Anarchie Locale - Avril 2024 à Lille envoyé le 01/04/24 - Locales
Déjà un an ! Occupation de Lille 3 envoyé le 01/04/24 - Locales
MARS 2024 A CALAIS envoyé le 31/03/24 - Locales
Anarchie Locale - Mars 2024 envoyé le 03/03/24 - Locales
FEVRIER 2024 A CALAIS envoyé le 29/02/24 - Locales
JANVIER 2024 A CALAIS envoyé le 01/02/24 - Locales

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 13

CARTOGRAPHIE DES RESEAUX NEOFASCISTES DANS LE DEPARTEMENT DU CHER envoyé le 18/03/24 - Articles d’ailleurs
La Librairie Publico attaquée par l’extrême droite envoyé le 18/03/24 - Articles d’ailleurs
Fedayins, vous nous faites chier  ! envoyé le 08/02/24 - Articles d’ailleurs  - 1 complément
Dissolution de l’association d’extrême droite La Citadelle envoyé le 07/02/24 - Articles d’ailleurs
Victoire Tuaillon : du ‘féminisme radical’ aux pub pour Airbnb envoyé le 26/12/23 - Articles d’ailleurs  - 5 compléments
Matinee de soutien aux inculpe.e.s du 8/12 envoyé le 11/12/23 - Articles d’ailleurs

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 34

Lettre ouverte aux organisations qui convergent au sein d’Urgence Palestine
envoyé le 21/02/24 Mots-clés  sexisme   antifascisme   sans frontières  

Lettre ouverte aux organisations qui convergent au sein d’Urgence Palestine

Nous sommes militant·es de gauche, écologistes, révolutionnaires, libertaires, syndicalistes, juif·ves pour certain·es. Notre solidarité et notre soutien sont tournés vers les Gazaoui·es. Dans cette lettre ouverte, nous interpellons le collectif Urgence Palestine et les organisations qui le composent : le soutien au peuple palestinien ne doit tolérer ni l’antisémitisme ni les idées réactionnaires.

Nous sommes militantes et militants de gauche, révolutionnaires, libertaires, syndicalistes, juif·ve·s pour certain·e·s. Au moment où nous écrivons ce texte, notre solidarité et notre soutien sont tournés vers les Gazaoui·e·s, qui subissent un massacre atroce et vertigineux, ainsi que vers les Palestiniennes et les Palestiniens de Cisjordanie soumis à la colonisation, aux expropriations et aux violences quotidiennes exercées par les colons et les forces de sécurité aux ordres du gouvernement israélien.

Notre soutien et notre solidarité sont également tournés vers les victimes civiles de l’attaque du 7 octobre en Israël, massacrées parce que juif·ve·s ou assimilé.e.s comme tel.le.s, et qui sont pour certain·e·s encore retenu·e·s en otage par le Hamas. Nous n’oublions pas. Nous ne pardonnons pas.

Le collectif Urgence Palestine, créé en octobre 2023 à l’initiative de Boussole Palestine, regroupe de nombreuses organisations[1] avec comme objectif initial de constituer “un front large, populaire, démocratique”[2] autour de certaines revendications que nous partageons : “Pour un cessez-le-feu immédiat et la fin du blocus. Halte au massacre, Halte au siège.”[3]

Pour autant, plusieurs aspects nous inquiètent fortement : via ses interventions ou celles d’organisations qui le composent, ce collectif agglomère énormément de prises de positions problématiques : apologie des massacres du 7 octobre, aveuglement voire connivence vis-à-vis de l’extrême droite palestinienne, rhétorique complotiste antisémite, invisibilisation des viols commis envers des femmes en Israël…

Le combat pour l’indépendance de la Palestine et la liberté du peuple palestinien est juste, légitime et indispensable. Pour qu’il soit réellement émancipateur, massif et victorieux, il ne devrait tolérer ni l’antisémitisme ni les idées réactionnaires..

