Anarchie Locale - Avril 2024 à Lille envoyé le 01/04/24 - Locales
Déjà un an ! Occupation de Lille 3 envoyé le 01/04/24 - Locales
MARS 2024 A CALAIS envoyé le 31/03/24 - Locales
Anarchie Locale - Mars 2024 envoyé le 03/03/24 - Locales
FEVRIER 2024 A CALAIS envoyé le 29/02/24 - Locales
JANVIER 2024 A CALAIS envoyé le 01/02/24 - Locales

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 13

CARTOGRAPHIE DES RESEAUX NEOFASCISTES DANS LE DEPARTEMENT DU CHER envoyé le 18/03/24 - Articles d’ailleurs
La Librairie Publico attaquée par l’extrême droite envoyé le 18/03/24 - Articles d’ailleurs
Fedayins, vous nous faites chier  ! envoyé le 08/02/24 - Articles d’ailleurs  - 1 complément
Dissolution de l’association d’extrême droite La Citadelle envoyé le 07/02/24 - Articles d’ailleurs
Victoire Tuaillon : du ‘féminisme radical’ aux pub pour Airbnb envoyé le 26/12/23 - Articles d’ailleurs  - 5 compléments
Matinee de soutien aux inculpe.e.s du 8/12 envoyé le 11/12/23 - Articles d’ailleurs

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 34

Grosse semaine pour les assos qui font leur business dans les CRA !
envoyé le 22/02/24 Mots-clés  racisme   sans frontières   prisons   violence policière  

Ces derniers jours les sièges de la Cimade, de l’Assfam (Groupe SOS) et de France Terre d’Asile, tous situés à Paris, ont été joliment redécorés. Leurs devantures ont été taguées et des affiches y ont été collées. On pouvait y lire "l’Etat enferme, la Cimade collabore", "Assfam complice", "Feu aux CRA" ou encore "Ni à Olivet ni ailleurs, non à la collaboration dans les CRA" !

Ces trois asso, comme Forum réfugiés et Solidarité Mayotte, sont payées par l’Etat pour intervenir en centres de rétention administrative (CRA) auprès des retenu.e.s. Elles collaborent ainsi à la politique raciste du gouvernement. Elles méritaient donc, comme toutes les boites qui se font des thunes sur l’enfermement, une petite visite. 

Une visite d’autant plus méritée qu’en 2024 l’état renouvelle son appel d’offre pour les associations en CRA. Lors de la dernière session en 2020, elles s’étaient partagées près de 24 millions d’euros. Ces asso ont donc le choix : soit elles continuent à servir de caution humanitaires dans les CRA, soit elles cessent d’y intervenir.

Après avoir critiqué et manifesté contre la loi Darmanin, vont-elles renoncer à travailler pour ce qui est le réel objectif de ce texte : enfermer et expulser toujours plus de personnes étrangères ? Ou finalement les millions d’euros versés par l’Etat pour leur "mission", vont-ils suffir à leur faire fermer leur gueule et continuer comme si de rien n’était ?

La réponse est facile à deviner. Nul doute que les asso ne manqueront pas d’arguments du type "on sert à aider les personnes enfermées", "si ce n’est pas nous ce sera une autre asso"... tout ça pour s’autopersuader que ce ne sont pas des charognards qui se paient sur le dos des retenu.e.s.

Pour la seule année 2024, les cinq associations en CRA vont se partager quelques 10 millions d’euros. Pour cette somme que font-elles ? Elle servent à apporter une "aide" juridique et administrative aux retenu.es, en leur expliquant leurs "droits", en faisant quelques demandes de mise en liberté ou en les aidant parfois à faire appel contre la décision prise par un juge des libertés et de la détention... Bref, elles ne servent pas à grand chose. Et on ne les entend jamais ou presque pour dénoncer les violences policières (tabassage, mise à l’isolement, racisme...) et médicales (refus de soins, cachetonage...) qui ont lieu tous les jours dans les centres de rétention. 

Les assos en CRA ?  

C’est la Cimade, qui en 2023 a exercé son droit de retrait au CRA du Mesnil Amelot en raison de l’"aggravation des conditions de rétention" et des "expulsions illégales", mais qui au bout de deux mois a bien sagemment réintégré le centre.

C’est l’Assfam qui au CRA de Vincennes a tenté de cacher la mort de M. en mai 2023, après qu’il ait été tabassé par les flics. C’est aussi l’Assfam qui attend 15 jours, en septembre, pour évoquer la mort d’un autre retenu et ne juge pas bon d’informer les autres prisonniers. Un communiqué signé par une soixantaine de prisonniers dénonçait encore il y a quelque semaines le rôle de l’asso : "Assfam complice".

C’est France Terre d’Asile, qu’on entend pas alors qu’au CRA de Plaisir les retenus racontent que des personnes enfermées gravement malades sont privées de soins, et qui a gagné le droit de collaborer au CRA tout neuf de olivet, un des 10 nouveaux annoncé par l’état.

Le mieux c’est de demander aux premier.e.s intéressé.e.s ce qu’ils et elles pensent de ces assos :

"Quand tu demandes un truc à l’Assfam, ils te répondent pas ils te prennent pour un débile."

"L’Assfam, ils sont trop bizarres, ils disent qu’ils sont là pour toi, qu’ils peuvent t’aider, mais en fait ils ne font rien, ils ne servent à rien. L’autre jour je leur ai demandé de téléphoner à mon assistante sociale et à l’association où j’étais hébergé avant d’arriver au CRA. Ils ont refusé. Nous on pense qu’ils sont là pour nous piéger." 

"L’Assfam ils ne sont pas avec nous, ils sont du côté de la police" (en parlant de violences policières et du fait que ce n’est pas possible de demander de l’aide à l’assfam)

"La Cimade on dirait ils ont peur de la police. Quand ils m’ont donné la feuille pour la plainte, ils m’ont dit « dis à personne que tu vas faire un certificat pour porter plainte contre la police ».

De part leur présence, les associations cautionnent l’enfermement et collaborent à la politique raciste de l’état français. Tout ça pour quelques millions d’euros.

A bas l’enfermement et ceux qui en profitent !

Feu aux CRA !


envoyé le 22 février 2024 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
signal-2024-02-0(...).jpg
signal-2024-02-0(...).jpg
signal-2024-02-2(...).png
signal-2024-02-2(...).png
signal-2024-02-2(...).png

Compléments
  • Aucun compléments d

Avertissement

Les commentaires sont modérés avant d’être visibles et n’apparaissent pas directement après les avoir proposés.

Les objectifs de commentaires sont :
- compléter l’information donnée dans la contribution
- apporter un argument ou contre-argument à la contribution
- apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution.

Tout commentaire ne répondant pas à un de ces trois objectifs, ou étant contraire aux précédents points de la charte sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Commentaires modérés à priori

Les compléments de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre compléments

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Ãle-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.19 [24473]
Top