Appel aux blocus des lycées envoyé le 15/10/22 - Locales
Appel à soutien pour l’achat d’un local pour le CCL envoyé le 14/10/22 - Locales - 1 complément
Action contre les frontières à Calais envoyé le 18/08/22 - Locales
Le nouveau numéro de La Mouette Enragée envoyé le 08/07/22 - Locales
Contre PMO et son monde envoyé le 02/06/22 - Locales - 6 compléments

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 13

Mise à jour à propos d’Ivan, anarchiste incarceré à Villepinte envoyé le 24/11/22 - Non Locales - 1 complément
Nouvelle(s) publication(s) Delenda Est envoyé le 15/11/22 - Non Locales - 2 compléments
Concert de soutien aux soignant-e-s suspendu-e-s envoyé le 15/11/22 - Non Locales

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 20

Validism bourjwa ché lais militan envoyé le 15/11/22 - Analyses - 3 compléments
Courant Alternatif 324 est sorti envoyé le 08/11/22 - Analyses
SINPLIFIONS… (Anna Mahé) envoyé le 30/10/22 - Analyses

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 20

Toul (Meurthe-et-Moselle) Permanence du député D. Potier taguée contre le capitalisme carcéral & ses promotteurs !
envoyé le 21/06/22 Mots-clés  prisons  

A l’entre-deux-tours, nous avons tagué la permanence du député-candidat Dominique Potier (Divers Gauche), au 27 avenue du Maréchal Foch à Toul, pour s’opposer au projet de nouvelle prison, qu’il soutient tant. Nous y avons tagué « Feu aux prisons », « Potier = promotteur de prisons » ; « crève la taule » ; « Prison : ni à Toul ni ailleurs ! » ; « A[narchie] ».
Dans ce contexte électoral, nous gardons en tête que ce soit lui ou le candidat RN qui remporte ces élections, ce projet pénitentiaire local, largement à l’initiative de Dominique Potier, répond plus largement à la volonté d’une classe dirigeante capitaliste dont le leitmotiv est de gouverner, contrôler et d’enfermer les personnes ne rentrant pas assez dans les normes du système qu’iels défendent (n’en déplaise au petit parvenu catho D. Potier issu de la classe paysanne).

Dominique Potier, député PS de la circo de Toul depuis 2012 et de nouveau candidat, fait partie des élu·es qui ont sauté sur l’occasion du Plan Prison pour construire une nouvelle taule dans le toulois*.

Le Plan Prison, c’est un énième plan de construction et d’agrandissement de prisons en france porté par Manuel Valls en 2016. L’objectif : construire 15 000 places de prisons supplémentaires en france d’ici 2027. Avec ce plan, l’idée est aussi de diversifier les types de taules sur le modèle de la carotte et du bâton. Plus d’autonomie pour les prisonnier·es qui respectent les règles de l’Administration Pénitentiaire (AP) et qui jouent le jeu de la « réinsertion », plus de surveillance et de répression pour celleux qui présentent un potentiel de dangerosité.

Dans le toulois, après s’être battu pour la construction d’une prison « classique » de 600 places à Dommartin-lès-Toul (ancien hôpital Jeanne d’Arc), et suite à l’annulation par le ministère de la justice de ce projet, Dominique Potier a fortement sollicité la création d’un nouvel établissement pénitentiaire dans le quartier de la Croix de Metz (à l’espace K, anciennement Kleber). Cette nouvelle prison de type InSERRE**, basée sur le travail et la formation, accueillerait 180 détenus dès 2027.

Que cette prison soit basée sur le travail avec un peu moins de restriction (cellule individuelle, libre circulation dans l’établissement en journée, permissions de sortie en fin de peine,..) ou qu’il s’agisse d’un établissement pénitentiaire classique comme c’était le projet initialement, cette nouvelle prison est l’infâme conséquence de la pugnacité carcérale d’une poignée d’élu.es convaincu.es que le business de l’enfermement est un moyen comme un autre de « développer le territoire » et qu’il ne faudrait pas en rougir. Pire que ça, il faudrait même en être fier.e, ou du moins c’est ce que semble affirmer Dominique Potier pour qui l’arrivée d’un nouveau lieu d’enfermement sur le territoire équivaut à « la concrétisation d’une forte mobilisation collective, et l’arrivée d’un projet innovant, humain, et qui va créer de l’emploi ».

On pourrait bien se demander ce qu’il y a « d’innovant » ou même « d’humain  » dans le fait d’enfermer des individuEs contre leur gré dans des lieux qualifiés de « privation de libertés ». L’humanisme de Dominique Potier ne semble se résumer qu’à la création d’emplois pour les entreprises du bâtiment, du nettoyage, de la restauration et de la surveillance pénitentiaire*** dont le gagne-pain dépend de l’incarcération de leurs semblables. D’ailleurs, il a lui-même exprimé récemment être « pour une humanisation de la mondialisation »**** : à ce niveau-là, il s’agit de rendre le système capitaliste plus acceptable aux yeux de toustes, et pour ça, ça passe par la promotion d’établissements pénitentiaires avec le sourire et en vantant les bienfaits de l’emploi dans un territoire désastré par le chômage.. Bravo, l’artiste ! Bravo, l’humaniste !

