Anarchie Locale - Appel à retour critique envoyé le 23/05/24 - Locales
La CLAC recrute ! envoyé le 20/05/24 - Locales
Détricotons les J.O ! envoyé le 17/05/24 - Locales
Des occupant·e·s de l’Université Lille 3 envoie leur soutien à FAUDA envoyé le 08/05/24 - Locales - 1 complément
Décontractés du complot envoyé le 01/05/24 - Locales
AVRIL 2024 A CALAIS envoyé le 30/04/24 - Locales

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 13

Le 11 juin 2024 : Pas de séparation des mondes envoyé le 26/05/24 - Non Locales
A bas la DETS, vive les logements pour toustes envoyé le 24/05/24 - Non Locales
Petite lumière pour une nuit pluvieuse envoyé le 24/05/24 - Non Locales
La nuit porte conseil envoyé le 18/05/24 - Non Locales

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 20

Nos doutes et les leurs envoyé le 10/05/24 - Articles d’ailleurs
PS JO 2024 : L’arbitre est aussi policier ! envoyé le 28/04/24 - Articles d’ailleurs
Spoiler JO 2024 : La flamme des CRS a fait son tour de France envoyé le 25/04/24 - Articles d’ailleurs
De la mer au Jourdain, l’égalité des droits envoyé le 21/04/24 - Articles d’ailleurs  - 1 complément
CARTOGRAPHIE DES RESEAUX NEOFASCISTES DANS LE DEPARTEMENT DU CHER envoyé le 18/03/24 - Articles d’ailleurs
La Librairie Publico attaquée par l’extrême droite envoyé le 18/03/24 - Articles d’ailleurs

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 35

Ni Dieu Ni Maître un shop nationaliste
envoyé le 02/02/23 par les natios de gauche aux chiottes de droite !! Mots-clés  antifascisme   antinationalisme   sans frontières   antimilitarisme   contre les guerres   crimes de guerre  

Charte de libertaire.net : « Nous insistons en particulier sur l’anti-fascisme, c’est à dire l’opposition au racisme, au fascisme, au nationalisme, au patriotisme, (…)

Les propos racistes, xénophobes, homophobes, sexistes, etc [nationalistes, patriotes]…, sont en désaccord avec notre charte, et sont donc proscris. »

https[ :]//www[.]libertaire[.]net/discussion/charte-de-libertaire-net[.]5/

Que trouve-t-on sur Ni Dieu Ni Maître, le shop de la coop Libertaire.net ?

Des t-shirts aux couleurs du drapeau NATIONALISTE ukrainien.

Sans commentaire.

On en viendrait presque à regretter une bonne guerre en France rien que pour s’acheter un beau t-shirt aux couleurs BBR sur NDNM à 20euro/pièce (t-shirt qui coute même pas 1euro à la sortie d’usine). Et crier avec NDNM : « Résitance ! Vive La France Libre ! Gloire à la Patrie ! » mdr

En attendant ce moment trolol : QUE CREVENT L’UKRAINE, TOUS LES NATIONALISTES ET TOUS LES ETATS !

Et rappel pour les pseudo-libertaires vrais réacs dont les patriotismes font bander comme ils bandent pour le nationalisme zapatiste, palestinien ou basque :

"Je crache sur tous les drapeaux

Je crache sur le drapeau belge. Je crache, car ce drapeau est trempé dans le sang de mes frères et sœurs, du passé et d’aujourd’hui, qui ont été massacrés, torturés, enfermés, affamés, exploités au nom des intérêts de l’État belge.

Je crache sur le drapeau flamand, car son nationalisme écœurant me fait vomir. Ce nationalisme qui prône les valeurs de l’Ordre et du Travail, faisant la chasse aux immigrés, aux « déviants », aux rebelles. Qui cherche à enrégimenter tout le monde, riche comme pauvre, patron comme travailleur, bureaucrate comme chômeur, dans une même identité nationale, tous unis contre « les autres », tous pour le Pouvoir de la Nation et la protection de ses Valeurs. Comme le racisme, le nationalisme est l’antidote contre le virus de la bataille sociale, du combat pour l’émancipation et pour la destruction du pouvoir.

