La CLAC recrute ! envoyé le 20/05/24 - Locales
Détricotons les J.O ! envoyé le 17/05/24 - Locales
Des occupant·e·s de l’Université Lille 3 envoie leur soutien à FAUDA envoyé le 08/05/24 - Locales - 1 complément
Décontractés du complot envoyé le 01/05/24 - Locales
AVRIL 2024 A CALAIS envoyé le 30/04/24 - Locales
Anarchie Locale - Mai 2024 à Lille envoyé le 27/04/24 - Locales

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 13

La nuit porte conseil envoyé le 18/05/24 - Non Locales
[Paris] À bas les pacificateurs envoyé le 10/05/24 - Non Locales
Après république-nation envoyé le 04/05/24 - Non Locales

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 20

Nos doutes et les leurs envoyé le 10/05/24 - Articles d’ailleurs
PS JO 2024 : L’arbitre est aussi policier ! envoyé le 28/04/24 - Articles d’ailleurs
Spoiler JO 2024 : La flamme des CRS a fait son tour de France envoyé le 25/04/24 - Articles d’ailleurs
De la mer au Jourdain, l’égalité des droits envoyé le 21/04/24 - Articles d’ailleurs  - 1 complément
CARTOGRAPHIE DES RESEAUX NEOFASCISTES DANS LE DEPARTEMENT DU CHER envoyé le 18/03/24 - Articles d’ailleurs
La Librairie Publico attaquée par l’extrême droite envoyé le 18/03/24 - Articles d’ailleurs

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 35

[Paris] À bas les pacificateurs

Ce que nous avons vu et vécu hier soir, mardi 7 mai, devrait nous enrager. 88 personnes ont été interpellées pour avoir posé quelques tentes dans un amphithéâtre et s’être réunies aux alentours de la Sorbonne, où avait lieu une occupation contre le génocide en cours en Palestine. Une fois l’amphithéâtre occupé et les impératifs pratiques remplis, se succèdent certaines discussions qui alternent entre pacification de l’occupation en cours et justification des violences de l’administration. Des propos tous plus lunaires les uns que les autres sont balancés à la volée ("Vigiles, ouvriers de la sécurité", par exemple). entre ces positions opportunistes et électoralistes, certaines voix divergentes se font entendre : "On est pas là pour faire avancer la carrière d’un fils de chien".

En plus de limiter le champ des possibles dans notre réponse collective face à la présence policière à un attentisme stérile, cette pacification de l’occupation sert une volonté d’assagir les protestations, de donner un visage "respectable" à la contestation, d’une jeunesse qui se tient sage et du côté de la vertu. Comble de cette soirée, nous apprenons que ces mêmes personnes osent flouter le visage des keufs sur l’une de leurs vidéos. Le pacifisme est un fléau.

La réaction immédiate de la plupart des organisations de gauche fut d’appeler à un rassemblement pacifique le lendemain, devant l’Hôtel de Ville de Paris, loin de toute possibilité d’intervention hors-slogan, afin de demander calmement la levée des gardes à vue et l’arrêt de toute poursuite.

Cet ensemble de réflexes légalistes (demande de cessez-le-feu, demande de libération des camarades), même effectués par des personnes sincères dans leurs luttes, déplace les coordonnées du rapport de force dans les mains de nos oppresseurs. La non-violence s’arrête précisément là où un génocide commence. Il semble y avoir une inconséquence dans le discours exigeant des orgas de gauche qui, dans leurs revendications et leurs pratiques héritées d’une idéologie pacifiste, prône le gentil citoyennisme et les postures pseudo-sacrificielles comme seul horizon stratégique viable, nuit et dessert nos objectifs. Ces derniers sont de mettre fin au génocide en cours et donc de détruire les institutions et les pouvoirs qui l’ont rendu possible et quais acceptable dans la majorité de l’opinion.

L’année dernière, dans un campus universitaire du Nord de Paris, une tentative d’occupation avait donné lieu à 29 interpellations violentes. La réaction a été un envahissement suffisamment insistant pour obtenir de la présidence la libération immédiate sans poursuites de 28 interpellé.es. Si cela a pu être fait dans le contexte du mouvement des retraites, cela peut être fait dans le contexte d’un mouvement contre un génocide.

Si nous voulons réellement défendre les occupations, imiter avec panache nos vaillant.es camarades américain.es, il faut dire que le pacifisme nous met en danger et ne nous protège pas. Car le pacifisme découle d’une vision contre-révolutionnaire de la lutte qui consiste à attendre de la part de ceux qui autorisent les massacres et la répression. Pire, la patience du pacifisme nous contraint à livrer le peu de force qui se trouve de notre côté à l’ennemi. Le pacifisme freine notre capacité à nous organiser et à gagner parce qu’il permet au discours de l’adversaire de pénétrer dans nos luttes et de prévenir toute montée en intensité. Il est flagrant de voir que la répression policière, tout à fait normale (et non signe de la dérive de l’état de droit en état autoritaire) dans n’importe quel contexte de désordre, émeuve sans susciter le moindre désir de rendre coup pour coup.

Non. Une nouvelle fois, il faudra tranquillement se pointer aux comicos avec drapeaux et slogans, faire des courbettes devant la justice – simple auxiliaire de la police militarisée –, recommencer sans tirer de conclusions et éventuellement piétiner la volonté de certain·es de ne plus, précisément, rentrer dans ce vaste simulacre.

Nous croyons qu’un génocide, le meurtre d’un ado sous les coups de la police, une quelconque attaque de l’État contre le mouvement (expulsions, garde-à-vue, mutilation…) doit nécessairement amener à prendre des risques. Les causes de la domination ne vont pas chuter en un jour mais elles n’ont jamais eu un avenir aussi radieux qu’aujourd’hui, où le pacifisme fait son retour. Celui-ci n’instaure aucun rapport de force. Au contraire, il continue de s’en tenir au niveau de confrontation que l’ennemi impose et, conséquence désastreuse, nous pousse à nous retirer dans nos vies privées, loin de la chaleur d’une université, d’un ministère ou d’un rectorat en flammes.

Que vive le peuple palestinien et nik le rectorat et sa porcherie !

Comité préoccupé du Quartier Latin


envoyé le 10 mai 2024 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
abaslespacificat(...).pdf

Compléments
  • Aucun compléments d

Avertissement

Les commentaires sont modérés avant d’être visibles et n’apparaissent pas directement après les avoir proposés.

Les objectifs de commentaires sont :
- compléter l’information donnée dans la contribution
- apporter un argument ou contre-argument à la contribution
- apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution.

Tout commentaire ne répondant pas à un de ces trois objectifs, ou étant contraire aux précédents points de la charte sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Commentaires modérés à priori

Les compléments de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre compléments

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Ãle-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.19 [24473]
Top