Licenciement de Guillaume Meurice : Radio France se range derrière l’extrême droite

48 heures seulement après les résultats des élections européennes offrant à Jordan Bardella le score de 31,4% des suffrages exprimés, la direction de Radio France a choisi de donner des gages à l’extrême droite et aux censeurs de tous bords en licenciant l’humoriste et chroniqueur de France Inter Guillaume Meurice pour « faute grave ». La « faute » consiste à avoir réitéré le 28 avril dernier sa blague sur le Premier ministre israélien (« Netanyahou est une sorte de nazi mais sans prépuce »), après avoir été acquitté en justice des plaintes déposées à son encontre.

En novembre 2023, alors que l’humoriste avait reçu un « simple avertissement » de la part de sa direction, Pascal Praud s’était insurgé sur la chaîne d’extrême droite CNews : « Honte à Sibyle Veil, PDG de Radio France ! Honte à Adèle Van Reeth, PDG de France Inter ! Le message est clair pour les antisémites, pour les antisionistes, pour ceux qui déversent leur haine contre Israël : continuez ! Sur France Inter, il ne vous arrivera rien. » (7/11/23) Et d’ajouter : « La lâcheté de la direction de Radio France illustre le rapport de force qui existe entre Mme Veil, Mme Van Reeth et leurs salariés. » Même argumentaire dans le journal d’extrême droite Causeur, qui dénonçait l’indulgence de Radio France assurant que « le plus grand risque à courir [pour Guillaume Meurice] est d’écoper d’un cruel "avertissement" » (13/11/23). Plus récemment, le philosophe médiatique réactionnaire Alain Finkielkraut s’était « étonné qu’aucune sanction n’avait été prise contre lui » (BFM-TV, 5/05). « Licenciement, sanction ? On attend ! » vociférait encore sur X (31/10/23) le député franco-israélien Meyer Habib, soutien et ami personnel de Benyamin Netanyahou, qui accusait Guillaume Meurice d’être un « héritier de Je Suis Partout et de la pire presse antisémite » et de « ressuscite[r] l’antisémitisme de salon », fustigeant un « service public [...] truffé d’antisémites ».

Aujourd’hui, la dirigeante de la radio publique tape fort et s’aligne sur les injonctions de l’extrême droite en excluant Guillaume Meurice de France Inter. Une censure qui n’est pas sans rappeler celle qu’avait subie Didier Porte en juin 2010 lorsqu’il avait été renvoyé de la même antenne par Philippe Val et Jean-Luc Hess.

La concordance des événements est frappante. Quand Jordan Bardella réclame la dissolution de l’Assemblée nationale, le président de la République s’exécute. Quand l’extrême droite médiatique ordonne le licenciement de Guillaume Meurice, la directrice de Radio France obtempère. Face à la menace d’une privatisation des médias publics en cas d’ascension au pouvoir du Rassemblement national, et face aux risques de censure à venir, cet épisode n’est qu’un tour de chauffe.

Contrairement à Sophia Aram et ses amis, Acrimed apporte son soutien sans faille à Guillaume Meurice et dénonce la censure dont il est victime.

Mathias Reymond

Voir aussi :

https://www.revolutionpermanente.fr/Censure-Guillaume-Meurice-licencie-par-Radio-France-pour-une-blague-sur-Netanyahou

Le deux poids deux mesures des médias :

Le 29 octobre, le célèbre comique faisait, sur la radio publique France Inter, la plus écoutée du pays, une blague contre le Premier Ministre israélien d’extrême droite, qu’il avait qualifié de « nazi sans prépuce ». Rien de bien sensationnel, surtout qu’au même moment, les défenseurs d’Israël faisaient quotidiennement des déclarations génocidaires dans tous les médias, qualifiant les palestiniens de « cancer » et faisant des hiérarchies entre les vies d’enfants palestiniens et israéliens...

https://contre-attaque.net/2024/02/13/medias-des-paroles-genocidaires/


envoyé le 12 juin 2024 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
images-1_2.jpg

Compléments
  • Aucun compléments d

Avertissement

Les commentaires sont modérés avant d’être visibles et n’apparaissent pas directement après les avoir proposés.

Les objectifs de commentaires sont :
- compléter l’information donnée dans la contribution
- apporter un argument ou contre-argument à la contribution
- apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution.

Tout commentaire ne répondant pas à un de ces trois objectifs, ou étant contraire aux précédents points de la charte sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Commentaires modérés à priori

Les compléments de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre compléments

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Ãle-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.19 [24473]
Top