Par cette lettre ouverte, nous voulons permettre aux militant·e·s et aux organisations qui se réclament de l’antiracisme, de l’antifascisme, de la solidarité internationale et de la justice sociale ; aux camarades qui se sentent concernées par l’urgence du cessez-le-feu permanent pour le peuple Palestinien, par l’urgence de l’indépendance pour la Palestine, par l’urgence de la paix entre les peuples, de faire leur choix de s’engager aux côtés d’Urgence Palestine en connaissance de cause.

   a) Apologie des massacres du 7 octobre

Dès le 7 octobre, nous disposions de nombreuses informations[4] montrant que l’opération menée par le Hamas[5], le Jihad islamique[6], le FPLP[7], le FDLP[8] et la Fosse aux lions[9] avait visé en grande partie des civils, notamment dans des kibboutzim et au festival de musique Tribe of Nova, avec une tonalité antisémite, pogromiste et exterminatrice caractérisée : massacres systématiques et indifférenciés de civils de tous âges, viols et mutilations, tortures, enlèvements d’otages dont des bébés et des personnes âgées, acharnement sur les cadavres, destruction des maisons…

Pourtant, la plupart des déclarations des organisations membres d’Urgence Palestine ont caractérisé le “Déluge d’al-Aqsa” le 7 octobre, d’ “opération de résistance” et l’ont défendue voire célébrée, au mépris des crimes commis contre des civils, massacrés en raison de leur judéité supposée.

C’est notamment le cas de l’Action Antifasciste Paris Banlieue (AFA-PB) qui a déclaré : “Face aux événements actuels en Palestine, on ne peut que se ranger du côté de la résistance palestinienne”[10].

De son côté, l’association Europalestine a salué : “La résistance armée palestinienne, sous la conduite de la branche militaire du Hamas (les brigades Ezzedidine al-Qassam), [qui] a réussi samedi une offensive sans précédent contre le régime de l’apartheid” se réjouissant de voir “Netanyahou et sa bande humiliés par la réussite de la résistance”[11]

Le 7 octobre, le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) a rappelé son “soutien aux PalestinienNEs et aux moyens de luttes qu’ils et elles ont choisi pour résister (…)”[12].

Dans une publication sur le réseau social X, supprimée depuis, le Parti des Indigènes de la République (PIR) a exprimé sa position sans ambiguïté : “Que la Résistance palestinienne qui mène son action avec détermination et confiance dans des conditions héroïques reçoive en ces heures terribles toute notre fraternité militante. La Palestine vaincra, et sa Victoire sera la nôtre« [13].

Après avoir qualifié le Hamas et ses alliés de “Résistance Musulmane”, Perspectives Musulmanes a condamné les “lâches et sournoises condamnations de l’action des Libérateurs”[14].

Révolution Permanente a affirmé de son côté : “Le droit [des Palestiniens] à la résistance et à la lutte contre les agressions et attaques du colonialisme israélien est pour nous indiscutable. En ce sens, par-delà nos désaccords politiques avec les directions palestiniennes, nous défendons inconditionnellement ce droit, par tous les moyens qu’il trouve à sa disposition dans une situation aussi complexe, y compris la lutte armée”[15].

Samidoun a caractérisé l’opération du Hamas de “résistance indiquant une nouvelle voie à suivre » avant de reprendre à leur compte et sans la moindre critique la déclaration de Mohammed Deif, l’un des dirigeants militaires du Hamas responsable de l’attaque du 7 octobre[16].

Enfin, l’UJFP a comparé implicitement le Hamas au Groupe Manouchian, résistants de la Main d’Oeuvre immigrée (dont une majorité étaient juifs) au sein des Francs-Tireurs et Partisans contre l’occupant allemand, laissant entendre que les Israéliens seraient les nouveaux nazis.[17]

Ces déclarations convergent toutes et, si l’on devait faire l’inventaire exhaustif des propos tenus par les organisations membres ou proches d’Urgence Palestine, on ne trouverait probablement aucune contradiction de fond. Il y a bien là les éléments d’un consensus politique que chacun·e appréciera.

   b) Aveuglement sinon connivence envers l’idéologie d’extrême droite du Hamas 

Si le secteur international de la CNT rappelle qu’il ne “partag[e] clairement pas [le] projet de société [du Hamas]”, si Révolution Permanente parle de “désaccords politiques avec les directions palestiniennes”, leurs communiqués respectifs ne disent pas sur quoi portent ces “désaccords” et s’empressent de saluer immédiatement “le droit légitime des Palestinien·ne·s à se défendre” et ce “quoiqu’on pense de leurs directions politiques”, ainsi que l’écrit l’UJFP. 

