Pfizer te rend ta douleur envoyé le 24/06/22 - Articles d’ailleurs
Il faut brûler l’institution psychiatrique. envoyé le 08/06/22 - Articles d’ailleurs
Pas de miracles, qui que soit le premier ministre envoyé le 02/06/22 - Articles d’ailleurs
Palestine : la violence coloniale en une image envoyé le 31/05/22 - Articles d’ailleurs  - 1 complément
Women only : men not allowed beyond this point envoyé le 31/05/22 - Articles d’ailleurs

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 27

Appel des peuples Nahua de la région de Cholulteca à des mobilisations sur tous les territoires
envoyé le 20/02/22 Mots-clés  luttes sociales   écologie   critique économique   amérique latine  

Aux peuples Nahua de la région de Cholulteca
A l’Armée Zapatiste de Libération Nationale
Au Congrès national indigène
Au Conseil d’administration autochtone
Aux peuples du Mexique et du monde qui défendent la vie
Aux organisations nationales et internationales de défense des droits humains
Aux groupes du Mexique et du monde qui résistent au système capitaliste
Aux médias
Au Peuple en général

Aujourd’hui, 15 février 2022, le président du Mexique, Andrés Manuel López Obrador, le gouverneur de Puebla, Luis Miguel Barbosa Huerta et le président municipal de Juan C. Bonilla, José Cinto Bernal, se sont coordonnés pour défendre la société Bonafont de l’entreprise DANONE, déposséder les peuples de leur eau et faire usage de violence à l’encontre de l’autodétermination des communautés originaires de la région de Choulteca.

Avec une méga-opération des éléments de la garde nationale, le corps des grenadiers, la gendarmerie, la police étatique et la police municipale, ils ont orchestré l’entrée en force dans l’installation d’Altepelmecalli, la Maison des Peuples, bastion de l’organisation de défense de l’eau au niveau national et international.

Cette attaque est la preuve que les États sont au service des intérêts privés et que leurs forces armées existent pour réprimer la population. Au Mexique, nous assistons à une escalade de la violence contre des populations organisées, cette semaine encore nos compagnons de l’Isthme de Tehuantepec, Ayotzinapa, Macactumatzá, Nahuatzen ont été réprimés, notre confrère Francisco Vázquez adversaire de la thermoélectrique à Huexca, Morelos a été assassiné. Cela montre que nous vivons une guerre mondiale pour l’eau, contre les peuples et contre toute l’humanité.

Les faits

A 1h20 le mardi 15 février, profitant de la faible affluence de trafic, des dizaines d’éléments des forces publiques ont bloqué la route fédérale Mexique Puebla, devant Altepelmecalli la Maison des Peuples, et ont expulsé avec des menaces les membres des Peuples Unis de la région de Cholulteca qui gardait la propriété.
Ils ont pénétré de force dans les locaux, démantelé l’occupation qui était installée en périphérie depuis le 22 mars 2021, date à laquelle l’usine d’embouteillage a été fermée par décision de l’assemblée du peuple de la région pour arrêter le pillage de l’eau, ignorant ainsi et violant notre autodétermination.
Ils ont procédé à l’effacement des peintures murales que divers artistes ont peintes pour soutenir la construction de la Maison des Peuples et qui donnaient une identité au lieu.

Jusqu’à présent, nous ne connaissons pas les conditions dans lesquelles sont les animaux (poulets, lapins, moutons et porcs) qui font partie des coopératives développées à Altepelmecalli.
Nous ne connaissons donc pas non plus le sort des outils avec lesquels les membres de Pueblos Unidos ont développé la santé, l’éducation, la communication et l’agriculture ainsi que les centaines de livres qui composent la bibliothèque communautaire.
Nous tenons les représentants des trois niveaux de gouvernement responsables de tout dommage subi par les animaux et objets protégés dans ces établissements.
Nous les tenons responsables de l’intégrité de tous les membres de Pueblos Unidos de la Région de Cholulteca ainsi que de tous les camarades qui ont soutenu notre résistance.
Ils sont coupables d’avoir perpétré la catastrophe environnementale que la société Bonafont de l’entreprise DANONE a provoqué depuis 29 ans dans les collectivités près des volcans Popocatépetl et Iztaccíhuatl.
Eux, l’Etat et les hommes d’affaires croient qu’en kidnappant les installations d’Altepelmecalli ils nous vaincront. Nous, les peuples Nahua de la région de Cholulteca, nous vous disons que nous n’abandonnerons pas, nous continuerons de défendre notre eau et notre vie.
Nous lançons un appel pressant à chacun des collègues avec qui nous avons marché dans cette lutte à se mobiliser dans leurs territoires.

• Nous appelons les peuples, les organisations et les collectifs du Mexique à mener des actions de protestation pour dénoncer la répression que nous avons subie aujourd’hui, à CONAGUA, SEMARNAT, INPI, à l’administration communale, étatique et nationale, à l’ambassade de France (pays d’origine de la société Bonafont), et dans les installations de la société DANONE.
• Nous appelons nos partenaires en France, Italie, Angleterre, Allemagne, Colombie, Venezuela, Argentine, Uruguay, Suisse, États-Unis, Canada, Ghana, Kurdistan à faire preuve de solidarité et de mobilisation à l’ambassade du Mexique de leur pays ainsi que dans les installations de DANONE qui existent dans leurs territoires.
Nous exhortons les organisations des Droits de l’Homme qui nous accompagnent à documenter et dénoncer les violations graves de nos droits en tant que peuples et défenseurs de l’environnement que nous sommes.
• Nous appelons les universités publiques et privées à s’exprimer contre cet outrage.
Avec cela, nous commençons une campagne permanente de mobilisation, de boycott et de sabotage contre la société Bonafont du groupe DANONE au niveau global.
Nous, les plus de 20 peuples Nahua de la région de Cholulteca, nous déclarons en assemblée permanente et en alerte maximale, devant l’éventuelle réactivation de l’usine d’embouteillage qui a asséché nos puits, rivières et ameyales.
Nous récupérerons ce qui nous appartient comme nous l’avons fait historiquement.
Nous allons affirmer, une fois de plus, la Loi des Peuples.
Le 15 février 2022 depuis les terres rebelles de Juan C. Bonilla.

Eau, terre et liberté
DEHORS BONAFONT !
DEHORS DANONE !
ARRÊTEZ LA RÉPRESSION DES PEUPLES QUI DÉFENDENT LA VIE PEUPLES UNIS DE LA RÉGION DE CHOLULTECA ET DES VOLCANS

Source en espagnol : https://www.congresonacionalindigena.org/2022/02/15/llamado-de-los-pueblos-nahuas-de-la-de-la-region-cholulteca-a-movilizaciones-en-todos-los-territorios/


envoyé le 20 février 2022 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Compléments
  • Aucun compléments d

Avertissement

Les commentaires sont modérés avant d’être visibles et n’apparaissent pas directement après les avoir proposés.

Les objectifs de commentaires sont :
- compléter l’information donnée dans la contribution
- apporter un argument ou contre-argument à la contribution
- apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution.

Tout commentaire ne répondant pas à un de ces trois objectifs, ou étant contraire aux précédents points de la charte sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Commentaires modérés à priori

Les compléments de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre compléments

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Ãle-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.15 [24473]
Top