La Palestine est une question queer envoyé le 11/09/21 - Non Locales
A Copenhague, le Pass-Sanitaire engendre un monstre envoyé le 10/09/21 - Non Locales
L’extrême droite toujours aussi violente envoyé le 10/09/21 - Non Locales
Déboulonnage nocturne d’installations Poma envoyé le 09/09/21 - Non Locales

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 20

Communiqué sur la dissolution du Genepi

Féministes et anticarcérales tant qu’il le faudra

Communiqué sur la dissolution du Genepi

Nous, militantes féministes et anticarcérales, faisons le choix de dissoudre l’association Genepi. Nous refusons de continuer à faire perdurer une association qui n’a pas été pensée comme un outil de lutte contre l’enfermement et n’a jamais servi l’intérêt des prisonnier-es.

Le Genepi a été créé par l’Etat français à la suite des mutineries dans les prisons dans les années 70, notamment pour calmer les contestations et acheter la paix sociale. Puis, durant 43 ans, il a organisé, en collaboration avec l’administration pénitentiaire, des activités en prison, qui ont participé à l’illusion de conditions d’incarcérations plus humaines. Il a aussi permis à des étudiant-es bourgeois-es de grandes écoles de s’acheter une bonne conscience et de servir leur voyeurisme sous couvert de charité, tout en les formant à devenir des futurs membres du système police-justice-prison. Le Genepi a donc été un des partenaires de l’administration pénitentiaire et il a contribué au maintien de son pouvoir et par ce biais, a joué le jeu de l’Etat.

Nous refusons de continuer à être associées à l’histoire du Genepi et au fait qu’en posant un vernis humanitaire sur la taule, il a servi à la légitimer et la renforcer, justifiant ainsi toujours plus d’enfermement. Nous refusons de nous contenter d’une critique réformiste de la taule et de la justice, seule possibilité entendue par l’Etat et discours dominant formulé par le Genepi pendant plus de 40 ans. Le système police-justice-prison ne peut pas être réformé. Outil du racisme, du capitalisme et du patriarcat, il doit être aboli.

Au cours de son histoire, des militant-es du Genepi ont tenté de porter une parole de plus en plus critique sur les prisons. Mais les discours anticarcéraux sont profondément incompatibles avec une structure associative liée à l’Etat qui contrôle et musèle les actions. La mainmise de l’Etat sur les associations est constante, à travers notamment les subventions, utilisées pour les rendre dépendantes et dociles. L’Etat choisit à qui et pour quoi il donne de l’argent : ainsi aucune remise en cause du pouvoir étatique et des systèmes de domination maintenus par ce même pouvoir n’est possible sans risquer de se voir retirer les ressources financières.

De plus, la mise en concurrence des associations entre elles pour obtenir des subventions les oblige à se conformer à des codes classistes et racistes pour répondre aux normes attendues, et à gérer une charge de travail administratif conséquente. Ce travail est réalisé principalement par des meufs, via des contrats de travail précaires, comme les services civiques, ou du travail non-rémunéré. Le Genepi n’a pas fait exception.

Nous refusons, en tant que meufs, que cette structure continue à reposer sur notre exploitation. Nous refusons de continuer à nous plier au système associatif qui entrave les moyens de lutte et qui est utilisé afin de camoufler les violences que l’État produit et veut maintenir en créant un semblant de démocratie. Nous refusons de continuer à rendre des comptes et à nous justifier auprès d’un Etat qui ne cesse de construire de nouvelles prisons et qui enferme toujours plus. Nous refusons de continuer à lisser notre discours et à faire des concessions pour répondre aux attentes d’institutions racistes, classistes et patriarcales.

Notre perspective de lutte ne peut être que révolutionnaire, son but est l’abolition de la taule et de toutes les formes d’enfermement. En faisant le choix de dissoudre le Genepi, il s’agit pour nous de refuser de faire des compromis sur nos convictions et de pouvoir penser par la suite d’autres moyens de luttes réellement féministes et anticarcéraux.

Féministes anticarcérales tant qu’il le faudra.

Solidarité avec tout-es les prisonnier-es et crame la taule !


envoyé le 3 août 2021 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
zine-pierre-par-(...).jpg

Compléments
  • Aucun compléments d

Avertissement

Les objectifs de commentaires sont :
- compléter l’information donnée dans la contribution
- apporter un argument ou contre-argument à la contribution
- apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution.

Tout commentaire ne répondant pas à un de ces trois objectifs, ou étant contraire aux précédents points de la charte sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Commentaires modérés à priori

Les compléments de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre compléments

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Ãle-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.7 [24473]
Top