POUR UNE AUTRE PHILOSOPHIE envoyé le 21/02/24 - Analyses
A propos de l’idéologie anti-industrielle envoyé le 24/01/24 - Analyses
Qui a peur de la critique anti-industrielle ? envoyé le 21/01/24 - Analyses
Réponse "Naufrage réactionnaire du mouvement anti indus" envoyé le 08/01/24 - Analyses - 1 complément

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 20

Fedayins, vous nous faites chier  ! envoyé le 08/02/24 - Articles d’ailleurs
Dissolution de l’association d’extrême droite La Citadelle envoyé le 07/02/24 - Articles d’ailleurs
Victoire Tuaillon : du ‘féminisme radical’ aux pub pour Airbnb envoyé le 26/12/23 - Articles d’ailleurs  - 3 compléments
Matinee de soutien aux inculpe.e.s du 8/12 envoyé le 11/12/23 - Articles d’ailleurs
Palestine : Génocide en cours et complicité envoyé le 08/12/23 - Articles d’ailleurs  - 2 compléments
Iran : les exécutions capitales s’intensifient envoyé le 08/12/23 - Articles d’ailleurs
La question de la Palestine est la question de la faillite de l’étatisme ! envoyé le 03/11/23 - Articles d’ailleurs  - 11 compléments

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 33

Double attaque contre l’acierie Aubert et Duval, fournisseur des industries de la guerre.
envoyé le 02/12/23 Mots-clés  contre les guerres  

Dans la nuit du 19 au 20 novembre, nous avons attaqué l’alimentation électrique de deux sites de production du groupe Aubert et Duval :

– A Firminy, nous avons scié un pylône sur la ligne 220kV qui alimente le site. Il n’est que partiellement tombé.

– A Ancizes-Comps, nous avons incendié une ligne de 220 kV également, à l’endroit où les câbles de haute tension entraient sous terre. Nous avons pu nous approcher et déposer nos dispositifs au pied des gaines, sans danger.

L’entreprise Aubert et Duval est un rouage central de l’industrie militaire française. Elle fournit des pièces pour les sous-marins de Naval Group, pour des Rafales de Dassault ainsi que pour les centrales nucléaires de Framatom.

Notre action résonne avec l’appel international à une semaine d’action contre toute les guerres, du 17 au 25 novembre 2023 publié début novembre (attention, c’est un peu tard…) sur Iaata.info. Nous saluons ce genre d’initiative, et appelons à notre tour à attaquer l’industrie militaire partout et en tout temps.

Ce qui est sûr, c’est que notre objectif de toucher à l’industrie militaire est atteint. Si nous n’avons pas les moyens de connaître précisément les dégâts que nous avons occasionné, nous savons que ces industries se savent visées, et que leurs points faibles sont mis en lumière par nos actes.

« Derrière la guerre, des usines ordinaires« 

Comme le soulignait si bien le tag laissé sur les lieux d’une usine d’aéronautique incendiée en mars 2023 à Beauchastel, la guerre dont on nous rebat les oreilles toute la journée qu’elle doit cesser et qu’elle est injuste, commence ici ; et est rendue possible grâce aussi aux entreprises en apparence anodines.

Nul n’ignore que les conflits mondiaux gagnent en intensité. Depuis presque deux mois, les bombes tombent sur les habitant.e.s de la bande de gaza, à un rythme encore inégalé, et avec un large soutien politique, militaire et financier des États-Unis comme de la plus part des pays occidentaux. Ces mêmes qui appellent à une trêve, au respect des civils et du Droit International, produisent les bombes qui massacrent d’une façon qu’ils prétendent condamner, là bas ou ailleurs, puisque plusieurs milliards d’individus vivent dans des zones de guerre ; avec le lot d’horreur qu’elle engendre et que l’on connaît : viols, tortures, déplacements forcés, … Cette hypocrisie prêterait à sourire si elle n’était pas si macabre.

Ces guerres résultent très concrètement d’un complexe militaro-industriel, de ses usines, de ses laboratoires, ses techniciens. En France, les huit grands groupes de l’industrie militaire – Airbus, Arquus, Dassault, MBDA, Naval group, Nextor, Safran et Thales – célèbrent leurs records de vente. Environ 4000 entreprises travaillent pour la défense avec le soutien actif et permanent de l’État qui a prévu un budget de 417 milliards d’euros pour augmenter son pouvoir d’extermination et exporter son arsenal dans le monde entier. Des engins de mort qui servent directement aux massacres, comme c’est le cas des avions de chasse de Dassault ou des chars et des canons de Nexter utilisés par l’Arabie Saoudite et les Émirats Arabes Unis au Yémen.

Nous ne voulons pas rester indifférent.e.s face à ça. Nous voulons aussi passer un message aux travailleurs de ces industries. Que nos actes les privent un temps de leur travail, et les mettent face à leurs responsabilités. Nous espérons également que ces actes, et les mots que nous posons dessus, participent à visibiliser ses usines de mort les plus discrètes.

Une pensée pour celles et ceux qui luttent pour leur liberté, pour celles et ceux qui font face à la répression.

Attaquons partout !


envoyé le 2 décembre 2023 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Compléments
  • Aucun compléments d

Avertissement

Les commentaires sont modérés avant d’être visibles et n’apparaissent pas directement après les avoir proposés.

Les objectifs de commentaires sont :
- compléter l’information donnée dans la contribution
- apporter un argument ou contre-argument à la contribution
- apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution.

Tout commentaire ne répondant pas à un de ces trois objectifs, ou étant contraire aux précédents points de la charte sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Commentaires modérés à priori

Les compléments de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre compléments

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Ãle-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.19 [24473]
Top