Comme si ces désaccords étaient anecdotiques.

Comme si les massacres commis par le Hamas pouvaient être décorrélés de l’idéologie de cette organisation politique.

Comme si l’on pouvait séparer le fait de tuer et de mutiler des juif·ve·s du fait d’appeler à les tuer :

– dans sa Charte fondamentale : « L’Heure ne viendra pas avant que les musulmans n’aient combattu les Juifs (c’est à dire que les musulmans ne les aient tués), avant que les Juifs ne se fussent cachés derrière les pierres et les arbres et que les pierres et les arbres eussent dit : ’Musulman, serviteur de Dieu ! Un Juif se cache derrière moi, viens et tue-le”[18].

– via des déclarations de dirigeants :

“Les juifs ont corrompu les peuples européens. C’est pourquoi l’Europe a voulu s’en débarrasser […] Il incombe à la Palestine bénie de mener le djihad, afin de débarrasser le monde de la malfaisance des juifs.”[19]

“Nous voulons que vous coupiez la tête des Juifs avec des couteaux.”[20]

“Il y a des Juifs partout ! Nous devons attaquer tous les Juifs de la planète Terre – nous devons les massacrer et les tuer, avec l’aide d’Allah. Assez d’échauffement ! ”[21]

Alors que nombre d’organisations ont rappelé, à raison, l’importance de contextualiser l’attaque du 7 octobre, de la situer dans le cadre d’un peuple soumis à une politique d’extrême-droite israélienne meurtrière et mortifère, celles-ci n’ont pas vu, ou n’ont pas voulu voir, la contextualisation et la filiation directe entre l’antisémitisme fondamental du Hamas d’un côté et le choix du mode opératoire de l’autre. Le pogrom du 7 octobre constitue pourtant le massacre de Juif·ve·s le plus sanglant depuis la Shoah.

De plus, ces organisations n’ont guère prêté attention au fait que le Hamas s’en est largement pris à des kibboutzim qui abritaient, c’est un fait connu, des militant·e·s de gauche, engagé·e·s pour la paix et la reconnaissance des droits des Palestinien·ne·s, à l’instar de Viviane Silver, activiste de gauche qui œuvrait au quotidien pour la paix et pour prendre soins des enfants gazaouis en leur donnant des soins médicaux. Elle a été brûlée vive dans sa maison du kibboutz Beeri le 7 octobre, dans le silence assourdissant d’une partie de notre camp politique.

Un tel silence, une telle cécité, voire une telle connivence d’organisations de “notre camp” face à ces horreurs relève d’une insensibilité et d’un mépris profond envers les vies juives, absolument déshumanisées, qui nous révolte..

C’est ce même silence qui a caractérisé bien trop d’organisations, notamment le 25 novembre dernier, face aux viols de masse systématiques[22] qui ont accompagné les attaques du 7 octobre[23], et face au sort des otages dont Urgence Palestine se refuse à demander la libération[24], tandis qu’Europalestine déclare que “les combattants à Gaza traitent correctement les otages”[25].

Comme si la solidarité internationale ne pouvait pas combiner la condamnation des atrocités subies par les civils palestiniens et les atrocités subies par les civils israéliens !

   c) Rhétorique complotiste et antisémite

Parmi les autres éléments très problématiques dans les prises de position d’Urgence Palestine se trouve l’utilisation d’une rhétorique proche du complotisme antisémite pour caractériser le sionisme : “Le sionisme est né en occident et continue d’être soutenu par les puissances coloniales, impérialistes et racistes où ses réseaux se nourrissent de la domination des hommes blancs puissants et riches[26].

