AVRIL 2024 A CALAIS

ENCORE ET ENCORE

Le 01/04, un kurde iraquien de 26 ans a été poignardé sur un campement à Loon-Plage.
Le 04/04, un homme a été percuté à de nombreuses reprises à Furnes sur l’E40 devant une station essence se trouvant peu après Dunkerque.
Le 19/04, une personne a été renversée sur une départementale à proximité du camp de Loon-Plage. Si cet homme a traversé la voie express c’est parce le passage par le Pont-à-Roseaux avait été très récemment muré.
Le 23/04, au moins 5 personnes dont une petite fille sont mortes en tentant de rejoindre le royaume-uni par bateau au large de Wimereux. Le lendemain, le rassemblement est spontanément parti en manif sauvage. Plus de 200 personnes ont crié leur colère devant la mairie et devant la sous-préfecture.

VIOLENCES BANALISEES

Le 04/04, des grenades lacrymo ont mis feu à une embarcation et un jeune de 18 ans a été blessé à la main par un tir de LBD.
Le 04/04, une grosse expulsion de tous les lieux de vie avec présence de bus a eu lieu. Les flics se sont montrés particulièrement violents en frappant sur les tentes et en hurlant des ordres pour réveiller et terroriser les habitant.es. La PAF, les CRS et la police nationale ont ensuite organisé une véritable chasse à l’homme dans la ville afin de forcer les personnes à monter dans les bus pour se rendre en CAES. De nombreux biens personnels ont été détruits.
Le 23/04, le soir de la tentative de traversées qui a viré au drame, une soixante de personnes exilées ont été violemment expulsées d’un premier train puis d’un 2ème dans les gares de Calais centre et des Fontinettes par des policiers nationaux surarmés. Elles n’ont pas pu non plus prendre le bus qui a été annulé à la dernière minute. Au moins trois personnes exilées ont été arrêtées ce soir-là. Quant aux personnes qui observent ces violences d’état, elles sont régulièrement contrôlées, entravées et intimidées.
En avril, 4 plaintes ont été déposées par des personnes exilées pour vol de téléphone par la police. L’IGPN a auditionné les plaignants.
La nouvelle sous-préfète (Agathe Curry), ancienne conseillère de Darmanin, en poste depuis le 11/03 continue la politique de harcèlement envers les personnes exilées.

NON AUX EXPULSIONS

Le 19/04, une personne soudanaise a été expulsée au Soudan du CRA de Coquelles.

DELIT DE SOLIDARITE

Le 2 avril, un bénévole d’une association active à Grande-Synthe a été placé en détention provisoire pour 15 jours. Lors de l’audience le 19/04, il a été innocenté et libéré. Il a été reconnu qu’il intervenait à titre humanitaire et dans le cadre des activités bénévoles de l’asso, sans contrepartie.

PALESTINE LIBRE

Les rassemblements hebdomadaires le samedi à 18h continuent pour dénoncer les atrocités commises sur les palestinien.nes.
Le 20/04, une marche pour la paix jusque la plage a été organisée.
Halte au génocide ! Sanctions contre Israël !

RWANDA

Dans la nuit du 22 au 23/04, le projet de loi « Safety of Rwanda » a été adopté par le parlement britannique. Ce projet de loi permet l’expulsion au Rwanda des personnes qui demandent l’asile. Le fait que ce pays ne soit pas sûr et que ce projet va être un gouffre financier n’arrête pas le gouvernement britannique.


publié le 30 avril 2024

copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.
Top