POUR UNE AUTRE PHILOSOPHIE envoyé le 21/02/24 - Analyses
A propos de l’idéologie anti-industrielle envoyé le 24/01/24 - Analyses
Qui a peur de la critique anti-industrielle ? envoyé le 21/01/24 - Analyses
Réponse "Naufrage réactionnaire du mouvement anti indus" envoyé le 08/01/24 - Analyses - 1 complément

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 20

Fedayins, vous nous faites chier  ! envoyé le 08/02/24 - Articles d’ailleurs
Dissolution de l’association d’extrême droite La Citadelle envoyé le 07/02/24 - Articles d’ailleurs
Victoire Tuaillon : du ‘féminisme radical’ aux pub pour Airbnb envoyé le 26/12/23 - Articles d’ailleurs  - 3 compléments
Matinee de soutien aux inculpe.e.s du 8/12 envoyé le 11/12/23 - Articles d’ailleurs
Palestine : Génocide en cours et complicité envoyé le 08/12/23 - Articles d’ailleurs  - 2 compléments
Iran : les exécutions capitales s’intensifient envoyé le 08/12/23 - Articles d’ailleurs
La question de la Palestine est la question de la faillite de l’étatisme ! envoyé le 03/11/23 - Articles d’ailleurs  - 11 compléments

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 33

Evasions, révoltes et solidarité… un (joyeux ?) noël au CRA de Vincennes
envoyé le 28/12/23 Mots-clés  sans frontières  

Ces dernières semaines les retenus font preuve de beaucoup de résistance et de solidarité. Après une révolte généralisée le 23 décembre dans les trois bâtiments du centre de rétention administratif de Vincennes, 11 personnes ont réussi à se faire la belle le matin de noël.

On aurait trop voulu voir la tête du chef du CRA de Vincennes, quand ce 25 décembre au matin, alors qu’il s’apprêtait, tranquille, à déballer sa nouvelle matraque, ses sbires l’ont appellé pour lui dire que 11 retenus venaient de se faire la malle.

En effet, 11 retenus du CRA 2B ont réussi à s’évader en forçant la fenêtre d’une de leur cellule, puis en découpant un trou dans le grillage. Ils ont notamment profité que les caméras de surveillance ne fonctionnaient pas à cet endroit. Bien joué à eux !

La nouvelle s’est rapidement répandue dans tous les bâtiments (le CRA de Vincennes est composé de trois bâtiments enfermant plus de 230 personnes en tout). « Tout le monde est trop content de savoir qu‘il y en a qui ont pu s’évader, ça fait trop plaisir, ça donne de l‘espoir », explique un retenu.

Déjà l’avant veille, le samedi soir, les CRA 2A et 2B se révoltaient en même temps. Des retenus cassaient des vitres pour tenter de s’évader, après avoir fait sonner les alarmes incendie, mis le feu à des matelas et fait disjoncter le courant dans un des bâtiments.

Pendant ce temps au CRA 1, les personnes enfermées manifestaient et gueulaient pour leur liberté. « Comme c’était le bordel dans les 3 bâtiments, les flics n’en pouvaient plus », explique un retenu. « Quand tout le bâtiment se met ensemble, les flics ils sont perdus. » Alors quand les 3 CRA décident de foutre le bordel au même moment…

Face à cette révolte généralisée, les flics sont intervenus massivement. En plus des gazeuses et flash ball, ils ont débarqué avec des chiens. De nombreux retenus se sont fait sauter dessus et griffer par les chiens avant d’être regroupés dans les cours de promenade, le temps que les cellules soient fouillées. Tout cela a duré une bonne partie de la nuit, mais la tentative d’évasion a échoué.

Ce n’était que partie remise. Le lendemain, les retenus des différents bâtiments se font passer le mot : c‘est noël, y a moins de flics, c’est le moment !

Et c’est ainsi que le 25 décembre au matin, les 11 personnes ont pu s’évader. L‘histoire aurait pu être plus belle encore, car quelque heures plus tôt, au CRA 1, une petite équipe tentait elle aussi de se faire la malle. Mais les personnes se sont fait choper – après avoir quand même passé l’enceinte du CRA !

Evidemment, il y a eu depuis une grosse répression et plein de flics partout. Le préfet de police Nunez a annoncé le 26 décembre des « renforts humains notamment à la périphérie du site », l’installation de nouveaux grillages et de nouvelles caméras.

« Les flics ont trop le seum. Ils ont rien capté. Ils sont en échec », rigole un retenu. « Mais là faut qu’on fasse gaffe, car ils jouent les cow boy. Dès que tu leur réponds, tu pars à l’isolement et tu te fait tabasser. Ils ont aussi laché les chiens en bas du bâtiment, coupé la lumière à l’extérieur et ramené une nouvelle équipe en renfort, style intervention. Mais nous on s’en fout, on reste à l’affut ».

Avant cette évasion, il y a eu de nombreuses tentatives, dont celle réussie mi-novembre (8 personnes se sont échappées). Les retenus ont aussi récemment aidé l’un des leurs à se cacher pour éviter de voir le consul et ainsi retarder son expulsion. Il y a quelques jours, ils ont écrit ensemble des textes pour dénoncer la rétention et ses conditions.

On leur souhaite bon vent, et force à eux !


envoyé le 28 décembre 2023 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Compléments
  • Aucun compléments d

Avertissement

Les commentaires sont modérés avant d’être visibles et n’apparaissent pas directement après les avoir proposés.

Les objectifs de commentaires sont :
- compléter l’information donnée dans la contribution
- apporter un argument ou contre-argument à la contribution
- apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution.

Tout commentaire ne répondant pas à un de ces trois objectifs, ou étant contraire aux précédents points de la charte sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Commentaires modérés à priori

Les compléments de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre compléments

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Ãle-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.19 [24473]
Top