Pfizer te rend ta douleur envoyé le 24/06/22 - Articles d’ailleurs
Il faut brûler l’institution psychiatrique. envoyé le 08/06/22 - Articles d’ailleurs
Pas de miracles, qui que soit le premier ministre envoyé le 02/06/22 - Articles d’ailleurs
Palestine : la violence coloniale en une image envoyé le 31/05/22 - Articles d’ailleurs  - 1 complément

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 27

Ukraine : Pour le retrait des troupes russes, contre une intervention militaire occidentale, pour la chute des oligarques

Alors que l’Ukraine ne menaçait nullement son grand voisin, Vladimir Poutine a ordonné l’attaque militaire dont il menaçait depuis l’automne. Pour empêcher une extension du conflit, refusons une intervention armée de l’Otan. Espérons que l’armée russe se cassera les dents sur l’Ukraine, que cette aventure sans issue révoltera le peuple russe et sonnera le glas du régime de Poutine.

Le 21 février 2022, Vladimir Poutine a reconnu l’indépendance de la région ukrainienne du Donbass et y a envoyé des troupes sous prétexte de « maintenir la paix ». Le 24 février, c’était l’ensemble du territoire ukrainien qui était la cible de cyberattaques et de bombardements russes.

C’est une déclaration de guerre sans ambiguïté. Vladimir Poutine assure que son projet n’est pas d’annexer l’Ukraine, mais son objectif, a minima, peut être d’installer à Kiev un régime vassal, comme celui de la Biélorussie ou du Kazakhstan. Il s’agit d’une entreprise impérialiste pour soumettre un peuple dont Poutine, habité par le nationalisme « grand-russe », va jusqu’à nier l’existence. Dans son discours télévisé du 22 février, il a rappelé que l’Ukraine n’était qu’une province de l’ex-Empire tsariste, et a assimilé l’URSS, dont l’Ukraine était membre, à la « Russie historique ».

Pour lui, l’Ukraine est particulièrement à abattre, car après la révolte de Maidan contre l’oligarchie pro-russe en 2014, le peuple a gagné quelques libertés démocratiques, les mêmes libertés que l’administration Poutine a méthodiquement écrasées sur son territoire, tout comme elle a participé à écraser sans pitié les révoltes en Bielorussie et au Kazakhstan ces derniers mois.

Mais les impérialistes ont toujours tort. On peut espérer que l’armée russe se cassera les dents sur la résistance du peuple ukrainien, qui lui imposera la paix. Et que cette aventure sans issue sonnera le glas du régime de Poutine.
Contre les manœuvres de l’Otan

L’agression injustifiée de la Russie envers l’Ukraine ne doit pas nous empêcher de dénoncer l’impérialisme rival contre lequel Poutine prétend se défendre, celui de l’Ouest et en premier lieu des États-Unis.

Les tergiversations autour de l’adhésion de l’Ukraine à l’Organisation du traité de l’atlantique Nord (Otan), adhésion qui aurait pu impliquer la présence de troupes occidentales à la frontière russe ; les sanctions économiques ; autant de gestes agressifs de la part du gouvernement Biden qui ont contribué à envenimer la situation. De part et d’autre, les groupes ultranationalistes ont également joué un rôle néfaste en exarcerbant les différences et en propageant leur discours militaristes et guerriers.

Enfin l’Union européenne joue un jeu trouble. Coincés entre leur commerce avec la Russie et le soutien aux positions atlantistes, les gouvernements européens semblent avant tout se soucier de la vague de réfugié·es que va entraîner cette guerre.
Avec les peuples

Ce que souhaite l’Occident pour l’Ukraine, c’est une oligarchie capitaliste qui lui soit dévouée ; ce que souhaite Moscou, c’est exactement la même chose. Les travailleuses et travailleurs d’Ukraine, de Russie et d’Europe n’ont rien à gagner dans ces rivalités capitalistes et géopolitiques, et tout à perdre dans cette guerre.

L’avenir du peuple ukrainien, c’est au contraire de se débarrasser des oligarques quels qu’ils soient, mais cela il ne pourra le faire qu’après le retrait des troupes russes qui veulent lui imposer une oligarchie pro-Moscou par la force !

Notre soutien va aux peuples et aux classes populaires qui vont souffrir de ces affrontements. Nous apportons également notre solidarité aux militantes et militants pacifistes et internationalistes de l’Est, opposé·es à la guerre et s’exposant à la répression. Nous serons aux côtés de nos camarades dans ces heures difficiles.

Nous appelons à l’organisation de rassemblements et d’actions contre l’invasion de l’Ukraine partout en France. Nous revendiquons aussi un accueil inconditionnel des réfugié·es de guerre.

  • Pour le retrait des troupes russes de l’Ukraine ; contre une intervention militaire de l’Otan ;
  • Pour la solidarité des peuples contre les oligarchies capitalistes ;
  • Paix, liberté et autodétermination pour les peuples ukrainien, russe, biélorusse, kazakh...

Union communiste libertaire, le 24 février 2022.


envoyé le 26 février 2022 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
screenshot_20220(...).png

Compléments
  • Aucun compléments d

Avertissement

Les commentaires sont modérés avant d’être visibles et n’apparaissent pas directement après les avoir proposés.

Les objectifs de commentaires sont :
- compléter l’information donnée dans la contribution
- apporter un argument ou contre-argument à la contribution
- apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution.

Tout commentaire ne répondant pas à un de ces trois objectifs, ou étant contraire aux précédents points de la charte sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Commentaires modérés à priori

Les compléments de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre compléments

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Ãle-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.15 [24473]
Top