Pfizer te rend ta douleur envoyé le 24/06/22 - Articles d’ailleurs
Il faut brûler l’institution psychiatrique. envoyé le 08/06/22 - Articles d’ailleurs
Pas de miracles, qui que soit le premier ministre envoyé le 02/06/22 - Articles d’ailleurs
Palestine : la violence coloniale en une image envoyé le 31/05/22 - Articles d’ailleurs  - 1 complément
Women only : men not allowed beyond this point envoyé le 31/05/22 - Articles d’ailleurs

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 27

La Jeune Garde agresse des militantes antifascistes
envoyé le 16/05/22 par Coordination Féministe Antifasciste (Lyon et ailleurs) Mots-clés  sexisme   antifascisme  

Nous publions ce communiqué suite à une série d’agressions sexistes violentes commises par la Jeune Garde Lyon (JGL) et des militants de leur réseau national contre des camarades féministes antifascistes. Depuis plusieurs semaines, des communiqués officieux relatent des versions mensongères des faits et somment les organisations politiques de prendre position contre les femmes de notre coordination, et par extension contre les organisations mixtes au sein desquelles elles militent. Jusqu’alors, nous avions décidé de ne faire circuler que dans nos cercles restreints notre version des faits. En tant que militantes révolutionnaires, nous sommes en effet très critiques des pratiques dites de « call-out », qui consistent à publier en ligne des propos ou agressions commises au sein du milieu militant.

  • En effet, nous considérons que cette méthode se révèle souvent problématique dans la mesure où elle entérine une rupture entre la société et notre milieu et qu’elle n’est efficace que pour protéger un secteur politique circoncis au détriment d’une lutte contre un système de domination qui excède de loin les sphères militantes. Nous nous sommes visiblement trompées puisque certaines organisations, sans avoir pris contact avec nous, prennent position en faveur des agresseurs. Nous avons donc décidé, pour défendre les victimes et faire face aux traditionnelles pratiques sexistes consistant à faire passer les victimes de violences pour des coupables, de rétablir la vérité publiquement de façon à ce que nul ne puisse ignorer les faits et prétendre prendre position sans connaître les tenants et les aboutissants de ces agressions.

- Le dimanche 17 avril 2022, au lendemain d’une altercation entre un membre de la JGL et un sympathisant du milieu antifasciste lyonnais, des hommes de la JGL se sont lancés dans une expédition punitive. Sur leur chemin, ils ont croisé notre camarade, féministe antifasciste lyonnaise, qui a tenté de dialoguer avec eux. Refusant de discuter, trois hommes se revendiquant explicitement de la JGL l’ont violemment frappée, lui assénant plusieurs coups à la tête. Nous avons dénoncé le caractère éminemment sexiste de cette agression dans un mail à l’attention des organisations avec lesquelles nous avons l’habitude de travailler. En parallèle, une version mensongère des faits a circulé, émanant d’auteurs inconnus, passant sous silence le caractère sexiste de l’organisation, et appelant à se désolidariser de la GALE, groupe antifasciste lyonnais aujourd’hui en voie de dissolution par Gérald Darmanin, ministre de l’intérieur de l’État fRançais.

* Cela ne s’est pas arrêté là puisqu’en tant que collectif féministe non-mixte, nous sommes désormais accusées d’agression sexiste par la JGL. Cette accusation a d’ailleurs mené des organisations nationales à prendre parti pour la JGL et à couper tout lien militant avec les femmes suspectées d’agression. Remettons donc les pendules à l’heure : quand des femmes se défendent et protègent une femme face à des personnes violentes et virilistes c’est de l’autodéfense féministe, pas une agression sexiste.

  • Rétablissons donc à nouveau les faits : quelques jours après l’agression sexiste de notre camarade, à Paris, plusieurs militantes de notre coordination ont demandé des comptes à Raphael Arnault, porte-parole et dirigeant de la JGL. Il a refusé avec mépris toute discussion, le ton est monté et quelques coups ont été échangé entre des militantes de notre coordination et des femmes de la JG Paris. Enfin, ce 1er mai à Lyon, des militantes de notre coordination ont interpellé des militant.e.s JG (en majorité des hommes) qui ont refusé à nouveau toute discussion et se sont positionné-e-s en ligne face à elles avant de les frapper lorsque le ton est monté. Quelques heures plus tard, en réaction à cette nouvelle agression sexiste, un nouvel affrontement, en mixité cette fois, a éclaté entre militants lyonnais autonomes et la JG.

Nous constatons sans surprise qu’en tant que femmes antifascistes organisées au sein d’une coordination, dont l’un des objectifs est justement de combattre les violences sexistes, nous soyons renvoyées à des logiques de domination masculine : une campagne de silenciation et d’invisibilisation est menée contre nous par nos agresseurs. Elle touche aujourd’hui l’ensemble des organisations auxquelles nous appartenons. Nous refusons collectivement de nous taire et tenons à exprimer de nouveau notre soutien sans faille à notre camarade agressée le 17 avril ainsi qu’à toutes celles qui, en demandant des comptes, ont subi la violence sexiste des militants de la JG.

  • Nous déplorons que l’agression d’une femme par trois militants de ses rangs soit soutenue par la JG qui non seulement refuse de s’expliquer, frappe à nouveaux des femmes lorsque celles-ci demandent des comptes, colporte des mensonges et travaille à la division de notre camp à l’heure où l’extrême-droite continue de progresser. Il est devenu rituel de déplorer le virilisme de ces milieux antifascistes, reste que, visiblement, ceux qui frappent des femmes finissent toujours, contrairement à leurs victimes, par trouver du soutien.

envoyé le 16 mai 2022  par Coordination Féministe Antifasciste (Lyon et ailleurs)  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Compléments
  • Aucun compléments d

Avertissement

Les commentaires sont modérés avant d’être visibles et n’apparaissent pas directement après les avoir proposés.

Les objectifs de commentaires sont :
- compléter l’information donnée dans la contribution
- apporter un argument ou contre-argument à la contribution
- apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution.

Tout commentaire ne répondant pas à un de ces trois objectifs, ou étant contraire aux précédents points de la charte sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Commentaires modérés à priori

Les compléments de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre compléments

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Ãle-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.15 [24473]
Top