Appel aux blocus des lycées envoyé le 15/10/22 - Locales
Appel à soutien pour l’achat d’un local pour le CCL envoyé le 14/10/22 - Locales - 1 complément
Action contre les frontières à Calais envoyé le 18/08/22 - Locales
Le nouveau numéro de La Mouette Enragée envoyé le 08/07/22 - Locales
Contre PMO et son monde envoyé le 02/06/22 - Locales - 6 compléments

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 13

Validism bourjwa ché lais militan envoyé le 15/11/22 - Analyses - 3 compléments
Courant Alternatif 324 est sorti envoyé le 08/11/22 - Analyses
SINPLIFIONS… (Anna Mahé) envoyé le 30/10/22 - Analyses

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 20

Solidarité et complicité avec Mónica et Francisco !
envoyé le 02/09/22 Mots-clés  répression judiciaire  

Face aux peines requises par l’accusation : Solidarité et complicité avec Mónica et Francisco !
23 août 2022

Le 24 juillet 2020, les compagnon-ne-s Mónica et Francisco sont arrêté-e-s lors d’opérations répressives. Le pouvoir accuse Francisco de l’envoi de colis explosifs contre l’ancien Ministre de l’ Intérieur Rodrigo Hinzpeter et contre le commissariat 54 de Huechuraba (action ayant eu lieu le 24 juillet 2019, revendiquée par les « Cómplices Sediciosos/Facción para la Venganza » [Complices Séditieux/Faction pour la Vengeance]), et les deux sont accusé-e-s du double attentat explosif contre le Bâtiment Tánica dans la commune de Vitacura (Action réalisée au beau milieu de la révolte, le 27 février 2020, revendiquée par les “Afinidades Armadas en Revuelta”[Affinités Armées en révolte]).

Durant ces plus de deux années en prison, Mónica est restée dans le module de connotación pública de la prison de San Miguel tandis que Francisco, d’abord incarcéré dans la section de sécurité maximale du CAS de Santiago, a ensuite été transféré, de même que d’autres compagnons, en juin 2021 à la prison La Gonzalina de Rancagua, où il se trouve actuellement.

Il est fondamental de souligner que tout au long de ce temps d’enfermement, les deux ont constamment contribué aux débats anarchistes et de la guerre sociale à travers leurs écrits, leurs communiqués et articles, démontrant par là même que la prison n’est la fin de rien, mais plutôt une autre tranchée à partir de laquelle donner une continuité à la lutte insurrectionnelle, et que leurs murs, barreaux et geôles ne suffisent pas à briser la solidarité et la complicité entre acrates. C’est dans ce cadre qu’il faut aussi situer le fait que Francisco a assumé les actes qui lui sont imputés, validant et revigorant ainsi un anarchisme d’action offensive et à la nécessité de la continuité des coups qu’il porte.

En prison, les deux ont formé avec d’autres compagnon-ne-s un collectif de prisonnier-e-s anarchistes et subversifs/ves, comme une autre manière de donner une continuité à leur lutte à partir des taules. Un reflet de cette articulation de volontés réfractaires a été la grève de la faim menée en commun durant plus de 50 jours à partir du 22 mars 2021 pour exiger l’annulation des modifications du décret-loi 321 et la liberté de Marcelo Villarroel.

Le 10 août dernier, plus de deux ans après avoir débuté, et après une série d’allongements des délais, l’instruction a finalement été clôturée, suite à quoi on est passé à l’accusation définitive : aujourd’hui le Parquet réclame 30 ans de prison à l’encontre de Mónica, l’accusant des délits de placement d’engins explosifs. Contre Francisco, l’accusation requiert 129 ans de prison, pour deux envois d’engin explosif, 3 tentatives d’homicides, blessures, dommages, en plus de deux placements d’engins explosifs.

Le Parquet Métropolitain du Sud, représenté par Claudio Orellana, procureur spécialisé en affaires de bombes et en poursuites contre des anti-autoritaires, prétend amener plus de 166 témoins, 53 experts et plus de 400 preuves. Tentant de régler ses comptes après l’impossibilité d’obtenir des condamnations contre les compagnon-ne-s en 2010 dans l’affaire « Caso Bombas ». Dans le même sens, faisant fi des obstacles de sa légalité, il essaie de les qualifier de “récidivistes” en raison de leur condamnation antérieure en Espagne.

Pour beaucoup les peines accablantes visant à enterrer les compagnon-ne-s peuvent être véritablement paralysantes. Face à une machinerie juridique apparemment imparable, il semblerait que seule une sensation d’impuissance et de frustration pourrait se propager. Mais c’est justement à ce point que le pouvoir cherche à nous amener. De son côté, la solidarité anarchiste sait se frayer des chemins, pleine de vitalité et de créativité, elle fait le pari de détruire les prétentions des puissants à anéantir nos compagnon-ne-s, si ce n’est l’idée même de rébellion.

Un ancien ministre reconnu pour avoir dirigé la répression ; le commissariat d’où sont sortis les assassins de Claudia López ; le quartier de riches blindé durant la révolte ; ou la police mutilatrice ont été les cibles de ces actions. Leurs motivations sont les nôtres et celles de toutes celles et ceux qui refusent le monde de l’autorité et de l’obéissance. Les actions pour lesquelles les compagnon-ne-s affronteront le procès sont complètement valides et légitimes contre les puissants et les répresseurs.

En rendant les coups et en en finissant avec l’impunité des agents de la répression, il et elle se sont placé-e-s dans une claire et ancienne tradition révolutionnaire et particulièrement anarchiste tentant à détruire de sa propre main le monopole de la violence de l’État et la tranquillité de ceux qui, de leurs postes, ont dirigé les incursions répressives les plus brutales. C’est dans cette même ligne historique que nous plaçons l’affaire des compagnon-ne-s Mónica et Francisco.

Nous appelons à multiplier la solidarité et l’agitation avec les compagnon-ne-s. A réaliser dès maintenant des initiatives décentralisées avant le procès et à freiner les velléités des bourreaux qui cherchent à enfermer Mónica et Francisco pour des décennies.

Sans aucun espace pour l’indifférence : Solidarité et complicité avec celles et ceux qui attaquent les puissants et les répresseurs !

Liberté pour Mónica et Francisco !

https://publicacionrefractario.wordpress.com/2022/08/23/ante-las-condenas-que-solicitan-los-perseguidores-solidaridad-y-complicidad-con-monica-y-francisco/


envoyé le 2 septembre 2022 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Compléments
  • Aucun compléments d

Avertissement

Les commentaires sont modérés avant d’être visibles et n’apparaissent pas directement après les avoir proposés.

Les objectifs de commentaires sont :
- compléter l’information donnée dans la contribution
- apporter un argument ou contre-argument à la contribution
- apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution.

Tout commentaire ne répondant pas à un de ces trois objectifs, ou étant contraire aux précédents points de la charte sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Commentaires modérés à priori

Les compléments de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre compléments

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Ãle-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.15 [24473]
Top