneh, écrivain, universitaire, Palestine/Royaume-Uni
Khaled Fahmy, historien, Égypte
Khaled Hroub, écrivain et universitaire, Palestine/Qatar
Tarek Hamdan, poète and journaliste, Egypt
Ibtisam Barakat, écrivaine et artiste, Palestine/États-Unis
Joseph Massad, écrivain et universitaire, Palestine/États-Unis
Emily Jacir, artiste, Palestine
Bichr Bennani, editeurr, Maroc
Jumana Manna, artiste, Palestine/Allemagne
Najwa Najjar, réalisatrice, Palestine
Bahija Lyoubi, productrice, Maroc
Tania Saleh, musicienne et artiste plasticienne, Liban
Raed Andoni, réalisateur, Palestine
Taysir Batniji, artiste plasticien, Palestine/France
Youssef Seddik, Tunisie

https://www.bdsfrance.org/lettre-ouverte-a-linstitut-du-monde-arabe-de-paris-la-culture-est-le-sel-de-la-terre-et-nous-ne-permettrons-pas-quelle-soit-utilisee-pour-normaliser-loppression/


envoyé le 14 décembre 2021 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Compléments
  • Aucun compléments d

Avertissement

Les commentaires sont modérés avant d’être visibles et n’apparaissent pas directement après les avoir proposés.

Les objectifs de commentaires sont :
- compléter l’information donnée dans la contribution
- apporter un argument ou contre-argument à la contribution
- apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution.

Tout commentaire ne répondant pas à un de ces trois objectifs, ou étant contraire aux précédents points de la charte sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Commentaires modérés à priori

Les compléments de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre compléments

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Ãle-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.15 [24473]
Top