Je crache sur le drapeau français, car c’est encore un drapeau de la politique. Je crache dessus, parce que je déteste tous les politiciens de toutes les couleurs, tous les patrons, tous les industriels, tous les puissants. Parce qu’entre eux et moi, il ne peut y avoir qu’une lutte à outrance – eux pour se préserver, moi pour détruire leur pouvoir et conquérir la liberté.

Je crache sur tous les drapeaux nationaux, car partout où le drapeau national est hissé, l’oppression est chez elle. C’est le drapeau qui flotte sur les prisons, sur les casernes militaires, sur les commissariats, sur les postes-frontières. Toutes les institutions qui étouffent ma vie et la liberté sont ornées de drapeaux nationaux. Et comme en le voit en Tunisie, Égypte ou Libye : lors des soulèvements, l’apparition du drapeau national est toujours le signe précurseur d’un nouveau régime, d’un nouveau pouvoir, d’une nouvelle exploitation.

Mais je crache aussi sur ceux qui courent derrière les drapeaux nationaux. Qui marchent au pas de l’hymne national, qui font la guerre au nom de la nation, qui sont fiers de servir les intérêts de « leur » nation, de « leur » communauté. Je crache sur ces soldats aveugles et obéissants qui protègent les intérêts du pouvoir. Et que les choses soient claires : je m’en fous si ce pouvoir se prétend belge, flamand, marocain, wallon, palestinien, turc, européen, africain ou encore mondial. Je crache sur les drapeaux, car je crache sur tout pouvoir, sur toutes les autorités.

Je crache sur tous les drapeaux, car mon cri de vie, mon cri de révolte, c’est l’anarchie, c’est la liberté qui ne connaît ni loi, ni frontière." https://placard.ficedl.info/article5890.html


envoyé le 2 février 2023  par les natios de gauche aux chiottes de droite !!  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
ndnm.jpg

Compléments
  • Libertaire.net n’a d’anarchiste, de libertaire, que le titre.
    Je les connais depuis des années, en est été membre, un membre actif, trop actif pour eux.

    Ils n’étaient qu’une poignée alors : un administrateur appartenant au "staff technique" et deux modérateurs déjà "anciens" (je parle de l’année 2016). L’une, omniprésente et adepte du copier-coller, aura durant toutes ces longues années, noyé sous ses floods verbeux, des dizaines de nouveaux(elles) inscrit(e)s. Des dizaines de femmes et d’hommes animé(e)s par la seule bonne volonté, le désir de participer, de se former.

    Las Ninna - c’était le "nom" de cette modératrice - n’est pas la seule à avoir écoeuré les nouveaux par dizaines, Alpower avait lui aussi la main sur ce forum et n’hésitait ni à modifier les posts ni à changer les statuts des membres. En véritable cow-boy plus stalinien que libertaire, il révélait la présence de celles et ceux désireux de n’apparaître que masqué(e)s, bloquait toute inscription passant par un VPN ou Tor.

    Ces deux tristes sires n’avaient AUCUN atome crochu et, concernant Allpower, on peut même dire qu’il haïssait sa collègue au point de la traiter publiquement de "boulet de merde". Aidé par l’administrateur il a fini par éjecter Ninna alors que, depuis l’année 2016, ils avaient réussi à faire en sorte que les ancien(ne)s partent ou soient viré(e)s, à faire qu’à eux seuls (2 modérateurs !) ils soient responsables de plus des trois-quarts des posts publiés.

    Allpower et l’administrateur - Ungouvernable - se sont tiré une balle dans le pied il y a une semaine en éjectant une modératrice, insupportable certes, qui à elle seule animait (mal) cet espace depuis longtemps déserté par toutes celles et ceux refusant les doxas de ces ultras.

    Un nouvel exemple de ce que l’AUTORITARISME frappe malheureusement les espaces dits de liberté sans rien renier des pratiques fascistes rencontrées par ailleurs.

