Lille, antifasciste et radicale envoyé le 06/02/22 - Locales - 1 complément
Zbeul partout, Europe nulle part ! envoyé le 17/01/22 - Locales - 1 complément
Des tags pour Selom et Matisse envoyé le 21/12/21 - Locales - 1 complément

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 13

Pfizer te rend ta douleur envoyé le 24/06/22 - Articles d’ailleurs
Il faut brûler l’institution psychiatrique. envoyé le 08/06/22 - Articles d’ailleurs
Pas de miracles, qui que soit le premier ministre envoyé le 02/06/22 - Articles d’ailleurs
Palestine : la violence coloniale en une image envoyé le 31/05/22 - Articles d’ailleurs  - 1 complément

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 27

Women only : men not allowed beyond this point
envoyé le 31/05/22 par Nellie Dupont, Sylvie Tissot Mots-clés  sexisme   alternatives   contrôle social   luttes féministes   répression judiciaire  

Dans les épuisants et désolants débats qu’a suscités la décision de la mairie de Grenoble d’autoriser à des femmes musulmanes de porter le burkini à la piscine (puis la suspension de cette autorisation par un tribunal), il est beaucoup question de « laïcité », de « neutralité », de « séparatisme » bien-sûr, ou encore de « revendications religieuses et agressives ». Mais le fait que le caractère « près du corps » desdites tenues soit soumis à la mesure républicaine (le sont-elles assez ? quand d’autres évidemment le sont trop...) dit une chose, rarement commentée : là encore, il s’agit bien de décider, sans elles, ce que les femmes doivent porter. Dans la rue, chez elles, et ici dans l’eau. Il nous a donc paru opportun de republier ce texte, écrit il y a dix ans, rappelant le plaisir que des femmes peuvent avoir à se retrouver entre elles, et échapper un moment aux regards déplaisants du quotidien...

Il fait beau, on est en vacances et y’a rien de plus tentant que d’aller piquer une tête dans la piscine municipale. Allez les filles, on prend le baluchon, la serviette, et les tongs et c’est parti : on sort (sans courir) faire la tatasse en bikini autour du bassin avant de prendre une overdose de chlore et de crème à bronzer.

Ah, qu’est-ce qu’on est bien en France quand on est une femme ! Ressentir le plaisir divin de nager dans le bonheur de la communauté d’intérêts, de plaisirs et de goûts d’une foule de citoyens et citoyennes, consciente et soucieuse qu’à chaque brasse, on nage dans la plénitude de l’égalité et de la fraternité républicaines sur lesquelles veillent Mme Amara et nos « ami-e-s féministes ».

Vive la France et ses piscines municipales mixtes, garantes de nos libertés si chèrement conquises !

Quels que soient votre âge, votre condition, votre orientation sexuelle, la complexité du rapport à votre corps et bien sûr vos croyances ou valeurs, si vous voulez nager en France, à Sarcelles, Garges, Verpillière ou Mons-en-Baroeul [1] : il va falloir vous jeter dans le bain républicain ou rester dans votre baignoire. Car, de gré ou de force vous serez toutes traitées à égalité avec les mecs, ce qui veut dire avec les mecs. Et soyez en assurées : ils surveillent.

Vous n’êtes pas séduites par ces manières de faire ? Alors faites un tour à Londres et plus précisément à Hampstead Heath, un parc immense avec plusieurs lacs où vous serez loin des polémiques et des mâles défenseurs de vos libertés. Il y a là un lac pour les hommes, un pour les femmes, un autre mixte et un autre pour les chiens, et enfin pour les grands et moins grands qui veulent jouer avec leur bateau à moteur modèle réduit.

« Women’s pool », « Women only », « Men only », voilà ce que l’on peut lire, sur les petits panneaux à l’entrée. Et on n’a pas vu de manif de l’UFAL (Union des familles laïques), ni d’article dans le journal local ou national mettant en garde contre les intégristes qui se cachent autour des piscines et que « si on leur donne un doigt, ils nous prendront le bras », qui s’inquiètent que les écoles puis les wagons des trains ne deviennent non mixtes à leur tour, et que, bref, bientôt : les frères ils n’auront plus de sœurs et les sœurs plus de frères, et plus de référent masculin pour les femmes et plus de présence féminine pour les hommes, et... la fin du monde quoi !

Une « women’s pool » c’est juste un endroit (public) où l’on peut nager pénardes et échapper si on veut à certains regards, pour toutes les bonnes raisons qui nous regardent. Car pudiques ou pas, nous savons que ces regards ne sont ni républicains, ni égalitaires ni fraternels, quel que soit notre usage des piscines : qu’il s’agisse de faire du sport, de se retrouver entre copines, de bronzer topless, ils déterminent le degré d’écartement de nos jambes, la taille du tissu dont nous recouvrons notre corps, le temps que nous passons dans ce lieu public auquel certains accèdent sans plus de questionnement, et où d’autres s’exposent.

Judith Butler [2] disait dans un article de Libération (20/10 /2006) que, quand elle venait en France et qu’on l’interrogeait sur son expérience de l’homoparentalité, elle avait l’impression de faire un « voyage ethnologique au pays de l’ordre symbolique ». Franchir la Manche n’est peut-être pas un voyage aux pays des merveilles, mais au moins on y trouve des lieux, des habitudes et des questions politiques posées et expérimentées autrement.

On semble y admettre plus souvent que traiter tout le monde pareillement ne fait pas magiquement disparaître les inégalités. Que la présence dans les mêmes lieux n’est pas forcément gage de tolérance et de respect. Surtout, que, pour faire des égaux, reconnaître les inégalités – et ce que réclament ceux et celles qui les subissent – est plus efficace que décréter de façon incantatoire l’égalité.

Bref qu’on ne traite pas forcément les inégalités en mettant tout le monde dans le même bain.

https://lmsi.net/Women-only-men-not-allowed-beyond-this-point


envoyé le 31 mai 2022  par Nellie Dupont, Sylvie Tissot   Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Compléments
  • Aucun compléments d

Avertissement

Les commentaires sont modérés avant d’être visibles et n’apparaissent pas directement après les avoir proposés.

Les objectifs de commentaires sont :
- compléter l’information donnée dans la contribution
- apporter un argument ou contre-argument à la contribution
- apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution.

Tout commentaire ne répondant pas à un de ces trois objectifs, ou étant contraire aux précédents points de la charte sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Commentaires modérés à priori

Les compléments de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre compléments

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Ãle-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.15 [24473]
Top