Dans la même ligne, un des porte-parole d’Urgence Palestine, Sari Hijji, approuve les propos d’un militant de Génération Palestine, Chafik, qui déclare qu’il faut “se libérer du sionisme, parce que le sionisme c’est pas simplement ce qu’il se passe en Palestine, c’est quelque chose qui est mondial »[27]. Puis, Sari Hijji insistera sur l’importance de se battre contre le sionisme car “c’est un catalyseur, un endroit où tu vas pouvoir politiser les gens”[28].

En utilisant ces termes de “réseaux”, de “domination”, d’“hommes blancs puissants et riches”, et en faisant du combat contre le sionisme mondial le “catalyseur” des luttes sociales, Urgence Palestine est bien loin de la critique de la politique menée par l’extrême-droite israélienne. Par l’imaginaire convoqué et le champ lexical utilisé, le collectif est alors bien plus proche de la vision antisémite d’une “conjuration juive internationale d’inspiration sioniste” telle qu’imaginée dans Les Protocoles des sages de Sion  et diffusée entre autres par le négationniste et antisémite notoire Ahmed Rami. Le post du 12 octobre 2023 de ce compagnon de route de Robert Faurisson et Vincent Reynouard résonne fortement avec les prises de position d’Urgence Palestine sus-mentionnées : “La libération de la Palestine fait partie de la libération du monde entier dont le sort se joue en Palestine. Si le peuple palestinien se libère de cette domination sioniste, cela donnera l’espoir au monde entier qu’il se libérera de cette domination.”[29]

Le protocole des sages de Sion, matrice de la dénonciation du “sionisme mondial”

Ce texte, rédigé au début du XXè siècle par l’Okhrana, la police politique tsariste, est un faux[30] qui décrit un prétendu projet juif et sioniste de domination mondiale. Ce livre servira de support de propagande antisémite à travers le monde entier tout au long du XXè siècle.

Afin de prouver “l’aspiration de la juiverie à dominer les peuples du monde entier”[31], Hitler s’appuiera sur ce faux à de nombreuses reprises. Ce sera aussi le cas d’autres dignitaires nazis, à l’instar de Johann Van Leers qui a, par exemple, cité ce passage dans une brochure de propagande nazie[32] : “Nous les forcerons à nous offrir un pouvoir international, dont la disposition sera telle qu’elle pourra sans les briser englober les forces de tous les États du monde et former le Gouvernement Suprême”. Van Leers est un dignitaire nazi qui se réfugiera au Caire dans les années 1950 pour y développer la propagande antisémite pour le régime de Nasser. Il dirigeait “La voix des arabes”, principale radio égyptienne et vecteur de la propagande “antisioniste” du monde arabe. A son arrivée en Egypte, il avait été accueilli par Amin Al-Husseini avec les mots suivants : “Nous vous remercions d’être venu jusqu’ici reprendre le combat contre les puissances des ténèbres incarnées par la juiverie mondiale”.[33]

En URSS, une partie de ces Protocoles ont été utilisés par Staline. L’accusation de sionisme sera au centre du “complot des blouses blanches”, cette affaire montée elle aussi de toutes pièces[34] qui servira de point de départ à une campagne antisémite d’Etat dans les derniers mois de la vie du dictateur.

Une vision réactualisée du “sionisme mondial”

En 1988, c’est le Hamas qui les cite dans sa charte fondamentale comme preuve irréfutable du “plan sioniste” :

“Lorsqu’ils auront parachevé l’assimilation des régions jusqu’auxquelles ils seront parvenus, ils ambitionneront de s’étendre plus loin encore, et ainsi de suite. Leur plan se trouve dans Les Protocoles des sages de Sion et leur conduite présente est une bonne preuve de ce qu’ils avancent.“[35]

Cette vision complotiste du sionisme sera réaffirmée dans leur “Document sur les principes généraux et politiques” de 2017, dans lequel est affirmé que “le projet sioniste ne vise pas uniquement le peuple palestinien” et qu’il est “la principale source de[s] problèmes [de la Oummah]” et comme “un grand danger pour la sécurité et la paix internationales et la stabilité de l’humanité tout entière.”[36]