  • bah c’est pas nouveau. suffit de voir les vieux posts de 10 ans ou plus sur leur(s) forum(s), avec la complaisance à l’égard du "nationalisme des opprimés" (sic) et de l’autoritarisme du chef qui a fait fuir un paquet de people ou qui se sont fait virer parce que son autoritarisme était critiqué à juste titre. leur démocratie directe à 5 est une plaisanterie granguinolesque qui montre que la démocratie est toujours une tyrannie du groupe majoritaire contre l’individu qu’elle qu’en soit la forme. pas étonnant qu’on trouve des apologies de la prison et de chefs d’états sur cet(s) espace(s) transformé(s) en "auberge multiculturelle" perméable au pouvoir-domination gauchiste à l’instar des rebellyon.info & co. comme écrit dans le commentaire précédent : "d’anarchiste, de libertaire, que le titre". pt-être qu’il faudrait en finir une bonne fois pour toute avec le qualificatif "libertaire" tellement il est mis à tous les sauces en fait, à toutes les sauces partidaires inclues. miguel gimenez igualada n’était pas le seul à écrire que "libertaire" n’était devenu qu’une étiquette poliicienne servant à draguer les randoms, quand "anarchiste" les faisait chier dans leur frocs.

  • Assez hallucinante cette campagne de harcèlement contre l’ancienne membre expulsée. On dirait des gérants de boite faisant des procès délirants contre une employée qui est tombée sur un dossier sulfureux révélant leurs profits. Cette campagne au ton kafkaien est encore un exemple parlant du masculinisme ambiant dans les milieux radicaux et qui plus est, boutiquiers.

    Vous avez remarquez que ce collectif existe depuis 2003 ?

    20 ans pour un collectif c’est bien trop long. Ca ne peut que se scléroser, dériver en organisation qui n’est plus un moyen mais une fin en soi comme
    les partis et les sectes.

  • Les forums qui tolèrent la propagande pour le Cercle Proudhon et les liens pour Kontre Kulture tolèrent l’antisémitisme. Pour cela ils méritent au minimum le boycott.

  • 6 février 2023 19:17, par Kevin

    Coopérative « Ni dieu ni maitre » : Quand le capital s’approprie les luttes pour les marchandiser

    Publié le 05/08/2022 | Mise à jour le 11/08/2022

    Coopérative « Ni dieu ni maitre ». Quand le capital s’approprie les luttes pour les marchandiser.

    Après avoir acheté deux T-shirts sur ce site qui se proclame anarchiste et s’affiche comme un « collectif anarchiste » et sachant que beaucoup de gens du mouvement anticapitaliste achetaient sur ce site je me suis rendu compte en recevant les factures qu’elles venaient d’une grosse boite américaine www.spreadshirt.com qui est loin d’être anarchiste. Les T-shirts sont d’ailleurs expédiés des USA et leur site est décliné dans plusieurs langues.

    La seconde chose qui attirait mon attention c’est qu’ils prétendent travailler avec American Apparel qu’ils présentent comme une boite éthique (section à propos des produits locaux de cette page : https://www.ni-dieu-ni-maitre.com/blog/faq-ethiques/).
    Mais en y regardant de plus prés, il s’agit bien de t-shirts Fruit of the Loom made in Salvador pour l’un et Made in Honduras pour l’autre que je viens de recevoir. On fait plus éthique dans le genre. Je vous invite à faire une recherche sur les conditions de travail de ces deux pays extrêmement pauvres.
    J’appelle donc à la vigilance concernant cette boutique qui semble s’approprier les codes d’à peu prés toutes les luttes en cours et qui ne semble pas vraiment éthique ni équitable bien au contraire malgré le fait qu’iels se proclament anarchistes.

    Ils font des dons réguliers à des causes multiples ce qui fait une belle vitrine et une street-cred pour leurs opérations commerciales.

    Et oui nos mouvements, eux aussi, sont des niches commerciales et des mannes d’argent pour ces grosses boites.