Tout comme celles d’Arras (Pas-de-Calais) et de Donchery (Ardennes), le projet de prison expérimentale de Toul est centré sur le travail et la formation des détenu·es condamné·es à une peine de moins de cinq ans et qui devront passer un entretien d’embauche. Si dans sa communication sur ces taules expérimentales, l’État met en avant les améliorations de conditions de détention pour celles et ceux qui en « bénéficieraient », la réalité de l’exploitation des prisonnier.es est bien moins reluisante. En effet, ces dernières années se développe une véritable organisation de l’exploitation pénitentiaire au profit des patrons, par le biais de l’agence du travail d’intérêt général et de l’insertion professionnelle des personnes placées sous main de justice (ATIGIP), créée en 2018. Cette agence a pour rôle de développer le travail pénitentiaire, et de le rendre plus attractif via la plateforme promotionnelle de www.travail-prison.fr. L’ATIGIP fait également la promotion du travail gratuit suite à condamnation pénale (Travail d’Intérêt Général) via la plateforme www.travail-interet-general.fr, qui n’est autre qu’un Pôle Emploi ou un Service Civique du travail gratuit. Rien de très étonnant, quand on se rappelle que le travail en prison n’est plus obligatoire en france que depuis 1987.

La volonté de poursuivre le business carcéral se retrouve également à travers une communication publique qui met en avant le statut des personnes détenu.es comme particulièrement profitable aux entreprises. Lors d’une visite de prison en décembre 2021, le ministre de la justice Eric Dupond-Moretti a rappelé les avantages du travail pénitentiaire pour les entreprises : coûts maîtrisés, flexibilité, et engagement sociétal, avant de dire : « Je ne veux plus que vous vous sentiez gênés de faire appel au travail en prison. Au contraire, vous pouvez en être fiers. Le travail en détention est utile aux patrons, aux détenus, à la société en faisant chuter le risque de récidive. » … Les masques tombent ! Tout ce qui n’est pas (encore) possible dans l’exploitation salariale conventionnelle le devient grâce à la taule ! Et pour encore plus d’acceptabilité sociale, on accolera l’étiquette « made in france » sur cette délocalisation à domicile (où la main d’œuvre est payée 45 % du SMIC, avec 6 jours de congés par an) !

Alors qu’en 2021, près de 400 entreprises sont implantées en détention (L’Oréal, Bic, La Redoute, Yves Rocher, Bouygues, Suez, Microsoft, Vinci, Safran,..) et que 31 % de la population carcérale, soit 20 000 personnes détenues, travaillent chaque mois en moyenne ; ce Plan Prison s’inscrit dans un processus d’exploitation généralisé et va permettre, comme ici à Toul, de gaver de nouvelles entreprises en développant de véritables prisons-usines.

Plus de 200 ans après que l’on conçoive la prison comme peine, il est évident que la justice et ses lieux ignobles ne suppriment pas les rapports de domination mais les entérinent. Et qu’au-delà de cela, enfermer des individus est inacceptable pour qui désire la liberté de toustes. C’est en réalité une façon d’occulter les problèmes, qui sont intrinsèques à cette société fondée sur des rapports de pouvoir et notamment d’argent.

Attaquons les entreprises qui construisent ces prisons, celles qui en profitent et les élu·es qui permettent à ce que tout cela soit possible !

Feu aux prisons, les patrons au milieu !
En attendant, force à celleux qui survivent en prison !
Vive l’anarchie ! Vive la révolte !*****

* : Alors qu’il y a déjà 2 prisons dans le toulois : un centre de détention à Ecrouves (232 détenu·es), un autre à Toul (390 détenu·es), sans compter la Maison d’Arrêt de Nancy-Maxéville (706 détenu·es) et le centre de semi-liberté de Maxeville (50 détenu·es) à 22 km de Toul.
** : « Innover par des structures expérimentales de responsabilisation et de réinsertion par l’emploi »
*** : Métier qu’il faudrait, selon lui, davantage reconnaître et valoriser : « le métier de surveillant souffre d’un profond déficit de reconnaissance alors même qu’il incarne, aux côtés des autres représentants des forces de l’ordre, la protection des citoyens et l’idéal républicain. » Ouin ouin. (21 mars 2019 https://www.dominiquepotier.com/fr/securite-dans-nos-prisons/actualites-1.html
**** : France 3 Lorraine : débat législatives de la 5ème circonscription de Meurthe-et-Moselle, 1er juin 2022
***** : Voir le film Sur les toits (Nicolas Drolc ; 95min ; 2014) sur les révoltes dans les prisons françaises, dont particulièrement celle de Toul, entre septembre 1971 et la fin de l’année 1972.


envoyé le 21 juin 2022 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Compléments
  • Aucun compléments d

Avertissement

Les commentaires sont modérés avant d’être visibles et n’apparaissent pas directement après les avoir proposés.

Les objectifs de commentaires sont :
- compléter l’information donnée dans la contribution
- apporter un argument ou contre-argument à la contribution
- apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution.

Tout commentaire ne répondant pas à un de ces trois objectifs, ou étant contraire aux précédents points de la charte sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Commentaires modérés à priori

Les compléments de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre compléments

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Ãle-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.15 [24473]
Top