En France, cette idée a été réactualisée dans les années 2000 à l’extrême-droite par Soral et Dieudonné qui s’en prendront régulièrement au “sionisme mondial” et au “lobby sioniste” qui contrôlerait les médias et la finance. Ils vont alors fortement imprégner une part importante de “la gauche”, comme chacun a pu le constater encore dernièrement lorsque David Guiraud explique que Soral et Dieudonné étaient “les seuls à prendre à bras-le-corps” le sujet israélo-palestinien[37]. On pourrait aussi citer Etienne Chouard qui déclarait sans sourciller : “[Soral] m’a rendu sensible à un point qui, pour moi, n’existait pas auparavant : c’est le sionisme, le poids du sionisme au niveau mondial.”[38]

Europalestine a présenté une liste aux européennes de 2004[39] dans laquelle figurait Dieudonné et à laquelle Soral a apporté un soutien appuyé. La même association a appelé à manifester pour soutenir “l’humoriste” le 20 février 2014. Une douzaine d’années plus tard, cette association dénoncera à plusieurs reprises l’emprise supposée du lobby juif, en manifestant notamment le 1er avril et le 9 décembre 2017 pour “la séparation du CRIF et de l’Etat”[40], ce qui ne manquera pas de résonner avec la “séparation de la Synagogue et de l’Etat” réclamée par le militant d’extrême-droite et ancien collaborateur Pierre Sidos, le 6 février 1959.

En termes de passerelles avec l’extrême-droite, notons également qu’Elias d’Imzalène, fondateur de Perspectives Musulmanes et orateur régulier sur les camions d’Urgence Palestine, donnait une conférence en 2013 au Théâtre de la Main d’Or, alors dirigé par Dieudonné, sur le thème “Lobby tout puissant : vers une révolte des oubliés”[41]. La conférence, organisée par Egalité & Réconciliation, donnait également la parole à Franck Abed, théoricien d’extrême-droite antisémite et royaliste.

Aussi, parler du sionisme comme le fait Urgence Palestine, non pour ce qu’il est, à savoir un mouvement visant à la formation d’un foyer national juif, traversé par des courants allant de l’extrême-gauche anticoloniale à l’extrême droite-fasciste religieuse, mais pour dénoncer le poids du sionisme au niveau mondial et la “domination des hommes blancs puissants et riches” s’inscrit dans la continuité d’une rhétorique faisant appel à de nombreux tropes antisémites.

Ne perdons pas notre boussole internationaliste 

La nécessaire défense du peuple palestinien se trouve entachée de déclarations célébrant les exactions du Hamas  ; de silenciation voire de négation des violences et viols commis envers des Israéliennes ; d’antisémitisme et de complotisme.

Nous ne pouvons tolérer un tel soutien acritique et inconditionnel au Hamas qui véhicule et met en pratique une idéologie antisémite, sexiste, homophobe et réactionnaire.

Nous ne pouvons tolérer que des organisations auxquelles nous avons pu adhérer ou contribuer et qui se retrouvent autour d’Urgence Palestine, puissent à ce point mépriser les vies juives, qui plus est dans un contexte de flambée d’antisémitisme en France[42]. Les atrocités commises par l’armée israélienne et les colons israéliens ne doivent en aucun cas nous faire perdre de vue notre boussole internationaliste, antifasciste, antiraciste et antipatriarcale.

En France, l’ambiguïté de notre camp politique (une part de la gauche et des libertaires) sur ces questions profite aux antisémites ; fait le jeu de l’extrême-droite qui se pose en défenseurs des Juif·ve·s pour mieux attaquer les Arabes, les Maghrébin.e.s et les Musulman·e·s ; met en danger les Juif·ve·s et amoindrit notre capacité de mobilisation de masse pour soutenir le peuple palestinien.

Ne laissons pas faire !

PS : Nous avons appris récemment que Gérald Darmanin envisage de dissoudre deux associations membres d’Urgence Palestine : Europalestine et Samidoun. Malgré notre profonde opposition aux positions prises par ces organisations, nous sommes opposés à leur dissolution par la force de l’Etat.