    Notmyworld

    https://dijoncter.info/cooperative-ni-dieu-ni-maitre-quand-le-3825

  • 6 février 2023 19:19, par Kevin

    Soutien militant promotionnel
    19/01/2023 à 02:13
    La vente en ligne de vêtements Ni dieu ni maître dit avoir fait quelques dons pour des causes militantes mais ça remonte à des années. Pourtant aujourd’hui NDNM continue à jouer la carte boutique militante, un argument marketing indispensable pour se différencier de la concurrence. https://www.ni-dieu-ni-maitre.com/blog/category/articles/soutien-financier/

    « Saviez-vous que l’équipe technique derrière Ni Dieu Ni Maitre gère 10 serveurs hébergeant plus de 30 sites Web ? Depuis plus de 20 ans, nous finançons l’hébergement et le développement web de diverses communautés, plateformes de partage de musique, médias d’information militante, et newsletters. C’est l’un des principaux engagements financiers de la coopérative Ni Dieu Ni Maitre avec des dons récurrents chaque mois pour faire fonctionner les sites Web. »
    Cet engagement financier trop généreux et militant concerne des sites qui appartiennent tous au même webmaster. Tous sans exceptions sont des supports publicitaires pour le magasin de vêtements NDNM. Et les quatre premiers sites sont des catalogues de vêtements NDNM en différentes langues. C’est comme si un hypermarché se vantait de faire des dons militants pour distribuer ses prospectus.
    Serveur 1 (Amérique du Nord)

    No-Gods-No-Masters.com
    Ni-Dieu-Ni-Maitre.com
    Ni-Dios-Ni-Amo.com
    DefendAnimals.com
    Serveur 2 (Europe)

    Libertaire.net
    Pirate-Punk.net
    Anarcho-Punk.net
    AnarchistImages.com
    QuebecUnderground.net
    Serveur 3 (Amérique du Nord) – NOUVEAU

    AnarchistFederation.net (EN)
    Forum Anarchist Federation
    Info Libertaire (FR)
    Federacion Anarquista (ES)
    Federação Anarquista (PT)
    Anarchistische Föderation (DE)
    Rivoluzione Anarchica (IT)
    Anarquia Catalunya (CA)
    Anarxiki Omospondia (EL)
    Vegan News
    Serveur 4 (Europe)

    PunkDownload.com

  • 7 février 2023 16:30

    que de la récup, rien de créatif. et ça va condamner l’apropriation culturelle alors que ca fait pareil à fin commercial. beurk

    www_._libertaire_._net/discussion/pirate-punk-net-aux-mains-de-fascistes_._31628/

    Le business du pirate

    Le piratage c’est une chouette idée, c’est la divulgation gratuite de la culture pour tous, par des procédés autonomes et libres (tel le P2P par exemple). Sauf que lorsque le piratage rapporte du fric à des gens qui n’ont rien à voir avec la dite culture c’est du pillage, dans la plus pure tradition du libéralisme sauvage et du capitalisme.

    Dès le début du projet PiratePunk, plusieurs voix ont gueuler contre le fait qu’une bonne partie des disques proposés étaient des albums de fachos ou d’apos chelous. On a eut droit à un bel étalage d’inculture de la part de son fondateur (Anarchoi) qui tient parfois des propos douteux (si si) et patriotes (un peu contradictoire si on est un libertaire non ?). Cette inculture politique lui vaudra d’être banni de la plupart des forums punks français.

    Certains fafs réussirent même le tour de force de rentrer dans l’équipe modératrice, validant ainsi toute une série de disques dont on se serait bien passés. Le site a beau arborer aujourd’hui une belle bannière "communauté antifasciste" il n’en reste pas moins que l’on continue d’y trouver des albums vraiment douteux, que certains de ses membres tiennent des propos tout aussi douteux sur les forums et qu’au final, tout cela repose sur un paradoxe absolu : Anarchoi n’a absolument aucune culture punk/oi ! et ne peut donc pas jouer le rôle de modérateur que l’on pourrait attendre de lui, rapport à l’ampleur du projet et aux risques potentiels de dérives. Et pourquoi la ligne politique ne semble pas une priorité pour lui ? parce que son souci principal est de drainer un maximum de monde sur son site, peu importe les idées politiques ! (le trafic générant de l’argent pour lui !)