C’est au mouvement social de prendre conscience des aspects problématiques de ces organisations et de les dégager

SIGNATAIRES (dernière mise à jour 20/02/2024 – 22h22)

  • Fred Albi, militant associatif et syndical
  • Ludovic Arberet, syndicaliste
  • Raphaël Assouline, membre du collectif Golem
  • Jacky Assoun,professeur retraité, membre du réseau bastille.
  • Jean-Michel Barbier, ingénieur, ex-membre d’Alternative Libertaire
  • Grégory Benzekry,Dubamix, syndicaliste CGT, collectif Golem
  • Sophie Bournazel, militante CNT-F
  • Sylvaine Bulle,universitaire sociologue, membre du Réseau d’Actions contre l’Antisémitisme et tous les Racismes (Raar)
  • Yves Coleman, Editions Ni Patrie Ni Frontières
  • Daman, chanteur, militant CNT-F, animateur à Radio Libertaire
  • Debunkers de Hoax et rumeurs d’extrême droite, collectif
  • Laura F, militante Juives et Juifs Révolutionnaires (JJR)
  • Jean-Pierre Fournier, enseignant, militant pour les droits des étrangers
  • Nathalie Fromont, cadre Les Écologistes, Collectif Golem
  • Nadine Herrati, cadre Les Écologistes, élue locale
  • Stéphane Julien, participant à La Révolution Prolétarienne
  • Jacques Kirsner, scénariste et producteur.
  • Michel Lanson, retraité Éducation Nationale, membre du Réseau Bastille
  • Martine Leibovici, philosophe, membre du RAAR
  • Lorenzo Leschi, collectif Golem
  • Jules Le Roy, militant jeunes écologistes, collectif Golem
  • Marieme Helie Lucas, Secularism Is A Women’s Issue (SIAWI)
  • Pierre Madelin, auteur
  • Philippe Marlière, politiste
  • Fabienne Messica, sociologue, LDH
  • Vincent Présumey, professeur d’Histoire, syndicaliste FSU et membre du groupe Aplutsoc.
  • Martial Roche, journaliste, ex-militant de la CNT-F
  • Emmanuel Sanders, militant Juives et Juifs Révolutionnaires
  • Brigitte Stora, autrice, militante internationaliste
  • Nathanaël Uhl, militant PCF et collectif Golem
  • Sender Vizel, auteur de BD, militant JJR
  • Stéphane Weinberg, syndicaliste CGT
  • Illana Weizman, essayiste
  • Dan Zisso, co-organisateur des manifestations anti-Netanyahu à Paris, Bureau départemental Les écologistes 92

Notes :

[1] Action Antifasciste Paris-Banlieue (AFA), Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF), Argenteuil Solidarité Palestine (ASP), Comité d’action interprofessionnel et intergénérationnel d’Issy-les-Moulineaux, Association France Palestine Solidarité-Paris 14-6, Collectif Boycott Apartheid Israël Paris-Banlieue, Collectif Ivryens pour la Palestine, Convergence Citoyenne Ivryenne (CCI-Ivry), Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie (CRLDHT), Coordination pour la Défense des Quartiers Populaires, Droits Devant !!, Europalestine, Femmes Plurielles, Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR), Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires (FUIQP), Fédération Syndicale Etudiante (FSE), FSE Nanterre, FSE Saint-Denis, secrétariat international de la Confédération Nationale du Travail (CNT), Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), Parti des Indigènes de la République (PIR), Parti des Travailleurs Tunisie-Section France, Perspectives Musulmanes, Révolution Permanente, Samidoun Paris Banlieue, Solidarité Montreuil Palestine, Union des Travailleurs Immigrés Tunisiens (UTIT)

[2] Appel d’Urgence Palestine https://urgence-palestine.com/

[3] Appel d’Urgence Palestine

[4] Attaque du Hamas sur Israël : au moins 250 morts et 1 500 blessés selon un bilan dans la soirée, nombreux appels à la désescalade, Libération, 07/10/2023 https://www.liberation.fr/international/moyen-orient/le-hamas-revendique-une-vaste-attaque-contre-israel-des-roquettes-tirees-et-des-assaillants-infiltres-20231007_H7KRMBSGVFBWVJDHEOUODTSFLE/

[5] Des centaines de morts, des otages, Tel Aviv touchée… Retour sur le Jour I de la guerre entre le Hamas et Israël, L’Orient Le Jour, 07/10/2023 https://www.lorientlejour.com/article/1351713/des-dizaines-de-roquettes-tirees-de-la-bande-de-gaza-vers-israel-suivez-notre-direct.html

[6] Palestinian Al Quds Brigades claim responsibility for attack at Lebanon-Israel border, Al Arabiya, 09/10/2023 https://english.alarabiya.net/amp/News/middle-east/2023/10/09/At-least-two-infiltrators-from-Lebanon-killed-in-border-clash-Israel-channel-13-TV

[7] Communiqué du FPLP, 08/10/2023 https://www.alahednews.com.lb/fastnewsdetails.php?fstid=217239

[8] Al-Qassam fighters engage IOF on seven fronts outside Gaza : Statement, Al Mayadeen, 08/10/2023 https://english.almayadeen.net/news/politics/al-qassam-fighters-engage-iof-on-seven-fronts-outside-gaza :

[9] Qassam Brigades announces control of ‘Erez Crossing’, Roya News, 07/10/2023 https://en.royanews.tv/news/44975/2023-10-07

[10]X/Twitter, Afa P-B, 07/10/2023 https://twitter.com/AFA_Paris75/status/1710558474331951603?t=ZvLU-zH9ml8O8wiMzeJZYw&s=19

[11] Gaza, Israël complètement pris par surprise par l’offensive de la Résistance, Europalestine, 07/10/2023 https://europalestine.com/2023/10/07/gaza-israel-completement-pris-par-surprise-par-loffensive-de-la-resistanc

[12] Offensive de Gaza : nous sommes tous et toutes palestinienNEs !, NPA, 07/10/2023 https://nouveaupartianticapitaliste.org/communique/offensive-de-gaza-nous-sommes-tous-et-toutes-palestiniennes

[13] Archive : https://web.archive.org/web/20231009232309/https://twitter.com/PartiIndigenes/status/1711048078566859142

[14] De la Résistance à la Libération, tous derrière la Palestine, Perspectives Musulmanes, 09/10/2023 https://www.instagram.com/p/CyL77GyIxAw/?img_index=1

[15] Soutenir la résistance palestinienne est-ce soutenir la stratégie et les méthodes du Hamas ?, Révolution Permanente, 11/10/2023 https://www.revolutionpermanente.fr/Soutenir-la-resistance-palestinienne-est-ce-soutenir-la-strategie-et-les-methodes-du-Hamas

[16] Palestine : La résistance s’élève vers la révolution, le retour et la libération, Samidoun, 07/10/2023 https://samidoun.net/fr/2023/10/palestine-la-resistance-seleve-vers-la-revolution-le-retour-et-la-liberation/

[17] https://ujfp.org/larmee-du-crime/ L’UJFP n’est pas signataire de l’appel d’Urgence Palestine mais participe activement aux réunions d’organisation d’Urgence Palestine. Au sujet de cette organisation qui a relayé des propos négationnistes et antisémites, voir https://info-antiraciste.blogspot.com/2021/05/en-route-vers-le-negationnisme-derive.html et https://info-antiraciste.blogspot.com/2020/12/nouvelle-diatribe-antisemite-de-houria.html

[18] Charte du Hamas, 1988, Article 7 https://archive.wikiwix.com/cache/index2.php?url=http%3A%2F%2Fwww.gremmo.mom.fr%2Flegrain%2Fvoix15.htm#federation=archive.wikiwix.com&tab=url

[19] Yunis Al-Astal, membre du Hamas et du Conseil législatif palestinien, Al-Aqsa TV, 25/02/2016

[20] Fathi Hammad, membre du Bureau Politique du Hamas, Al-Aqsa TV, 07/05/2021

[21] Fathi Hammad, Al-Aqsa TV, 12/07/2019

[22]Screams Without Words’ : How Hamas Weaponized Sexual Violence on Oct., N-Y Times, 28/12/2023 https://www.nytimes.com/2023/12/28/world/middleeast/oct-7-attacks-hamas-israel-sexual-violence.html