    On commençait à deviner qu’il y avait une volonté de business derrière toute cette belle façade. Devant le tollé, Anarchoi limitera l’affichage des pubs aux non-inscrits du forum, puis les virera définitivement. Probablement que le chemin était trop long pour gagner quelques malheureux dollars. Puisqu’à aucun moment la gratuité absolue n’est évoquée ni souhaitée, on voit apparaître alors un bandeau de soutien à la « coopérative militante » qui était destiné auparavant à « soutenir le projet afin de compenser financièrement les coûts du serveur » et qui devenu un « Vos achat (de T-shirts) permettent de faire des dons à des groupes activistes »

    Il y est même précisé que « la livraison est gratuite » et qu’une fois sur le site ni dieu ni maître.com : La livraison devient gratuite pour toutes commandes de +50$ (ou €)

    La parfaite entreprise fait même fi du droit d’auteur des logos et autres images ; Le si pratique copyleft, sous licence Creative commons évidemment (Licence libre, mais qui restreint l’utilisation commerciale), et la remarque de remerciement « d’être respectueux et de nous contacter avant toute utilisation commerciale » est forcément orientée copyright…

    Le logo du Rock Against Racism n’ayant par exemple jamais été une marque déposée, tout le monde peut en être le détenteur sur un vêtement ; Ni dieu ni maître vous le vend !

    Aujourd’hui « Anarchoï - Ungovernable » c’est un réseau d’une dizaine de sites, tous prétendument anarcho-libertaires, des serveurs OVH au Canada et en France, un staff de développeur en Inde…

    Libertaire vous avez dit !?

  • 8 février 2023 13:18, par Milan

    nullD’une manière générale, il faut s’interroger sur les bonnes intentions "militantes" affichées des commerçants. Le commerce équitable a le vent en poupe. On pollue mais on paie la taxe carbone, on profite de la plus value du travail des ouvriers, mais on les paie "correctement". Cette coopérative n’est pas la seule à jouer sur le tableau éthique. Les profits des ventes de tshirts nationalistes seraient reversés à une "ONG humanitaire". Vu les nombreux mensonges de cette coopérative - dont un seul membre s’exprime sur tous les sites publicitaires - on peut s’interroger sur cette "ONG humanitaire" dont le nom n’est pas mentionné, interdisant de fait toute vérification. La seule chose certaine concernant cette coopérative c’est qu’elle vend des t shirts, beaucoup de t shirts, que la diffusion depuis les USA génère de la pollution, génère surtout des profits. Si le nationalisme ne faisait pas vendre, l’éthique du patron de NDNM lui interdirait le nationalisme.

  • 25 février 2023 02:52, par A1

    Fin 2019, sur le forum de Spreadshirt, le patron de Ni Dieu Ni Maitre (ndnm) détaille dans un tableau :

    prix de vente d’un tshirt : 15.49.$
    profit par tshirt : 8.77.$
    nombre de tshirts vendus par mois : 2400
    profit par mois : 21.048.$ par mois (252.576.$ par an.)

    Il se plaint du changement du montant des commissions qu’il touche sur les ventes de tshirts, qui lui feraient gagner 55.000.$ de moins par an :

    https://forum.spreadshop.support/t/questions-regarding-switch-from-flex-to-digital-printing/7590/7

    Aujourd’hui il vent les tshirts 22.$ pièce.

Avertissement

Les commentaires sont modérés avant d’être visibles et n’apparaissent pas directement après les avoir proposés.

Les objectifs de commentaires sont :
- compléter l’information donnée dans la contribution
- apporter un argument ou contre-argument à la contribution
- apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution.

Tout commentaire ne répondant pas à un de ces trois objectifs, ou étant contraire aux précédents points de la charte sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Commentaires modérés à priori

Les compléments de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre compléments

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Ãle-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.19 [24473]
Top