[23] Communiqué d’Urgence Palestine, 24/11/2023 https://www.facebook.com/urgencepalestine/posts/122128114652077739

[24] Communiqué d’Urgence Palestine, 18/11/2023 https://urgence-palestine.com/20231118-cp-reaction-appel-2/

[25] https://twitter.com/Europalestine1/status/1735938877142040698

[26] Communiqué d’Urgence Palestine, 24/11/2023 https://www.facebook.com/urgencepalestine/posts/122128114652077739

[27] Space X/Twitter du 07/12/2023, 41 min https://x.com/i/spaces/1OdKrjdbBdyKX

[28] Space X/Twitter du 07/12/2023, 47min30

[29] Tweet d’Ahmed Rami, 12 octobre 2023 https://x.com/ahmed_rami/status/1712227547637825718?s=20

[30] Les Protocoles des Sages de Sion, le complot centenaire, Podcast réalisé par Alexandre Manzanarès, France Culture, Septembre 2020 https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/serie-les-protocoles-des-sages-de-sion-le-complot-centenaire

[31] Werner Maser, Mein Kampf d’Adolf Hitler, 1968

[32] Johann von Leers,Forderung der Stunde : Juden raus ! 1933

[33] Bernard Lewis, Sémites et antisémites, Presse Pocket, 1991 et https://phdn.org/negation/rassinier/leers.html

[34] Thomas Wieder, Staline et le « complot des blouses blanches », Le Monde, 20/04/2006 https://www.lemonde.fr/livres/article/2006/04/20/staline-et-le-complot-des-blouses-blanches_763505_3260.html

[35] Charte du Hamas, 1988, Article 32 https://archive.wikiwix.com/cache/index2.php?url=http%3A%2F%2Fwww.gremmo.mom.fr%2Flegrain%2Fvoix15.htm#federation=archive.wikiwix.com&tab=url

[36] Charte du Hamas, 2017, article 15  https://www.chroniquepalestine.com/charte-mouvement-hamas-version-francaise/

[37] Charlotte Belaïch, Daniel et David Guiraud, politiques de père en schismes, Libération, 15/12/2023 https://www.liberation.fr/politique/daniel-et-david-guiraud-politiques-de-pere-en-schismes-20231215_37DWILIF2ZDJ5P6FCFRR3YEXF4/

[38]L’air du soupçon, Interview d’Etienne Chouard par François Ruffin, 10/09/2013 http://fakirpresse.info/l-air-du-soupcon

[39] Page Wikipedia Europalestine, https://fr.wikipedia.org/wiki/Coordination_des_appels_pour_une_paix_juste_au_Proche-Orient_-_EuroPalestine

[40] Séparation du Crif et de l’Etat, Appel à rassemblement, Europalestine, 14/03/2017 https://europalestine.com/2017/03/14/separation-du-crif-et-de-letat-appel-a-rassemblement-le-1er-avril-a-paris/

[41] Conférence d’Elias d’Imzalène, Franck Abed et Jacob Cohen annoncée sur le site d’Egalité & Réconciliation https://www.egaliteetreconciliation.fr/Conference-d-Elias-d-Imzalene-Franck-Abed-et-Jacob-Cohen-16961.html

[42] https://www.lemonde.fr/societe/article/2023/11/15/antisemitisme-1-518-actes-recenses-depuis-le-7-octobre-peu-de-condamnations_6200221_3224.html


envoyé le 21 février 2024 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Compléments

Avertissement

Les commentaires sont modérés avant d’être visibles et n’apparaissent pas directement après les avoir proposés.

Les objectifs de commentaires sont :
- compléter l’information donnée dans la contribution
- apporter un argument ou contre-argument à la contribution
- apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution.

Tout commentaire ne répondant pas à un de ces trois objectifs, ou étant contraire aux précédents points de la charte sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Commentaires modérés à priori

Les compléments de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre compléments

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Ãle-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.19 [24473]
Top